« Le Contrat », clap de fin pour Barbie et Lancaster

Nous-y voilà ! Aujourd’hui, après un an d’attente, voici enfin le dénouement de l’histoire d’amour tumultueuse entre Angeline dite Barbie et Lancaster. Le Contrat de Tara Jones avait affolé et était devenu un vrai phénomène. Merci à Stéphanie pour l’envoi et merci à Tara pour la jolie dédicace. Et merci à ma petite Tortue Liseuse qui m’a accompagnée dans cette lecture.

C’est quoi le pitch Holly ?

La couverture est bleue désormais et elle est encore plus belle que celle-ci.

Barbie et Lancaster s’apprêtent à couler des jours heureux maintenant qu’ils sont mariés mais le chemin, pour eux, sera encore long. Surtout quand Barbie va découvrir qu’il y a encore des secrets entre Lancaster et elle. Des secrets terriblement douloureux pour elle. Barbie est amoureuse mais elle manque encore terriblement de confiance en elle et dans les autres. Et ses doutes lui ont fait faire déjà de graves erreurs. Le couple vit maintenant à New York et le danger rôde autour d’eux.

Lancaster et Barbie vont devoir se battre pour dépasser tout ce qui les sépare.

On en pense quoi ?

C’est avec un petit pincement au cœur que j’ai refermé ce tome 3 du Contrat mais avec beaucoup de plaisir car je n’ai pas du tout été déçue. C’est même encore meilleur que les précédents.

L’histoire reprend exactement là où le tome 2 nous a laissé dans un état extatique. Attention ! Pour celles qui n’ont pas lu les deux premiers tomes, passez votre chemin ! Même si le résumé pour le révèle.

Barbie et Lancaster, comme le contrat signé le stipule, se sont mariés. Alors que Geoffrey Lancaster, fou amoureux, prouve son amour pour sa belle en lui révélant son plus noir secret, Angeline s’enfuit. La nuit de noces tourne court. Elle erre dans les rues, seule, tentant de se remettre de ce lourd secret et de voir si elle est prête à l’assumer et à vivre aux côtés de son mari qu’elle aime mais à qui elle ne l’a pas encore dit. Va-t-elle y arriver ?

C’est là toute la question dans ce tome. Depuis le début de son histoire, Angeline souffre cruellement d’un manque de confiance en elle et cela se répercute dans sa relation avec Lancaster. Elle n’est plus superficielle c’est clair et je pense qu’en fait, ce côté servait justement à cacher sa fragilité. Elle tente de faire son maximum pour passer au-dessus de cela mais avec un mari fou d’elle … c’est parfois compliqué. Elle passe son temps à se cacher derrière ce contrat pour se protéger. Quant à Lancaster, il est toujours … Lancaster. Arrogant, protecteur et surtout très amoureux. Il tente de prouver à sa Barbie son amour par tous les moyens et par seulement matériels. Le contrat n’est plus un véritable contrat, c’est juste un moyen de garder sa belle auprès de lui jusqu’à ce qu’elle prenne enfin conscience de son amour pour lui. C’est lui qui m’a le plus plu dans … cette première partie du roman car oui, le roman se coupe en deux parties.

La première partie est dans la lignée des deux premiers tomes. Barbie et Lancaster s’aiment et passent leur temps à se chamailler tout en tentant de s’avouer leurs sentiments du moins l’un d’eux. Bien sûr, les BBS, Luke et Aïdan, sont de la partie comme le gang des chipies avec Sarah et Justine. Alors que finalement, tout semble rentrer dans l’ordre, Lancaster annonce à sa chère épouse qu’ils vont aller vivre à New York. C’est là que débute une deuxième partie, clairement différente et bien plus … sombre, noire. De la romance avec quelques scènes charnelles, on passe à quelque chose qui tire plus sur … du thriller psychologique. Moi ça m’a beaucoup plu. Ça donne du piment à l’histoire de Barbie et Lancaster et ça permet de ne pas tourner en rond. Au final, ce titre qu’est Le Contrat prend un tout autre sens dans cette deuxième partie et sincèrement, j’ai adoré !

Ce tome exploite un autre côté de nos deux héros. Angeline est devenue véritablement fragile, perdue et pas seulement aux révélations de son mari non ! C’est son amour pour lui qui la travaille. Le début d’un petit quelque chose de psychologique dans cette histoire. Lancaster … c’est la même chose. De son côté control freak, on voit ce qu’il y a derrière : un homme prêt à tout pour prouver que les apparences sont trompeuses et que son amour est sincère et que ce contrat ne signifie plus rien pour lui. Les deux se retrouvent quelque peu à l’opposé de ce qu’on avait vu jusqu’à présent et ça, c’est top !

Et boum ! Un nouveau mystère, un nouveau secret que ni Barbie ni Lancaster se semble voir venir et qui promet un final … explosif ! Bref … je n’en dirai pas plus de ce côté alors revenons aux personnages secondaires soit les BBS et le gang des chipies. Si Sarah et Aïdan semblent un peu plus en retrait, Justine et Luke, qui dans les tomes précédents avaient chacun créer une intrigue secondaire, sont toujours dans la place et leurs intrigues évoluent jusqu’à être résolues ou presque dans l’épilogue. C’est une fin ouverte pour eux et à nous d’imaginer la suite. Bien sûr, les intrigues autour de la famille d’Angeline sont aussi résolues et certaines sont … surprenantes pour le coup. Je m’y attendais pas pour certaines et quelques unes me permettent de mieux comprendre le comportement d’Angeline envers Lancaster et plus encore.

Un point très positif c’est que maintenant que Barbie et Lancaster sont mariés, toute la tension sexuelle entre eux n’est plus le centre de l’attention. Bien sûr, Tara Jones nous offre de belles scènes sensuelles dont elle a le secret. Après tout, c’est de la New Romance. Mais … comme je l’ai dit, avec la deuxième partie, on tend sur autre chose et cela démontre que notre auteur ne se cantonne pas à un seul et unique style. Je pense qu’avec l’art du cliffhanger qu’elle manie à la perfection, Tara Jones pourrait être la Maya Banks française (je pèse mes mots en disant ça mais je trouve que cela pourrait correspondre à son style). De plus, le contrat entre Barbie et Lancaster n’est plus la priorité, surtout depuis qu’ils sont à New York. C’est une nouvelle perspective ! On tourne pas en rond autour de lui quoi.

Tout ça pour dire que Le Contrat tome 3 est largement au-dessus des précédents et que j’espère bien, au vu de l’épilogue que les BBS et/ou le gang des chipies auront le droit d’avoir leur propre histoire car si ils ont été un peu plus en retrait cette fois-ci, j’espère sincèrement les retrouver un jour.

Conclusion

Barbie et Lancaster ont enfin le droit à une fin à leur histoire mais pas comme on s’y attend. Si l’épilogue semble tout tracé, le chemin pour y arriver est semé d’embûches, de suspense et de beaucoup de mystère ! Un super roman ! La plume de Tara Jones reste riche en sentiments mais elle décuple en actions. Le suspense est de plus en plus présent et cela amène une autre dimension au roman qu’est Le Contrat. On passe un très bon moment en compagnie d’Angeline et de Lancaster et plus encore. Ce tome répond aux questions que l’on se posait dans les tomes précédents et offre de nouvelles perspectives, la romance tourne au thriller psychologique. Les personnages fragiles et torturés ont évolué grâce à leur amour même s’il faudra du temps pour le voir exister pleinement car le contrat entre eux semble toujours plus ou moins planer. En tout cas, c’est plein de surprises alors n’hésitez plus et foncez aujourd’hui vous l’offrir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Requise pour vous identifier *

Commenter *






CommentLuv badge