« Scarlett », la suite tant attendue d’ « Autant en emporte le vent »

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je vous parle de ma première lecture en tant que partenaire Milady/Bragelonne. Et oui, je ne sais pas si vous le savez mais j’ai eu la chance incroyable d’être prise comme partenaire pour l’année 2018. J’en rêvais depuis si longtemps ! Merci donc aux éditions Bragelonne pour leur confiance.

Avant de vous parler du livre, il faut que je vous raconte mon histoire. Vous savez tous ma passion pour les grands classiques de la littérature. Gamine, je me rappelle de mes vacances de Noël et des nombreux films que je regardais avec mon père. J’ai donc grandi avec Angélique Marquise des anges ou encore Sissi. Mais il y a une autre grande héroïne qui me fascinait : Scarlett O’Hara. Même si le film dure plus de trois heures, j’aimais voir cette belle histoire d’amour qu’elle avait avec Rhett Butler. Dès lors, je rêvais de lire le roman. Il aura fallu attendre que j’arrive en Terminale pour pouvoir le lire. Ma tante avait un très vieil exemplaire (qu’elle m’a offert depuis) et j’ai dévoré les deux tomes en moins d’une semaine. C’était encore plus beau que dans mes rêves (bien évidemment, la scène de Rhett qui emporte Scarlett dans les escaliers a été l’une des premières à me donner des bouffées de chaleur). Le seul hic était que la fin nous montrait Rhett quittant Scarlett, sans présager s’ils allaient se retrouver. Alexandra Ripley a décidé d’écrire une suite. Pour mon plus grand plaisir, je me suis lancée dans cette lecture.

C’est quoi le pitch Holly ?

A la fin d’Autant en emporte le vent, le cynique et ténébreux Rhett Butler décide de quitter Scarlett. Pour des millions de lecteurs, leurs amours restent en suspens …

Plus déterminée que jamais, Scarlett se met en tête de reconquérir l’homme de sa vie. Mais Rhett est un homme bless et demande le divorce, malgré la passion qui l’anime. Refusant cet échec, Scarlett décide de le retrouver dans sa famille à Charleston. Là-bas, elle va tout faire pour s’intégrer à cette société même si celle-ci est bien trop guindée à son goût. La jeune femme a tout prévu pour faire succomber le seul homme à l’avoir véritablement aimée, mais lors d’un bal tout va basculer …

On en pense quoi ?

J’attendais tellement de cette suite. Vraiment beaucoup. Et contrairement à ce que certains peuvent dire, je l’ai aimé cette suite. Alors oui, je n’ai pas un coup de cœur mais oui, j’ai retrouvé l’univers que j’aime tant.

Le roman démarre là où Autant en emporte le vent s’est arrêté. Melanie Hamilton, la femme qu’avait épousé Ashley Wilkes, le grand amour de Scarlett, est décédée et on l’enterre. Scarlett avait fini par comprendre qu’Ashley n’était qu’un fantasme et que seul Rhett était l’homme de sa vie. Mais la mort de leur fille, Bonnie, a tout balayé. Scarlett a promis à Melly de veiller sur son mari mais à Atlanta, tout le monde pense qu’elle veut épouser Ashley. De plus, son mari ayant quitté le domicile, elle n’est plus rien. Mais ça, personne ne le sait. En effet, Rhett est parti mais pour la réputation de sa femme, il reste marié avec elle. En gros, ils font bonne figure et cache aux yeux de tous le désastre de leur union.

Mais Scarlett reste Scarlett. Elle est têtue et quand elle a une chose en tête, elle l’obtient. Son obsession ? Reconquérir son mari. Car oui, Scarlett la girouette a fini par comprendre qu’elle était folle de son mari. Après un séjour à Tara, le domaine de son enfance, l’endroit où elle se sent bien, elle va finir par se rendre à Charleston pour retrouver son mari. Accueillie par sa belle-mère, Scarlett pense que Rhett va lui retomber aussi sec dans les bras. Raté ! Rhett refuse de la voir et même en public, il tente de masquer la répulsion que lui inspire son épouse. Il fait avec. Et pourtant … Rhett est clairement épris de sa femme mais la mort de leur fille l’empêche de céder à la passion.

Difficile de ne pas tout raconter. D’ailleurs, Alexandra Ripley a écrit deux tomes sur les retrouvailles de mes deux héros chéris. Bref … ceci est une autre histoire. J’ai vraiment aimé l’écriture d’Alexandra Ripley. J’ai retrouvé le style de Margaret Mitchell sans pour autant avoir une copie. Bien évidemment, il y a des longueurs mais j’avais ressenti ça en lisant Autant en emporte de vent donc cela ne m’a pas gênée. J’ai retrouvé les paysages que j’aime tant ainsi que les personnages tels que Mama (elle m’a fait pleuré d’ailleurs). J’ai apprécié changé de lieu et découvrir Charleston. On plonge du côté de la famille de Rhett et ça, c’est super.

Parlons de Rhett d’ailleurs. Lui qui était un mystère pour moi, j’ai aimé découvrir une autre facette. Attention ! On n’est pas dans sa tête et il n’est pas là souvent mais j’ai trouvé qu’il avait quand même un petit quelque chose en plus. Il se dévoile un peu plus mais je pense qu’on le verra un peu plus dans le tome 2. Quant à Scarlett … si j’ai parfois retrouvé sa verve d’antan, j’ai eu parfois l’impression qu’elle était pas assez développée. J’ai eu envie de la claquer plus d’une fois. Cependant, Scarlett était déjà comme ça dans le roman d’origine. Je suis assez mitigée avec elle en fait. Après, concernant l’intrigue, il y a des longueurs et certaines n’avaient pas lieu d’être. Je n’ai pas été gênée mais je pense qu’on aurait pu en enlever quelques unes. Les enfants de Scarlett m’ont manquée aussi car même si elle ne les supporte pas, ça l’aurait rendue un peu plus humaine de les avoir avec elle.

Par contre, j’aime la fin de ce premier tome. Elle s’arrête où il faut, de façon à espérer enfin la grande réconciliation entre Rhett et Scarlett. Vivement mars pour connaître le dénouement !

Conclusion

Une suite qui ravira les fans d’Autant en emporte le vent. On retrouve l’univers fascinant qu’on aime tant ainsi que les personnages cultes. Certains sont intéressants et d’autres, malheureusement, manquent parfois de punch. Malgré tout, la plume d’Alexandra Ripley nous replonge assez bien dans l’histoire de Margaret Mitchell. La fin nous donne envie de connaître le fin mot de l’histoire dans le tome suivant qui sortira en mars. Et moi, je serai au rendez-vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Commentaire on « Scarlett », la suite tant attendue d’ « Autant en emporte le vent »

  1. cherry
    7 mars 2018 at 18 h 53 min (7 mois ago)

    perfect article! 🙂
    j adore!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Requise pour vous identifier *

Commenter *






CommentLuv badge