« My escort Love tome 2 », le happy end pour Nohance

Bonjour tout le monde ! Et bien nous y voilà. Aujourd’hui sort My escort Love tome 2. Hier, je vous parlais du premier tome qui avait été un gros coup de cœur. Je peux vous dire que le tome 2 est à la hauteur de mes espérances. Un immense merci à Stéphanie pour sa gentillesse et cet envoi. Je ne pensais pas pouvoir le lire aussi rapidement.

C’est quoi le pitch Holly ?

 

Constance et Noah sont partis vivre à New York : la jeune femme a réussi à intégrer l’école d’art de ses rêves, et l’ancien escort boy a enfin laissé son passé derrière lui…

Définitivement? Pas si sûr. Car lorsque la famille de Noah apprend les circonstances de sa rencontre avec Constance et qu’un autre homme entre dans la vie de la jeune femme, tout vole en éclats.

Ce devait être un nouveau départ, une nouvelle vie, mais rien ne se passera comme prévu. Constance et Noah vont devoir faire face à un passé tenace et à un futur qui s’annonce plus que jamais incertain.

Et si le rêve américain se transformait en cauchemar..?

On en pense quoi ?

Je n’arrive pas à dire si je préfère My escort Love ou My escort Love tome 2. Ils sont dans la continuité l’un de l’autre, on ne s’ennuie pas et surtout, on ne tourne pas en rond. Je crois que le diptyque fonctionne tellement bien qu’ils sont indissociables l’un de l’autre, à l’image de nos héros, désormais appelés Nohance.

L’histoire reprend exactement là où elle s’est arrêtée. Quelques semaines après la fin même. Constance poursuit son rêve à la SVA (School of Visual Arts) tandis que Noah a renoué avec sa passion, le basket, en étant coach d’une équipe universitaire. Tout va bien donc. Même dans leur couple. Leur histoire est petit à petit devenue fusionnelle et être l’un sans l’autre est quasiment impossible pour eux. Mais leur histoire les a frappés en plein cœur si rapidement que le monde des Bisounours ne peut pas durer éternellement.

D’autres sentiments tels que la jalousie, la nostalgie et bien d’autres vont venir s’immiscer dans leur couple, le fragilisant un peu plus chaque jour. Sans compter que la famille de Constance, toujours aussi abominable va venir apporter la goutte d’eau qui va faire exploser en éclat le fragile équilibre que Nohance avaient trouvé malgré tout. Désormais, il n’y a pas que Constance qui a eu son lot de souffrance. C’est au tour de Noah d’avoir le sien. Noah avait une famille soudée, très soudée, malgré le fait que seul sa mère, Carole, était au courant de son travail d’escort. Quand le reste de la famille l’apprend, c’est donc l’horreur puis la honte. Pour Noah, c’est difficile de voir la douleur dans les yeux de son père. Il pensait que son amour pour Constance l’aiderait à affronter le pire mais voilà que de vieux démons s’emparent de lui et l’éloigne de sa Jolie Constance. Faut dire que les nouveaux sentiments qui l’ont empli depuis qu’il est New York n’ont pas arrangé les choses.

On est donc cette fois-ci dans le schéma inverse. C’est Noah qui souffre et Constance qui l’aide comme elle le peut. Mais parfois, les rêves de Constance vont prendre le dessus car oui, Laura S. Wild continue de faire évoluer Constance. Elle a gagné en confiance et commence à s’affirmer. Cependant, Noah est tout pour elle et elle va devoir faire des choix difficiles, lourds de conséquence. Noah aussi va en faire et même si parfois, j’ai eu mal pour eux, je me suis rappelée cette petite phrase culte de Batman Begins.

Pourquoi tombons-nous Bruce ? Pour mieux apprendre à nous relever.

Nohance vont faire des erreurs, tantôt petites, tantôt grosses mais cela va permettre à leur couple d’évoluer et de surmonter les obstacles qui mènent au bonheur. L’histoire ne tourne pas en rond ainsi parce que j’avoue qu’avec le caractère doux de Constance, j’avais peur que tout reste dans l’ambiance qu’est sa personnalité : douce, gentille et généreuse. Cela ajoute un peu de « piment » à leur histoire. Toujours aussi moderne, Laura S. Wild continue sur sa lancée avec des personnages hauts en couleur, toujours bien étudiés psychologiquement, toujours aussi semblables à vous et moi. C’est tellement agréable ! Comme toujours, on est parfois dans la tête de Noah. J’ai même eu l’impression que l’on était dans sa tête plus souvent que dans le tome 1. Comme quoi My escort Love tome 2 a pris de l’ampleur vis à vis de son prédécesseur.

Mis à part ça, j’ai beaucoup aimé les personnages secondaires. Dans My escort Love, on les voyait certes mais moins je trouve. Tout tournait autour de la bulle d’amour dans laquelle évoluaient Constance et Noah. Ici, on voit plus souvent l’ouragan Sophia, la meilleure amie de Jolie Constance, et Aaron, le frère de Noah. C’est très agréable car on sent que ces deux-là ont de sacrés personnalités et qu’ils mériteraient même d’avoir chacun le droit à leur propre histoire (Laura si tu m’entends, ceci est pour toi). Vraiment. Je les aime beaucoup et les intrigues les concernant m’ont parfois fait sourire ou rire.

Quant à la fin … elle est parfaite ! On a deux sauts dans le futur (alors oui, on peut aussi dire deux épilogues voire trois si on compte le dernier temps de parole de Noah) qui donne encore plus de consistance à l’histoire. J’ai aussi aimé la résolution des intrigues secondaires, surtout concernant Sophia et Aaron parce que voilà, j’aime bien quand tout n’est pas parfait dans le meilleur des mondes. Et puis, finalement voir l’amour et les rêves triompher … je suis plus que ravie !

La plume de Laura S. Wild me plaît toujours autant. Toujours aussi franche, à ne pas perdre de temps avec la mise en place de l’histoire. On reprend là où on s’était arrêté. Point barre. Pas de chichis. On est au coeur de l’histoire sans attendre un événement ou un rebondissement pour voir l’histoire prendre une autre tournure. On a même un renversement dans l’histoire de Nohance. Le tout beau tout rose devient plus sombre et plus fragile, comme dans tous les couples actuels. Merci ! Et les scènes de sexe ? Toujours égales à elles-même avec zéro vulgarité mais 100% sensualité et plus si affinités.

Conclusion

My escort Love tome 2 est tout aussi bon que le premier. Indissociable même. L’un ne va pas sans l’autre, comme l’amour qui unit Constance à Noah. Des héros qui voient leur histoire se renverser pour prendre la place de leur moitié et ainsi insuffler un autre style. Laura S. Wild a toujours son talent pour la psychologie avec des personnages exploités de fond en comble. Des personnages secondaires un peu plus présents qui donne un autre aspect à l’histoire et qui modernise le côté un peu huis clos de l’amour de Nohance. La fin reste idéale à mon humble avis et deux tomes sont largement suffisants pour offrir une jolie conclusion à Constance et Noah. Laura S. Wild fait désormais partie des auteurs que je vais suivre de très près à l’avenir. Alors un conseil, si vous avez aimé My escort Love, le tome 2 qui sort aujourd’hui devrait vraiment vous plaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Requise pour vous identifier *

Commenter *






CommentLuv badge