“Le fonctionnaire amoureux” drôle et touchant

Bonsoir tout le monde ! Après une semaine de repos forcé (j’ai pas travaillé et gardé la petite A.), voici un des articles de la semaine (car oui, j’en ai encore un voire deux en stock) – semaine un peu spéciale vu que jeudi … c’est mon anniversaire ! (j’ai donc prévu un article un peu spécial pour ce jour-là) – merci à Eric Poupet de sa confiance et pour la découverte du roman Le Fonctionnaire amoureux.

C’est quoi le pitch Holly ?

004031708Charlie mène une petite vie bien tranquille en Haute Marne, le département le plus froid de France, auprès de sa femme aimante et attentionnée. Jusqu’au jour où il pense découvrir le grand amour en croisant la belle Juliette dans une boulangerie. Problème : il est contrôleur à la SNCF, elle est femme de banquier. Alors pour la séduire, le petit fonctionnaire va se transformer en stratège. Un stratège sans limite. Mais Juliette se révélera bien loin de l’image qu’elle donne d’elle-même…

Un roman drôle et tendre : on rit, on pleure, on compatit, on s’apitoie… Bref, on ne lâche pas Charlie !

On en pense quoi ?

J’ai passé un moment sympathique avec Charlie. Plus ça va et plus j’aime les éditions Daphnis & Chloé. Je fais de très belles découvertes et j’aime le concept des couvertures illustrées. Bref …

C’est donc l’histoire de Charlie. Tout commence au bal des sapeurs pompiers où Charlie rencontre Charlène (en lui disant qu’elle ressemble à une princesse). Phrase stupide de nos jours mais toujours est-il que Charlène l’aime comme une folle depuis. Pour Charlie, c’est différent : il voulait juste coucher avec elle. La jeune femme est vite tombée enceinte et Charlie a dû l’épouser. Le devoir et non le déshonneur. Depuis, Charlie se contente de cette vie, ne supportant pas les conflits et faire des vagues. Sa frustration, il les passe sur les passagers de la ligne Langres-Colombey-les Deux Eglises où Charlie est contrôleur de la SNCF.

Il faisait donc de même avec Charlène qui buvait ses paroles comme Renaud boit du Pastis. Charlie subissait l’existence telle qu’elle se présentait, sans état d’âme. Comme s’il avait des réponses aux questions qu’il ne posait pas. Et ça lui convenait parfaitement.

Et pourtant … Ce sont ses éternuements dans une boulangerie qui remet tout en question. Une jeune femme qui lâche ses gâteaux et hop ! La plus belle femme qu’il ait jamais vu notre Charlie. Il tombe amoureux de Juliette, nouvelle venue et femme de son banquier. Charlie décide alors de conquérir Juliette et se transforme en stratège pour qu’elle tombe amoureuse de lui elle aussi. Pour Charlie, c’est le renouveau. Un nouveau Charlie …

Un roman vraiment chouette. Le fonctionnaire amoureux, c’est Charlie qui le porte. Un personnage drôle et touchant. Parfois on pense comme lui quand il s’agit de sa femme. J’avoue que sa Charlène … elle m’a un peu tapée sur le système par moment. Tellement naïve et peu intelligente aussi. Enfin, c’est l’effet que j’ai eu. Charlie est un homme sans éducation qui s’éprend de la femme d’un notable. Il est attendrissant dans ses maladresses, dans ses stratagèmes plus nuls les uns que les autres échafaudés pour la conquérir. Juliette est une image idéalisée par Charlie et c’est là tout le but du roman. Une petite critique de la vie monotone d’un couple. Couple qui ne se comprend pas mais refuse de l’admettre. C’est aussi une quête de soi, une découverte de la différence entre ce que l’on veut et ce que l’on a. Une jolie morale quoi.

L’écriture est belle et fluide. On ne s’ennuie pas du début à la fin. Thierry des Ouches a beaucoup d’humour et a créé un personnage banal, un anti-héros qu’on aime suivre et dont on ne lui souhaite qu’une chose : se trouver et être heureux.

Conclusion

Le fonctionnaire amoureux est un roman à la fois drôle et touchant, tendre et un peu acide. Thierry des Ouches raconte avec un humour parfois dur l’histoire de Charlie et ses réflexions complètement obtus, désordonnées et incompréhensibles jusqu’à un dénouement final avec une morale à la clef. A lire absolument !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge