« Adopted Love », un diptyque au masculin

Bonjour tout le monde ! D’habitude, je publie tome après tome mais là … je vais faire une exception car pour moi, les deux tomes sont indissociables. Un immense merci à Stéphanie, Fyctia ainsi que Déborah, Magali et Hugo Roman pour ces deux envois.

C’est quoi le pitch Holly ?

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?

Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil.

Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison.

Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses.

On en pense quoi ?

J’ai eu un énorme coup de cœur pour ce diptyque. Franchement, plus ça va et plus les auteurs de la French Team New Romance m’épatent. Je suis pratiquement sûre que Mémé adorerait (et nous n’avons pas forcément les mêmes goûts).

On suit donc Teagan. Cet adolescent de dix-sept ans enchaîne bêtise après bêtise et elles ne sont pas forcément jolie-jolie. Mais la dernière va lui coûter très chère : la prison. Cependant, la juge, estimant qu’il n’a pas toujours eu une vie facile, lui offre une dernière chance : au lieu de la prison, c’est une année complète dans une famille d’accueil sans la moindre incartade. Au moindre faux-pas, il sait ce qu’il va lui arriver par la suite. Mais Teagan n’a jamais eu de chance avec les familles d’accueil alors il en est sûr : celle-ci, est comme les autres. Dans trois jours, ils en auront marre de lui ou bien il filera à l’anglaise, comme toujours. Nathalie, son assistante sociale, la femme qui compte le plus dans sa vie, l’envoie chez les Hills. Cette famille est tout simplement parfaite pour lui.

Mais Teagan n’en a rien à faire. Si le gamin est petit, lourd mais devrait le laisser tranquille, ce n’est pas le cas de la fille aînée. Elena, elle aussi dix-sept ans, est une véritable tornade et la tâche va s’avérer difficile pour lui. Leur relation va être très tendue, explosive parfois mais aussi destructive et perturbante. En effet, les deux adolescents vont passer leur temps à se chercher, s’affronter et petit à petit, des sentiments vont rentrer en jeu. Même si cela demande de la définition, Teagan et Elena vont finir par comprendre qu’ensemble … ils sont plus forts et qu’ils peuvent s’aider. Mais si leurs démons étaient trop puissants ? Et si leurs sentiments n’étaient pas suffisants ?

Bref … je m’arrête là pour ne pas vous gâcher la suite. Ce diptyque est une véritable pépite. Gaïa Alexia est allée au bout du bout et on comprend pourquoi elle a remporté le concours Au Masculin de Fyctia. La psychologie de Teagan est explorée dans les moindres détails et elle a su se mettre parfaitement à la place de son héros. Il rentre totalement dans ma longue liste de book boyfriends. Teagan, derrière sa violence et son allure, cache des faiblesses et des sentiments auxquels on ne peut pas être indifférent. on ne peut que l’aimer justement et avoir envie de l’aider à s’en sortir. Son histoire est déchirante, on ressent sa souffrance mais aussi les démons qui le hantent. Il a vécu de véritables traumatismes durant son enfance, forgeant la carapace et le mutisme d’aujourd’hui. Mais il se révèle au fil des pages et on s’attache à lui. Les retours dans le passé, les souvenirs de son enfance, sont horribles, déchirants même et on ne peut que ressentir de la peine pour lui. Elena va être un élément déclencheur.

Si la jeune fille semble froide et totalement désintéressée, on va petit à petit découvrir que derrière cette façade, c’est une jeune fille mal dans sa peau qui souffre énormément et qui se cache derrière son caractère de lionne. Teagan va l’aider à s’ouvrir à lui et à lui confier des choses qui vont nous permettent de mieux la comprendre. Vient le cliffhanger à la fin du tome 1 qui m’a … scotchée. J’avais hâte de lire la suite et le tome 2 m’a pleinement satisfaite car il reprend là où le premier s’est arrêté et donc , pour mon plus grand plaisir, nous entrons dans la tête d’Elena. C’était quelque chose que j’attendais avec beaucoup d’impatience. Elena est vraiment une personne adorable et on n’a qu’une envie : la prendre dans nos bras. Elle m’a touchée, tout comme les retours dans le passé la concernant.

J’ai beaucoup aimé la famille Hills mais s’il y a un personnage secondaire que j’ai adoré, c’est Nathalie, l’assistante sociale. Plus on avance dans l’histoire et plus on découvre le lien très fort qui l’unit à Teagan. Elle est son repère, tout pour lui et elle m’a beaucoup plu. Il y a aussi de belles réparties que ce soit avec elle ou Elena et rien que ça, ça donne un côté un peu moins dramatique à l’histoire.

Chacun de ces deux romans sont un maelström d’émotions, parfois logiques, parfois complexes mais en tout cas, on est gâté par un sacré ascenseur émotionnel. La plume de Gaïa Alexia est belle, percutante et pleine de sensibilité. Les émotions sont vraiment incroyables et il n’y a qu’à voir son travail avec Teagan. C’est le personnage le plus abouti et le plus intéressant. Il m’a transportée ! De plus, l’écriture est vraiment prenante et donc il est difficile de lâcher les romans sans les terminer d’une traite. Je les ai juste dévorés tant que je voulais connaître la suite. Son travail sur la psychologie des personnages est travaillé, c’est presque du travail d’orfèvre à vrai dire. C’est troublant mais absolument génial ! On voit de tout : de l’espoir, de l’amour, de l’amitié … Le style de l’auteur est très mature pour un premier roman. Il est poignant et on sent qu’elle a mis ses tripes dans son histoire. On a vraiment de très bons rebondissements qui ne sont pas clichés, sont tout à fait logiques et font que l’histoire garde un rythme tout le long.

Conclusion

J’ai vraiment été marquée par l’histoire de Teagan et Elena si bien que j’ai eu un énorme coup de cœur. Je suis fan de Gaïa Alexia pour toutes les émotions qu’elle m’a fait ressentir et pour ce personnage de Teagan qui est juste incroyable. Le plus abouti de ses personnages et celui qui réserve le plus de surprises. Le style et la plume de l’auteur sont percutants et incisifs. On ne peut pas rester indifférent à la souffrance des héros. On ne ressort pas indemne de cette lecture, je vous le dis.

Vous ne savez pas quoi lire ? Lisez Adopted Love ! Vous avez lu le premier tome ? Alors foncez acheter le tome 2 ! Vous ne serez pas déçus !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Requise pour vous identifier *

Commenter *






CommentLuv badge