« Eleanor & Grey », le droit à la deuxième chance par Brittainy Cherry !

Bonjour tout le monde ! Alors que le confinement a commencé depuis quelques jours, je suis en plein jonglage entre les cours à mettre en ligne aux élèves. (ndlr : nous avons fait le choix d’avoir notre propre système pour assurer la continuité pédagogique de la meilleure des manières et les élèves sont ravis.) C’est un peu déroutant au départ mais j’ai vite pris le pli (et je me régale des perles de mes élèves qui sont à fond). Mettant en ligne les cours pour la semaine, je peux aussi trouver le temps de lire pour ne pas sombrer dans la folie. Aujourd’hui, je vous parle d’Eleanor & Grey.

Sorti la semaine dernière, c’est probablement le roman que j’attendais le plus. J’ai toujours adoré cette auteure et sa manière de raconter des histoires touchantes, bouleversantes mais aussi optimistes malgré tout. Mille mercis à Marie et Jessica pour l’envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Eleanor et Greyson, opposés en tous points, se rencontrent au lycée, tombent amoureux, et deviennent uniques l’un pour l’autre, jusqu’à ce que la vie et son lot de malheurs les sépare alors qu’ils ont 17 et 18 ans.

Lorsqu’une quinzaine d’années plus tard, Eleanor accepte ce boulot de nounou dans les beaux quartiers, comment aurait- elle pu imaginer, qu’elle devrait s’occuper des enfants de Greyson, son amour de jeunesse ? Mais le garçon qu’elle avait connu par le passé, est devenu un homme – un homme froid, solitaire, détaché de tout.

Le sourire qui perçait parfois le dans le regard tourmenté du garçon qui avait ravi son cœur d’une jeune fille, suffisait à convaincre Eleanor que ce garçon-là, valait la peine qu’on se batte pour le retrouver. Tout ce qu’espère Eleanor c’est d’avoir la chance de laisser une marque à son tour, sur l’ âme de Greyson East, qui l’a marquée à jamais.

On en pense quoi ?

Comme pour ses précédents romans, j’ai été transportée par Eleanor & Grey. A point d’en avoir un énorme coup de cœur. Vraiment. Il est le numéro 2 dans mon petit cœur.

C’est donc l’histoire d’Eleanor et Greyson. Si rien ne les prédestinait à se lier, il aurait fallu attendre une soirée pour tout changer. Ensemble, ils découvrent les émois du premier amour. C’est doux, touchant. Mais chacun d’eux n’a pas la vie facile et le destin finit par les éloigner et les séparer.

Seize ans plus tard, Eleanor accepte un poste de nounou dans une riche famille : celle de Greyson. Quelle coïncidence non ? Elle espère que la magie d’antan va toujours opérer mais Greyson est devenu un être froid et insensible. Pourtant, si les débuts sont difficiles, elle sent bien que le Greyson qu’elle a connu est bien là. Et si le destin lui donnait une autre chance de retrouver cela ?

Je pourrais parler durant des heures de ce roman. Je suis passée par tellement d’émotions et les larmes ont coulé tout naturellement tant leur histoire m’a touchée. Je me suis attachée à chacun d’eux.

Je me suis beaucoup retrouvée en Eleanor. Comme elle, j’étais la fille cultivée, intelligente mais très étrange. Je ne m’intéressais pas aux mêmes choses que les jeunes de mon âge. Aujourd’hui encore je dirais mais peut-être moins. Comme elle j’ai grandi avec l’univers d’Harry Potter et il continue d’avoir une place importante dans ma vie de lectrice (ndlr : je suis une Serdaigle au fait). Après, elle est fille unique et a des parents aimants et s’aimant comme au premier jour. C’est beau (en même temps, je trouve toujours les histoires d’amour belles). Et puis Greyson débarque dans son monde et la voilà qui s’ouvre davantage. Non vraiment, on ne peut que l’aimer Eleanor.

Quant à Greyson … j’ai un énorme coup de cœur pour lui. Enfant de riches mais dont la vie ne l’a pas épargné. Des parents absents ou passant la plupart de leur temps à se crier dessus, il pouvait compter sur son grand-père jusqu’à ce qu’il le quitte à son tour. Pas facile pour un jeune homme de dix-sept ans. Vient Eleanor qui va apporter de la couleur à sa vie et lui faire voir le monde autrement.

Chacun va devenir le refuge de l’autre, le soutenir dans les difficultés et finalement devenir l’élément indispensable : l’amour. Mais la vie évolue et les destins aussi et donc ils vont finir par s’éloigner. Ce n’est que la première partie d’Eleanor & Grey. En effet, Brittainy C. Cherry coupe son histoire en deux parties : l’adolescence et les premiers émois puis ensuite les adultes et les retrouvailles.

Si j’ai été touchée par la partie de leur adolescence, j’ai vraiment préféré la deuxième partie d’Eleanor & Grey. Parce que c’est là où les sentiments sont plus forts. Là où on les voit souffrir et où les thèmes évoqués touchent. Et puis les voir apprendre à se retrouver et s’apprivoiser, c’est tellement beau et fort en même temps. J’ai toujours aimé voir des personnages se reconstruire parce que c’est là où l’on voit toutes leurs faiblesses et toutes leurs forces.

Comment ne pas être touchée par la détresse de Greyson, par la disparition de sa femme et son impuissance à retrouver goût à la vie pour ses filles ? Comment ne pas être touchée par la gentillesse, la bonté, la bienveillance ou encore la détermination d’Eleanor pour remettre cette famille sur pied, quitte à y laisser son cœur ? Impossible ! C’est impossible de ne pas avoir de coup de cœur pour cette histoire.

Brittainy C. Cherry a l’art de manier les mots et les thèmes touchants comme personne. Avec une psychologie juste, elle met des mots sur la souffrance mais aussi des pansements pour soulager la douleur et les blessures. Sa plume me fait un peu penser à l’impact qu’a eu Harry Potter sur nos vies et je citerai mon amie Marie Vareille et son roman Là où tu iras j’irai.

Arriva alors ce que se passe chaque fois qu’un individu normalement constitué ouvre pour la première fois le premier tome de Harry Potter : le monde extérieur se dissipa peu à peu jusqu’à s’évanouir dans sa totalité.

C’est exactement cela que j’ai ressenti en lisant Brittainy C. Cherry la première fois. Et cela dure aujourd’hui encore. C’est aussi ce que ressente les personnages car finalement, Harry Potter est devenu un lien important dans l’histoire d’Eleanor & Grey. Brittainy C. Cherry rend ainsi hommage à cette série de livres qui a changé nos vies et la sienne. Merci pour cela !

Eleanor & Grey, au-delà de l’histoire d’amour magnifique, c’est aussi une histoire de seconde chance. Dans la première partie, on les voit tomber amoureux mais très vite, cela s’arrête, comme si le destin ne les laissait pas vivre leur amour. C’est vraiment dans la deuxième partie qu’on voit la puissance de leur amour puisque avant de se retrouver, chacun sortait d’une histoire qui a mis leur cœur en miette. Certes, deux formes d’amour différentes mais c’est justement ces histoires qui vont mettre en lumière le lien très fort qui existe entre eux et depuis toujours. Je suis vraiment admirative de cela.

Mis à part tout ce que j’ai dit précédemment, j’ai vraiment été prise par l’histoire de Greyson. Attention, je ne dis pas que je n’ai pas aimé celle d’Eleanor mais ce que Greyson a vécu, combiné à la plume de son auteure … j’ai vraiment ressenti tout un tas d’émotions. J’ai ri, j’ai souri et j’ai pleuré. De vraies larmes. J’ai parfaitement conscience qu’il s’agit d’une fiction mais Eleanor & Grey m’a profondément touchée et marquée. Je pense que j’en reparlerai encore longtemps.

J’ai aussi aimé les personnages secondaires qui gravitent autour des héros. Que ce soit les filles de Grey ou bien sa belle-mère, j’ai trouvé que chacun d’eux offre une part importante d’émotions à l’histoire. En fait, c’est un ensemble : on ne peut pas aimer Eleanor et Grey sans leur famille. Parce que c’est une véritable histoire de famille en plus d’une histoire d’amour. J’espère que l’on retrouvera très vite celle de Shay et Landon, proches de nos héros, qui ont l’air vraiment sympathiques et drôles.

Conclusion

Brittainy C. Cherry a une nouvelle fois frappé très fort avec Eleanor & Grey. Avec ce roman, elle ne nous propose pas seulement une histoire d’amour avec des personnages touchants et bouleversants. Elle propose aussi une histoire de famille, une histoire d’amitié mais aussi et surtout une histoire de seconde chance. Sincèrement, c’est l’un des romans à ne pas rater ces derniers temps et en cette période un peu étrange, la douceur de cette histoire ne peut que faire du bien. Foncez !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

5 thoughts on “« Eleanor & Grey », le droit à la deuxième chance par Brittainy Cherry !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge