“Je peux très bien me passer de toi” de Marie Vareille sort aujourd’hui !!!

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, petite réédition avec modifications of course à l’occasion de la sortie aujourd’hui de Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille.

C’est quoi le pitch Holly ?

Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…

On en pense quoi ?

Un très très gros coup de coeur pour le nouveau roman de Marie Vareille. Je suis officiellement amoureuse de sa plume. C’est la seule auteur à ce jour dont j’ai lu les livres sans m’arrêter (très tard la nuit, happée par l’histoire). C’est un roman léger, plein d’humour et dès les premières lignes, j’ai été accro à l’histoire et aux personnages.

On a deux jeunes femmes, deux amies à qui l’amour ne rime pas avec toujours. D’abord, il y a Chloé, 28 ans, parfaite Parisienne avec un job ennuyeux. Elle le conserve parce que son ex y travaille et depuis leur rupture, elle change d’hommes comme on change de chemise.

Si je devais éviter tous les quartiers de Paris où j’ai un ex, il faudrait que je déménage en banlieue.

Puis, il y a Constance, 27 ans, fan inconditionnée de Jane Austen avec un job qu’elle adore (enfin si on veux). Si seulement pour avoir la vie parfaite elle pouvait sortir du No sex’s land … Deux amies que tout oppose à un point près. Elles viennent toutes les deux de Marinzac, petite ville (village ?) dans le Bordelais. Et c’est cette petite ville qui va nous mener à ce pacte : Chloé et Constance vont donc échanger leurs vies “amoureuses”.

29 mois sans sexe dans le monde d’aujourd’hui, il serait de très loin préférable que j’aie le choléra.

Marie Vareille a choisi pas une héroïne mais deux. On alterne donc deux points de vue, deux vies différentes. On est dans la tête de Chloé mais avec la plume de Constance car ses pensées sont consignées dans un journal. C’est très sympa ! J’ai trouvé que cela permettait de mieux voir et comprendre les deux personnalités. On s’identifie autant avec Chloé qu’avec Constance mais … j’ai une préférence pour Chloé malgré tout.

Je veux que la vraie vie soit comme dans les romans.

Autre point intéressant, les personnages secondaires. Commençons par les personnages masculins. Les codes de la Chick-Lit sont cassés avec des Messieurs Tout-le-monde de différentes générations. Parmi eux, il y a Vincent … que j’ai trouvé complètement à part. Il n’est pas un citadin et me rappelle les garçons de la campagne que j’ai connu (et connais). Mon petit coup de cœur masculin dans ce roman, même plus fort que pour Mark dans Ma vie, mon ex et autres calamités. Puis il y a Mamie Rose … elle me rappelle la mienne qui est là haut, et toutes les grands-mères en général.

Pour finir, le gros gros point positif, c’est le cadre de la mise en scène. Je suis charentaise (un peu chauvine parfois je l’avoue), de parents rochelais pour être précise, et depuis que je fais mes études à Poitiers, mon chez-moi me manque (la mer surtout !!!). Avec ce livre, j’ai retrouvé mes origines dans les vignes et les vendanges (de mon enfance pour faire le pineau de Pépé (#nostalgie)). Je peux très bien me passer de toi sent bon le soleil du Sud Ouest (l’Atlantique en moins) avec des lieux simples mais efficaces.

Ajouté à ça un humour absolument tordant avec des citations qui seront cultes, c’est promis !

On ne doit jamais renoncé à ses rêves, comme l’a un jour affirmé un grand philosophe contemporain (Patrick Bruel), il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets.

Conclusion

Après Ma vie, mon ex et autres calamités, Marie Vareille nous offre une nouvelle comédie romantique qui sort des sentiers battus. Elle m’a prouvé qu’elle était un auteur à suivre de très près et que son nouveau roman est à ne pas rater et idéal pour l’été qui arrive. Alors courrez l’acheter !!!

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

2 thoughts on ““Je peux très bien me passer de toi” de Marie Vareille sort aujourd’hui !!!

  1. Deuxième bouquin, deuxième coup de coeur, tout comme toi ! 😛

    Marie Vareille a un don pour sublimer ses personnages et donner du pétillant à son univers. Encore une réussite. Constance et Chloé sont deux jeunes femmes délicieuses et leurs aventures sont juste incroyables ! 😀
    Dernier post de Charlie-Rockandstone : Une complicité paradoxaleMy Profile

    1. On est d’accord sur tout. Pétillant est tout à fait le mot qui convient pour décrire son style. J’avoue quand même avoir une petite préférence pour Chloé 🙂 La bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge