“Alaska Wild” : toi, moi et l’Alaska !

Hello tout le monde ! On voit bien que je suis en vacances car les chroniques pleuvent ces derniers jours. Je reviens cette fois-ci vous parler de Alaska Wild de K.A Tucker. J’avais raté sa sortie en grand format, ce sera la version poche qui me donnera l’occasion de le découvrir. Merci infiniment à Jessica pour l’envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

À vingt-six ans, Calla Fletcher est une parfaite citadine. Elle aime sortir avec ses amies, faire du shopping et se mettre en scène pour son blog  “Calla & Dee” .

Quand elle apprend que son père est malade, elle décide de se rendre auprès de lui en Alaska. Elle ne le connaît presque pas, sa mère ayant fui cette contrée loin de tout alors qu’elle n’était encore qu’un bébé. Calla va découvrir la rudesse de la vie quotidienne locale, les allées et venues constantes des petits avions… et Jonah, ce pilote détestable qui lui mène la vie dure.

Il a clairement hâte de renvoyer cette fille d’où elle vient, mais Calla est bien décidée à lui montrer qu’elle aussi peut s’adapter à cette vie rustique. Du moins pour un temps, car elle ne se voit vivre qu’à Toronto. Et Jonah, lui, ne quittera jamais l’Alaska. Le passé ressurgit et pose à nouveau le même dilemme : va-t-elle, comme sa mère bien des années plus tôt, envisager une histoire d’amour avec un pilote ?

On en pense quoi ?

J’ai beaucoup aimé ma lecture ! J’ai beaucoup voyagé avec cette histoire au point de vouloir découvrir l’Alaska un jour.

On suit donc l’histoire de Calla. Née en Alaska, elle a quitté cette région à l’âge de deux ans et n’y a jamais remis les pieds. Son père vit toujours là-bas. Leur relation n’a pas été facile et elle reste même compliquée. Pourtant, quand elle apprend que son père est malade, elle se rend en Alaska pour le voir. Très vite, elle va se heurter à Jonah, un pilote de son père qui ne la laisse pas indifférente. Va-t-elle suivre le même destin que sa mère ?

J’ai beaucoup aimé Calla. C’est une héroïne qui m’a plu de suite. Elle assume pleinement son côté citadine et sa personnalité de fille qui aime les belles choses. Elle a un super petit ami mais qui la prend vraiment pour une imbécile. On pense qu’elle est forte avec un caractère bien trempé mais en fait, elle a des fragilités qui la rendent vraiment touchante. Et puis elle a grandi sans père enfin … elle a un super beau-père et même s’il l’a aidée à se construire, ce n’est pas lui qu’elle appelle Papa. Elle a souffert qu’il ait préféré son travail et sa région plutôt qu’elle et sa mère. Sa maladie va lui donner l’occasion de reconstruire et réparer cette relation.

A côté de cela, il y a Jonah. Faut dire qu’au premier abord, il n’est pas du tout agréable. C’est un ours mais c’est aussi un homme peu accueillant qui ne donne pas envie de rester. Pourtant, au fil des pages, j’ai fini par l’apprécier, surtout une fois que j’ai compris ses motivations. C’est comme les cow-boys. Il est sauvage et taciturne mais derrière cette façade … il y a du lourd !

Alors si on devine la romance et qu’elle prend le temps de se mettre en place, on aime surtout le lien qui s’établit petit à petit entre Calla et son père, Wren. Wren est un peu comme Jonah. Il aime l’Alaska et le départ de sa femme lui a laissé un goût amer. A côté de cela, il est taciturne et les confrontations ne sont pas son truc. Donc il n’est pas évident pour Calla de créer un lien avec ce père qu’elle a tant espéré retrouver. Puis, petit à petit, le lien se crée et juste … wouah ! J’étais tellement contente pour eux.

Pour finir, j’ai adoré les décors de l’Alaska. On sent que c’est une belle région, quoiqu’un peu reculée avec parfois des difficultés d’accessibilité mais la plume de K.A Tucker dans Alaska Wild donne vraiment envie de découvrir tout cela de nos propres yeux. Les paysages et les personnages sont tops. Non vraiment, je veux aller en Alaska !

Conclusion

Alaska Wild est une très jolie romance signée K.A Tucker. Au delà des paysages à couper le souffle et la découverte d’une région parfois hostile, on adore l’héroïne qui assume ses faiblesses et qui apprend petit à petit à connaître son père et son employé peu agréable qu’on aime découvrir au fil des pages. A lire absolument !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

2 thoughts on ““Alaska Wild” : toi, moi et l’Alaska !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge