« La force de renaître », amour et résilience

Bonjour tout le monde ! Voilà plusieurs mois que je n’ai rien posté. C’est tout à fait normal. Ces derniers mois sont vraiment très intenses au travail et comme je retente le concours cette année, mon rythme de chronique se réduit alors que j’arrive à trouver le temps de lire. J’espère tout de même vite trouver mon rythme de croisière. Aujourd’hui je reviens avec une lecture de septembre et pas des moindres puisqu’il s’agit de La force de renaître de Brittainy Cherry. Merci Jessica et Marie pour l’envoi.

C’est quoi le pitch Holly ?

C’est l’histoire de Hazel Stone et Ian Parker. Marqués tous deux par un environnement familial difficile, ils se débattent pour s’en sortir. Leurs points communs et leur relation sont électriques.

À force de se côtoyer en travaillant à la ferme, ils se défont peu à peu de l’armure qu’ils portent, pièce par pièce, laissant leurs espérances s’exprimer, et l’amour pénétrer dans leurs coeurs. C’est l’histoire de leur résilience.

On en pense quoi  ?

J’ai énormément aimé ma lecture ! Ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai passé un merveilleux moment avec Hazel et Ian.

On suit donc Hazel et Ian. Il ne la connaît pas, elle si. Il la déteste, elle veut passer inaperçue. Pour Ian, Hazel est responsable de ses soucis intérieurs. Hazel, quant à elle, veut se reconstruire après des années de souffrance. Pourtant, au fil du temps, un lien va se créer entre eux, un lien tellement fort qu’il dépasse tout entendement. Mais un jour, Ian s’approche de son rêve. Est ce que leur lien si fort va pouvoir surmonter cela ?

Brittainy Cherry a encore réussi son tour de force. Elle nous propose des personnages fragiles mais tellement forts à la fois, avec une vie pas toujours évidente mais elle met en place toute une histoire autour d’eux, sans tomber dans le mélo et on prend plaisir à suivre ces personnages, à les découvrir, les aimer et les apprécier.

J’ai été touchée par l’histoire d’Hazel mais aussi par celle de Ian. Indépendamment, chacun n’a pas eu la vie facile. On souffre même pour eux de les avoir vu vivre tout cela. Et puis il y a l’étincelle, le lien qui se crée entre eux et on a plus envie de les lâcher. Suivre leur évolution, les voir guérir de leurs blessures au contact l’un de l’autre est bouleversant. Ils m’ont vraiment frappée en plein cœur ces deux-là.

Au delà de leur connexion, j’ai adoré les thèmes évoqués par Brittainy Cherry. Parce qu’elle prend des thèmes d’actualité et crée une histoire autour d’eux pour aussi éveiller les consciences à travers ses personnages. Qu’on le veuille ou non, même si La force de renaître est une fiction, elle raconte forcément une histoire qui existe ou qui a été vécue, du moins quelques éléments. Et c’est vraiment ce que j’aime avec cette auteure.

Conclusion

La force de renaître est encore une belle pépite de Brittainy Cherry. Encore une fois, l’auteure fait mouche avec des personnages forts et fragiles mais qui ensemble bouleversent le lecteur et frappent en plein cœur. J’ai plus que hâte de découvrir un autre roman de cette auteure.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

5 thoughts on “« La force de renaître », amour et résilience

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge