“Adopte un veuf”, colocs pour rire

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, on parle ciné. Voilà longtemps que je n’avais pas parlé de film et cela m’a manqué. Bref … Maman est venue me voir ce week-end et une fois partie, j’ai appelé ma copine Margotte (oui, je l’appelle comme ça parfois) qui m’avait proposé un ciné pour le week-end. Après une pizza et une crêpe, nous sommes donc allées voir Adopte un veuf car le film nous tentait bien. Je tiens aussi à remercier la dame anonyme qui m’a gentiment offert une de ses places gratuites pour aller le voir. Bref …

C’est quoi le pitch Holly ?

437384Lorsqu’on est veuf depuis peu, il est difficile de s’habituer à sa nouvelle vie… C’est le cas d’Hubert Jacquin, qui passe le plus clair de son temps dans son immense appartement à déprimer devant sa télé. Un beau jour, suite à un quiproquo, sa vie va être bouleversée.
Manuela, une jeune et pétillante baroudeuse à la recherche d’un logement s’invite chez lui ! D’abord réticent, Hubert va vite s’habituer à la présence de cette tempête d’énergie, qui parvient même à le convaincre de loger deux autres personnes. Entre les errements de Paul-Gérard que sa femme a quitté et les gardes à l’hôpital de Marion la jeune infirmière un peu coincée, la vie en colocation va réserver à Hubert de nombreuses surprises…

On en pense quoi ?

J’ai eu un gros coup de cœur pour ce film. J’ai littéralement pleuré de rire à de nombreuses reprises.

On a donc Hubert, retraité et … veuf depuis quelques mois. Il passe sa vie sur son canapé et en pyjama quand son ami Samuel n’essaie pas de le sortir (en invitant de jolies filles pour plus si affinités) à son insu. Un beau jour, il appelle pour une annonce de femme de ménage … qui finit avec l’arrivée d’une exubérante et pétillante étudiante, Manuela. Suite donc à un quiproquo, le gentil Hubert décide de l’héberger comme colocataire.

Les débuts sont difficiles avec ce choc des générations mais au final, Hubert finit par sortir de sa dépression suite au décès de sa femme et envisage même de prendre deux autres colocataires. Son choix se porte sur deux autres personnes totalement différentes de lui : Paul Gérard (ou PG), l’avocat quitté par sa femme et Marion la timide infirmière. Si avec Manuela, c’était pas de la tarte et bien avec les autres … je vous raconte pas. Des quiproquos s’enchaînent les uns après les autres et cela m’a déclenché des crises de rire et des pleurs. Tout d’abord de rire parce que certaines scènes, notamment avec Samuel le grand copain, avec les quiproquos ne peuvent que faire rire. Puis aussi des pleurs tristes comme Marion et son métier d’infirmière qui offrent des moments touchants. Bref … chacun des colocataires a son propre caractère et la cohabitation offre une belle palette pour passer un bon moment.

Passons aux acteurs … André Dussollier. Je l’adore ! Du fait qu’il soit aussi un homme de théâtre, il a un jeu d’acteur qui lit sur le visage et puis il sait exprimer les clichés que l’on connait avec des personnes d’un … “âge certain”. Il est à la fois le sérieux et à la fois le comique. A côté de lui, on a Bérengère Krief et Arnaud Ducret, deux humoristes de leur état et qui sont justes drôles. Impossible de ne pas sourire quand on les voit à l’écran. Ce sont eux les deux personnages qui m’ont le plus fait rire. Pour finir, on a Julia Piaton qui apporte la touche de sensibilité même si on a l’impression que son personnage fait très effacé.

Adopte un veuf est drôle mais il ne sombre pas dans les blagues redondantes qui pourraient alourdir le film. C’est savamment dosé sans tomber dans les clichés. Chaque personnage fait rire, chaque personnage touche et aucun n’est plus en avant que les autres. J’aime beaucoup !

Conclusion

Adopte un veuf est une très belle comédie. Elle n’égalera pas les grandes comédies qui nous marquent depuis des décennies mais elle a son petit truc qui fait qu’elle marque quand même. Les quatre acteurs principaux sont tous différents mais ensemble, ils sont juste incroyables. Des quiproquos bien trouvés et des acteurs secondaires sympathiques qui font passer un super moment. Une chose est sûre, j’achèterai le DVD à sa sortie. En attendant, je vous laisse le découvrir (ou pas) avec la bande annonce.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

6 thoughts on ““Adopte un veuf”, colocs pour rire

  1. Ce film me tente plutôt pas mal, et ta critique ne fait que renforcer cette envie ^^. Pour une fois, en voyant la BA d’une comédie française, je n’ai pas eu ce sentiment de lourdeur et de prévisibilité, et ça fait plaisir ^^. En plus j’adore André Dussolier (papa de Tanguy pour toujours <3), je suis capable d'aller voir un film juste parce que son nom est sur l'affiche. S'il est toujours à l'affiche cette semaine, il faut vraiment que je me décide à aller le voir 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge