« The Fire between High & Lo », l’amour plus fort que tout

Bonjour tout le monde ! Après mon énorme coup de cœur pour The air he breathes, il était important pour moi de découvrir le nouveau roman de Brittainy C Cherry qui sort aujourd’hui : The Fire between High & Lo. Merci à Déborah et à Magali pour cet envoi.

C’est quoi le pitch Holly ?

Logan était en tout point mon opposé.

Je dansais quand lui restait immobile. Il était silencieux alors que j’étais un moulin à paroles. Il avait un mal fou à sourire alors que je refusais même de froncer les sourcils.

Le soir où j’ai entrevu la noirceur qui régnait au fond de lui, je n’ai pas pu détourner les yeux.

Nous étions brisés l’un et l’autre mais, d’une certaine façon nous étions entiers. Nous étions les étoiles contraires qui traversaient le ciel nocturne, à la recherche d’un souhait, priant pour des lendemains meilleurs.

Jusqu’au jour où je l’ai perdu. Il nous a balancés sur un coup de tête, au détour d’une décision qui nous a changés à jamais.

Il était une fois un garçon, et je l’aimais.

Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu’l m’a aimée aussi.

On en pense quoi ?

Il arrive que certaines séries nous offrent des coups de cœur à chaque fois. Ce fut le cas avec la série Off Campus d’Elle Kennedy. Aujourd’hui, une autre série peut se permettre le même exploit : la série The Elements de Brittainy C Cherry.

Avant toute chose, il faut savoir que la particularité de cette série est que chaque tome est indépendant les uns des autres. Aucun lien entre eux et donc vous pouvez très bien commencer par The Fire avant The Air.

Cependant, The Air se plaçait très haut car Tristan était juste … Tristan. Un héros blessé et tellement attachant. Logan ne le détrône pas mais il le talonne dangereusement car les émotions que j’ai ressenti durant ma lecture ont été … juste … indescriptibles.

Cette fois-ci, le titre de ce roman, The Fire, fait référence à la passion brûlante qui consomme Logan et Alyssa. Tout d’abord les meilleurs amis du monde, ils se connaissent mieux qu’eux mêmes et acceptent tous les défauts et les démons de l’autre sans retour. Et petit à petit, une autre flamme va s’emparer d’eux. Un coup de foudre et c’est le début d’une belle histoire d’amour. Une histoire si belle et si puissante que la perdre semble impossible. Et pourtant …

Alyssa est belle, douce, talentueuse et surtout altruiste. Elle est prête à tout pour vivre ses rêves. Mais quand on a rien à voir avec sa sœur aînée, la perfection selon sa mère, il est difficile pour elle de trouver sa place, de savoir si elle a le droit d’être aimée. Logan est totalement son opposé. Né dans une famille totalement détruite et destructrice, la seule personne pour qui il compte est son frère. Alyssa arrive dans son univers et lui permet de comprendre qu’il peut être aimé, malgré ses défauts et en particulier les démons qui le rongent constamment. Alyssa les accepte et cela devient une force pour Logan.

Tu restes mon plus beau trip High.

Malgré tout, l’amour les frappe comme la foudre. Logan est brut, authentique par ses démons et Alyssa est sa lumière, celle qui l’empêche de sombrer. Ensemble, ils sont magnétiques et magnifiques. Leur histoire d’amour, leurs débuts, cela m’a rappelée une histoire d’amour des plus célèbres, un grand classique de la littérature britannique : Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë. On écrivant ça, j’ai l’impression que je vais trop loin mais pourtant, je n’ai pu m’empêcher de trouver des ressemblances entre Logan et … Catherine Earnshaw. Parfois, j’ai ressenti les mêmes ténèbres qui habitaient Heathcliff, le grand amour de Catherine aussi. Il est un mélange de ces deux héros en fait. Et puis la façon qu’a Brittainy C Cherry de raconter leur histoire me rappelle le style d’Emily Brontë, elle qui a raconté la plus grande passion sans jamais l’avoir vécue. Leur passion, ils mettent du temps à la consommer et c’est ce qui m’a plu dans The Fire. Et m’a donc fait penser à ce roman britannique que j’aime d’amour. Donc si vous ne comprenez pas pourquoi je fais allusion ou je vais trop loin, je m’en excuse. C’est mon point de vue.

Et puis patatras ! Tout part en vrille et ils se séparent, sans vraiment s’expliquer. Le monde s’effondre pour chacun d’eux et chacun le gère à sa manière. C’est le début des montagnes russes, du maelstrom d’émotions pour eux et pour nous jusqu’à leurs retrouvailles, des années après l’événement que les a séparé.

Autour d’Alyssa et Logan, High et Lo, gravitent deux autres personnages secondaires qui prennent toute leur importance : Erika et Kellan, la soeur d’Alyssa et le frère de Logan. Ces deux-là sont ensemble et permettent d’offrir une autre perspective, surtout émotionnelle, au roman. Dès lors les thèmes dramatiques se succèdent mais sans tomber dans le mélo ou le patho. L’un d’eux m’a renvoyée à ce que j’ai pu vivre il n’y a pas si longtemps, que je vis encore parfois, mais sans tomber dans le cliché et sans en faire trop. C’est la psychologie des personnages qui prend tout le dessus et Dieu sait que j’adore la psychologie dans un roman. Voilà pourquoi Brittainy C Cherry est une pépite. Une auteure à suivre absolument à mon avis. C’est aussi là que le titre du roman prend tout son sens. Le feu n’est pas juste l’amour et la passion, c’est aussi la blessure et comment se reconstruire. Les ténèbres pour mieux (re)trouver la lumière.

Comme pour The Air, les points de vue s’alternent et rendent le roman encore meilleur, encore plus profond, bouleversant et marquant. Les deux héros n’existent pas l’un sans l’autre, ils avancent ensemble, main dans la main, créant des ascenseurs émotionnels dans mon petit cœur, me marquant à jamais.

S’il y a bien un point commun entre The Air et The Fire, c’est le message de seconde chance. Peut importe ce qui arrive, qu’on soit puissant ou misérable (j’aime cette phrase de La Fontaine), bon ou mauvais, on a tous droit à une seconde chance et au bonheur. Le pardon aussi est bien présent : se pardonner à soi-même tout comme pardonner aux autres. Toujours des thèmes qui se croisent et s’entre croisent sans jamais enlever l’authenticité de chacun d’eux. Brittainy C Cherry a une écriture magnifique et c’est tout ce que je cite précédemment qui la rend unique et incroyable.

L’émotion est présente du début à la fin. Elle permet à Alyssa et Logan de se rapprocher encore plus qu’avant, mais aussi de les perdre un peu plus par moment. En effet, en se séparant, ils ont perdu le goût d’aimer et de faire entrer la lumière dans les ténèbres de leur vie. Et pourtant, petit à petit, lentement, leurs retrouvailles vont leur permettent de se rendre à l’évidence et de comprendre que peut importe ce qu’ils font, ils sont faits pour être la lumière de l’autre quoi qu’ils en pensent.

La plume de Brittainy C. Cherry est donc toujours aussi belle pour moi. Une plume légère pleine d’émotions sans faire de surenchère. Et puis ses personnages sont plus que bien construits alors on ne peut que aimer The Fire between High and Lo. Alyssa et Logan sont parfaits, on s’attache facilement à l’un comme à l’autre et surtout cette narration alternant les points de vue entre eux deux rendent leur histoire encore plus belle. Et puis les personnages secondaires que sont Erika et Kellan ajoutent une autre dimension au roman et le rend encore plus fort, meilleur même. La psychologie est très développée et cela renforce mon coup de cœur pour ce livre. J’ai vraiment mais vraiment hâte de lire le tome suivant sur l’eau. Je suis sûre que je vais encore une fois me retrouver KO devant une histoire aussi belle que celle de Logan et Alyssa ou encore celle de Tristan et Elizabeth.

Conclusion

Un roman sublime qui démontre que les secondes chances existent, peut importe le passé et la douleur qui l’accompagne et que l’amour est plus fort que tout, quoi qu’on en dise et quoi qu’on en pense. Les émotions sont là du début à la fin et on finit par être captivé et envoûté par cette histoire qu’il est impossible de ne pas avoir de coup de cœur à la fin. Une plume agréable, qui sait exposer différents thèmes sans en faire trop et des personnages attachants pour un roman très dramatique. Des personnages secondaires qui, pour la première fois, sont tout aussi puissants que les héros. C’est une véritable pépite The Fire ! La série The Elements est LA série à lire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Requise pour vous identifier *

Commenter *






CommentLuv badge