“A notre dernier rendez-vous” : et tout commença avec un pop-corn !

Bonjour tout le monde ! Ai-je été absente plusieurs mois ? Oui. L’ai-je voulu ? Non. J’ai beaucoup travaillé ces derniers mois, que ce soit pour le concours que je retente cette année ou encore la nouvelle année scolaire qui s’annonce chargée dans un nouvel établissement. Aujourd’hui je vous parle d’un livre qui sort aujourd’hui : A notre dernier rendez-vous d’Emilie Parizot. Merci à Célia et Fyctia pour l’envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Tout a commencé par hasard. Un pop-corn lancé en l’air qui percute l’épaule d’un mystérieux inconnu tatoué. Un regard échangé, un sourire, et cet homme qui n’est pas du tout le genre de Micaëlle devient… une légère obsession.

Rien de bien grave : elle s’est juste retrouvée à le suivre dans la rue. À le stalker sur Internet. Ou à passer, par pure coïncidence, devant sa salle de sport à l’heure de son entraînement.

Et s’il n’y avait pas de hasard ? Si c’était le destin qui, sous la forme d’un pop-corn, était venu lui désigner l’homme de sa vie ?

Ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que, s’il a bien repéré cette jolie blonde qui semble le suivre partout, Leio n’est pas vraiment le genre d’homme à croire au destin. Il croit aux rencontres furtives, à la communion des corps qui laisse l’âme et le cœur en paix. Alors, même si Micaëlle est venue le bousculer, il craint de n’avoir rien de plus à lui offrir que quelques instants volés.

On en pense quoi ?

C’est une jolie pépite ! Un coup de cœur ! Pile le genre de roman que j’aime. J’avais adoré la plume d’Emilie Parizot dans sa romance de Noël et j’avais donc hâte de la découvrir à nouveau et je n’ai pas été déçue par A notre dernier rendez-vous.

On suit donc Micaëlle. Cette jolie blonde célibataire après une très longue relation qu’elle croyait être la bonne. Alors qu’elle est sortie boire un verre avec ses amies, un de ses pop-corns atterrit sur l’épaule d’un garçon. Il se retourne et là … Micaëlle en est sûre : il se passe quelque chose. Ce qui semble être un coup de foudre pour elle devient une véritable obsession. Là voilà qui se met à chercher son bel inconnu sur les réseaux comme une droguée en manque, prête à forcer le destin pour le revoir.

Leio, son bel inconnu, ne croit pas à ce genre de chose. De plus, hors de question pour lui d’offrir de l’amour et tout ce qui va avec à une fille, même si Micaëlle a un petit quelque chose en plus. Uniquement de le moment présent et quelques instants volés. Mais si le destin était bien le destin et qu’il fallait se laisser porter ?

Une histoire basée sur un coup de foudre, une rencontre imprévue, et hop ! On obtient A notre dernier rendez-vous. C’est totalement le genre de romance que j’aime. J’ai adoré cette histoire du début à la fin.

Est-ce que j’ai aimé Micaëlle ? Bien sûr ! Une jolie blonde qui a réussi sa vie pro mais qui galère dans sa vie perso. Même si ses amies sont là et qu’avec elles, elle peut refaire le monde et rire à gorge déployée, rien ne remplace l’amour et l’envie de construire une vie de famille. Après plus d’une décennie avec Peter, elle pensait avoir enfin trouvé le bonheur mais ce dernier l’abandonne et elle doit donc se reconstruire. Chose très difficile. Puis un pop-corn et Leio débarque. Cette fois-ci, Micaëlle choisit de provoquer sa chance.

Est-ce que j’ai aimé son obsession ? Euh … c’est un peu flippant. Parce que cette obsession réveille une autre Micaëlle, celle qu’elle ne connaissait pas et qui finalement, pourrait être la partie manquante pour qu’elle soit enfin heureuse. Malgré tout, j’ai adoré ce personnage. Elle est touchante en fait. C’est difficile de réparer un cœur brisé et Emilie Parizot le montre bien, que ce soit avec Micaëlle ou bien Leio.

Leio, je l’ai découvert à travers les yeux de Micaëlle et aux premiers abords … c’est pas du tout mon genre de garçon, celui sur lequel je me retourne. Pourtant, il a cette aura de mystère qui donne envie d’apprendre à le connaître et à l’aimer, tout comme Micaëlle. J’ai aimé découvrir que derrière ses tatouages et cette façade d’homme adepte du Carpe Diem (je trouve que ça lui correspond assez), il y avait quelque chose de plus profond et qui explique ses réactions. En bref, je l’aime bien Leio.

Puis pour que A notre dernier rendez-vous ne soit pas uniquement cette romance coup de foudre (à sens unique), il y a les deux copies de Micaëlle. Chacune à leur manière apporte la juste dose d’humour et d’intrigues secondaires pour insuffler de la fraîcheur à l’histoire de Micaëlle et Leio. Elles m’ont souvent fait rire et permis de découvrir le sud avec son accent et ses expressions. J’ai eu le sentiment de voyager dans la vie d’Emilie Parizot par moment. Merci pour cela !

Quant à la plume … j’ai bien retrouvé ce que j’avais tant aimé dans sa romance de Noël. De l’amour, de l’humour mais surtout des héros qui n’hésitent pas à taquiner, provoquer l’autre, de manière à faire ressortir le meilleur en chacun d’eux sans tomber dans le cliché. Emilie Parizot m’a entraînée une nouvelle fois dans son univers et sa plume addictive m’a fait dévorer son roman en moins d’une journée. Génial ! Je ne regarderai plus les verres de grenadine de la même manière désormais.

Conclusion

A notre dernier rendez-vous est assurément une romance à ne pas rater ! Parfaite pour l’été (même s’il s’achève) mais idéal pour le prolonger encore un peu. Emilie Parizot a toujours cette plume fluide et addictive, teintée d’humour et d’amitié, et met en scène des héros attachants qui se révèlent au contact de l’autre. Vivement le prochain roman !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

2 thoughts on ““A notre dernier rendez-vous” : et tout commença avec un pop-corn !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge