Emma Daumas, “Vivante”, est de retour !

Bonsoir tout le monde ! Comme je l’ai dit, la semaine va être chargée. J’ai de nombreux articles en magasin et comme mon anniversaire approche … Bref ! Le 27 mai dernier, Pauline Croze sortait un nouvel album. Le même jour, un EP sortait mais pas n’importe lequel. Celui d’Emma Daumas, Vivante. Quand Xavier Chezleprêtre m’a annoncé qu’il allait me l’envoyer, j’ai fait des bonds devant mon ordinateur et sauté partout. Emma Daumas, c’est toute une histoire pour moi alors vraiment merci à lui !

Emma Daumas, c’est une auteure, compositrice et interprète. Révélée en 2002 dans la Star Academy, elle perd en demi-finale face à la future gagnante, Nolwenn Leroy. L’année suivante, elle sort son premier album, Le Saut de l’Ange, du pop rock, qui sera disque d’or. Puis viendra Effets secondaires en 2006, Le Chemin de la maison en 2008, Les larmes de Crocodiles en 2010 (album pour enfants) et puis … plus rien.

Emma Daumas, c’est toute mon adolescence. Elle était partout dans ma chambre (mon père a du reboucher de nombreux trous d’ailleurs quand elle a été repeinte), j’avais même des classeurs dans lesquels je mettais tous les articles possibles et inimaginables sur elle bref … j’étais juste la grande fan. Je mettais tout mon argent de poche de côté pour acheter ses albums. A ce jour, mon préféré reste Effets secondaires. Pas plus travaillés que les autres mais des textes qui me parlent. Emma Daumas est une excellente auteure, du moins de chansons car je n’ai pas encore lu son roman sorti il y a peu, Supernova. Elle revient donc après quelques années, après être devenue mère d’une petite fille, avec un EP, sobrement  intitulé mais tellement énonciateur, Vivante. Pour cet EP, elle a tout fait toute seule, écrit et composé chacune des six chansons. Perfectionniste, elle a fait appel à Maxime Le Forestier pour retravailler ses textes et les rendre encore meilleurs, chanteur qui lui avait écrit une chanson, La Racaille, sur son premier album.

Vivante … oh oui ! Une résurrection même car on est loin des mélodies de ses deux premiers albums. Ici, c’est plus pop, avec du piano, du violon ou encore du ukulélé. C’est plus proche de l’album Le Chemin de la maison. Des sonorités douces pour mettre en avant ses textes. J’avoue avoir presque accueilli cet EP comme le Graal quand je l’ai eu dans les mains (pardon mais mon côté fan-adolescente est encore là au fond de moi). Déjà que la jaquette me faisait rêver avec sa sobriété et ses fleurs, les chansons, elles, m’ont comblée. Dès les premières notes, je me suis plongée dans son univers, un peu japonisant au début puis bien de chez nous, chanteur à textes et piano-voix.

vivante-emma-daumas-recto-4f585f2

Vivante, les mélodies que je préfère

J’ai eu un gros gros mais gros coup de cœur pour cet EP. Promis, je suis neutre car voilà quelques temps que je n’ai pas écouté ses premiers albums (même s’ils sont dans ma voiture). Comme je l’ai dit, dès la première chanson, Le présent, j’ai été plongée dans un autre univers. Une ouverture avec du violon qui monte crescendo … et puis les premières notes de la voix d’Emma Daumas … et voilà, j’étais déjà accro. Clairement, les textes sont encore mieux que ses précédents. Plus travaillés certes mais plus parlant, des textes qui sont aussi dans l’air du temps mais qui sont bien à elle. On reconnaît sans aucun doute sa patte, celle que j’avais déjà remarqué dans Le Saut de l’Ange sur certaines chansons.

Après, j’ai trouvé que le second titre, Quatorze heures du matin, reflétait son travail avec Maxime Le Forestier. J’ai senti la patte de Le Forestier, assez reconnaissable malgré tout. Mais les autres titres … c’est clairement elle ! Aucun souci là-dessus. S’il me fallait retenir une chanson, sans la moindre hésitation, je choisirais Les Promesses en l’air. Toute la musique que j’aime (des cordes entre autres) et un texte qui me parle énormément. Un sans faute pour moi.

En résumé

Emma Daumas réussit un retour plus que gagnant dans la musique. Des compositions sur des airs différents de ce qu’elle a pu faire il y a quelques années mais surtout la découverte d’un nouvel univers. Vivante, c’est sa résurrection, c’est l’EP du retour mais surtout l’EP qui révèle ses talents d’auteure, compositrice et interprète. Un retour gagnant qui démontre bien qu’on peut changer, varier, modifier l’univers dans lequel on a évolué tout en gardant son style et restant soi-même. Non vraiment, si jamais vous avez l’occasion, foncez ! Je dis ça en toute neutralité. Maintenant, j’ai plus qu’à lire son roman.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

4 thoughts on “Emma Daumas, “Vivante”, est de retour !

  1. Je n’ai pas encore écouté cet album – il faut dire qu’elle m’agaçait déjà du temps de la Star Ac 😮
    Cela dit, je serais davantage curieuse de lire son roman – même si on pourra l’accuser de cracher dans la soupe…
    Dernier post de tinalakiller : Burying the ExMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge