« Cooper Training – Harry », le dernier de la fratrie so frenchy !

Bonsoir tout le monde ! Alors que ce matin, j’ai posté mon avis sur Les belles apparences de Vi Keeland, je reviens avec l’une des sorties poche que j’attendais le plus : Cooper Training – Harry, le dernier tome de la trilogie de Maloria Cassis.

Cet été, je vous en ai parlé en long et en large des deux premiers tomes consacrés à Julian et Calvin que j’avais tout simplement adoré. On apercevait Harry dans les tomes précédents et j’avais très envie de découvrir son histoire. Mille mercis à Jessica et surtout Célia pour l’envoi de cette pépite !

C’est quoi le pitch Holly ?

Après plusieurs années d’absence, Maddie est de retour à San Diego. Elle s’épanouit aussi bien dans son métier de tatoueuse qu’à travers ses nouvelles amitiés. Il ne lui manque qu’une chose pour être pleinement heureuse : une histoire d’amour durable.

Pour Harry, il n’est pas question de penser à quoi que ce soit d’autre que la marque Cooper Training, qu’il cherche à faire fructifier par tous les moyens avec ses frères. Se mettre en couple est la dernière de ses priorités.

Il y a six ans de cela, Harry et Maddie étaient fous amoureux l’un de l’autre. Il a pourtant suffit d’une nuit pour les éloigner…

Lorsque leur chemin se croise à nouveau, les souvenirs refont surface. Bien que la tension entre eux soit indéniable, de l’eau a coulé sous les ponts depuis leur séparation. Parviendront-ils à tourner la page pour écrire un nouveau chapitre de leur histoire d’amour ?

On en pense quoi ?

Comme pour les deux autres tomes, j’ai eu un joli – non ! Un magnifique – coup de cœur. J’ai retrouvé tout ce que j’ai adoré dans les tomes précédents et plus encore.

Alors oui, on va suivre Harry Cooper mais comme pour les tomes précédents, tout se passe dans un premier temps avec l’héroïne : Maddie. Madelyn, c’est la tatoueuse qu’on a rencontrée dans le tome précédent consacré à Calvin et qui est amie avec Erin. Maddie est la fille d’un riche homme d’affaire mais qui a passé la plus grande partie de sa vie en France, à Paris, avec sa mère.

Revenue depuis un an, elle tient un salon de tatouage où, entre deux tatouages, elle se consacre au tatouage pour les femmes qui ont ou ont été touchées par un cancer du sein. Avant son retour, elle avait quitté San Diego six ans plus tôt, le cœur en berne après sa rencontre avec Harry Cooper. Aujourd’hui, c’est une nouvelle Maddie qui doit faire face à son passé et à Harry.

Harry Cooper n’a jamais oublié Maddie. Il y a toujours eu un sentiment d’inachevé dans leur histoire alors maintenant qu’il sait qu’elle est là et qu’elle ne va pas partir, il va tout faire pour mettre les choses à plat avec elle et pourquoi pas retrouver ce lien qui les a liés durant un été. Mais Maddie et Harry sauront-ils mettre leurs différends de côté pour tout recommencer ? Et si chacun d’eux n’était pas capable de faire face à son passé pour trouver le bonheur ?

Comment ne pas aimer cette histoire ? Cooper Training – Harry est moins léger que les histoires de Julian et Calvin mais c’est vraiment tout aussi addictif. C’est même un peu plus touchant de part les thèmes choisis par Maloria Cassis. Mais restons encore un peu avec les personnages.

J’ai adoré le personnage de Maddie. Comme pour Amy et Erin, c’est une femme forte, indépendante mais qui a aussi des fêlures. On les découvre petit à petit quand on remonte le temps, lorsqu’elle rencontre Harry. Maddie est la fille d’un homme d’affaire très riche et à l’âge de seize ans, sa mère l’envoie en vacances l’été chez son père, là où elle va faire la connaissance de Harry. Quelques temps plus tard, leur histoire se termine, mal, et elle rentre en France.

Maddie a beaucoup souffert de l’absence de son père, d’un homme qui en avait rien à faire d’elle. Elle avait trouvé en Harry un confident, celui qui la comprenait et … qui a fini par commettre l’erreur qui fait que désormais, il est difficile pour elle d’avoir confiance en un homme. Ses retrouvailles avec Harry s’annoncent donc tendues.

Quant à Harry … franchement, il n’a rien à envier à ses frères. Je crois même que c’est mon préféré. Il est un bon mélange entre Julian et Calvin. Calvin c’est le plus hot des trois et Julian c’est celui qui derrière son côté « gros muscles » est doté d’humour. Harry est un mélange de tout ça donc. Quand il revoit Maddie, tout le passé lui revient en pleine face et il ne souhaite qu’une chose : la reconquérir car elle est LA femme de sa vie.

Bien sûr Maddie, ayant souffert, s’est forgée une sacrée carapace et Harry va devoir ramer pour y arriver. Avec cette reconquête, on retrouve les éléments qu’on a adoré dans les tomes précédents : l’humour et les scènes qui nous arrachent des sourires et des rires. C’est la bouffée d’air frais qui rend le récit léger car les thèmes abordés sont vraiment prenants.

Comme pour les tomes sur Julian et Calvin, Maloria Cassis met en avant des thèmes durs et parfois tabous. Cependant, elle ne dénonce pas l’injustice avec. Elle choisit plutôt de les mettre en avant à travers des histoires douces teintées d’humour et sous sa plume, on sent tout le respect qu’elle a pour ces thèmes.

Celui qui est le plus beau et le mieux abordé – enfin … le plus joliment présenté – dans ce tome, c’est le cancer du sein. Les partenaires et moi, sur ce roman, nous avons reçu des goodies autour du cancer du sein. Cependant, ce n’est pas du tout un spoiler comme certains peuvent le penser. A travers Cooper Traning – Harry, Maloria Cassis a voulu parler du cancer du sein à travers l’univers du tatouage.

Désormais, il existe ce qu’on appelle le tatouage 3D qui permet de redessiner, recréer le téton sur un sein qui a subi une ablation partielle ou totale et qui a été remplacé (ou non) par de la chirurgie reconstructrice. C’est, pour moi, une des plus belles choses qui a été créée ces dernières années. Je trouve que cela permet à des femmes qui, après leur cancer, ont du mal à dévoiler cette féminité de pouvoir la retrouver. Et surtout, ce sont des femmes courageuses car pas une seule fois, dans Cooper Training – Harry de Maloria Cassis, j’ai éprouvé de la pitié pour elles.

Bien au contraire, j’ai éprouvé énormément d’admiration. A travers le travail de Maddie, Maloria Cassis nous offre une image de ce qu’elle vit au quotidien avec son travail (elle travail dans le sanitaire et social) et elle présente cela avec beaucoup d’humilité et de respect. J’ai vraiment été touchée par tout cela.

Elle nous offre aussi des passages avec les autres membres de la fratrie Cooper. Des passages sérieux, des passages drôles mais en tout cas, chacun a le droit à son happy end et ce à leur image. Quelque part, ça m’a fait tout drôle de les quitter définitivement. Je me suis attachée à toute cette bande, tellement similaires mais tellement différents. Et puis Maloria Cassis tient là son style : de la romance certes mais une bonne touche d’humour qui rend ses histoires un peu plus légères mais tellement addictives !

Conclusion

Maloria Cassis nous offre la cerise sur le gâteau avec Cooper Training – Harry, le tome le plus abouti qui mêle romance, humour et sérieux. A travers ses héros, elle parle de sujets importants qu’elle met en avant avec beaucoup de respect et d’humilité. On ne souffre pas, on éprouve énormément d’admiration pour les femmes qu’elle met en avant. Mais on retrouve aussi ce qui fait qu’on s’est attaché aux personnages de sa série : romance et humour. On referme le livre avec un petit pincement mais on sait qu’on va très vite retrouver son style dans une autre histoire. En tout cas, en attendant, vous pouvez foncer découvrir Harry en librairie !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge