« Cette fois peut-être », le nouveau Kasie West !

Bonjour tout le monde ! Sortie du jour dans la collection New Way et pas des moindres puisqu’il s’agit du nouveau roman de Kasie West : Cette fois peut-être. J’ai découvert Kasie West il y a trois ans et depuis, je ne rate aucune sortie. Je les ai tous dans ma bibliothèque et l’an dernier, L’amour, la vie et ma liste était mon gros coup de cœur dans ce genre littéraire. J’ai toujours une banane monstre à la fin d’un roman de Kasie West. Merci à Marion (et Jessica) pour l’envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Mariages, enterrements, fêtes de fin d’année, quelle que soit l’occasion, Sophie Evans est là pour vous servir ! De toute manière, elle n’a pas trop le choix depuis qu’elle travaille pour le fleuriste local de sa petite ville natale. Et croyez bien qu’elle arrange les bouquets et gère les drames familiaux comme personne.

Mais voilà qu’Andrew Hart arrive comme une cerise sur le gâteau, avec son arrogance et ses faux airs BCBG. Le fils chéri du nouveau chef en vue de la région accompagne son père sur tous les événements du coin.

Traduction : Sophie l’a dans les pattes en permanence. Pourtant, elle ne désire qu’une chose : faire son travail correctement pour pouvoir se payer son école de design l’année prochaine. Mais dès qu’elle tourne le dos, Andrew se débrouille pour lui rendre la vie infernale.
Jusqu’au jour où elle se demande si les complications ne rendent finalement pas la vie plus épicée…

On en pense quoi ?

Nouveau coup de cœur, nouveau bonbon. Encore une fois Kasie West a fait mouche ! Et ce, même si je trouve Cette fois peut-être un poil en dessus de ses romans précédents. Il y a toujours les ingrédients pour passer un super moment et c’est pas le livre objet (il est sublime à l’extérieur comme à l’intérieur) qui en est responsable.

On suit donc Sophie. Cette jeune lycéenne ne rêve que d’une chose : devenir styliste. C’est une véritable artiste. Elle trimbale partout avec elle un carnet d’idées rempli de textures et autres croquis en tout genre. Elle souhaite faire une école de stylisme à New York. Oui mais voilà, une telle école coûte très cher et pour cela, elle n’a pas eu d’autre choix que de travailler pour la fleuriste de sa ville.

La patronne est sympa mais elle se sert beaucoup de Sophie. Que cela ne tienne, Sophie est plutôt douée pour créer des compositions en tout genre. Oui mais voilà que débarque Andrew Hart et que dès le départ, il lui inspire que du négatif avec son air supérieur et son arrogance. Sauf que Andrew sera là à chaque fois que Sophie devra participer à un événement. C’est le début d’une petite guerre entre eux, une guerre où chacun va apprendre à connaître l’autre. Et si les opposés pouvaient être finalement être pas si opposés que cela ?

Très vite, on s’attache à Sophie et Andrew, à leurs désaccords et à leurs préjugés entre eux. On apprend à les connaître, les apprécier et les aimer. Franchement, je les trouve super attachants. On aime aussi Micah, la meilleure amie de Sophie, car elle est toujours là quand nos deux héros se disputent et elle est un peu le tampon. Mais elle est aussi le ciment de cette amitié improbable qui va se créer au fur et à mesure entre les trois. C’est un des points forts de Kasie West dans ses romans et Cette fois peut-être n’y coupe pas. L’amitié, c’est sacré !

Sophie est une jeune fille touchante mais bien plus sérieuse, plus mature peut-être, que les héroïnes qu’elle a proposées jusqu’à présent. J’ai parfois eu envie de la secouer un peu pour qu’elle accepte l’insouciance qui sied aux jeunes de son âge. Certes son père a quitté le domicile pour vivre ses rêves et la rendre adulte avant l’heure, il ne faut pas qu’elle oublie qu’elle est jeune et qu’elle doit aussi un peu plus échanger avec les autres sur certaines choses. Elle est tellement obnubilée par son rêve new yorkais qu’elle finit par ressembler davantage à Andrew.

Que dire d’Andrew. Je le trouve trop chou ! C’est typiquement le genre de garçon que j’aurais pu aimer ado. Mis à part le fait d’être riche et d’avoir un père célèbre. Comme Sophie, j’ai eu des préjugés sur lui et même si nous ne sommes jamais dans sa tête, on comprend très vite qu’il n’est pas si heureux et parfait qu’il en a l’air. Il vit seul avec son père et sa mère ne fait plus partie du paysage.

Etant un célèbre chef cuisinier mais caractériel, M. Hart choisit d’aider des petits traiteurs pour qu’ils redressent leur entreprise. De ce fait, il voyage dans tout le pays avec Andrew. Ce dernier n’a donc jamais pu avoir de véritable ami alors avec Sophie, même s’il y a des étincelles, il découvre l’amitié et se rend petit à petit compte qu’il a très envie d’avoir un ami dans sa vie.

Bien évidemment, d’autres personnages gravitent autour de ce super trio, rendant l’histoire super sympathique. Cette fois peut-être traite de sujets d’adolescents parfois légers parfois sérieux mais c’est toujours avec beaucoup de douceur et de bienveillance. C’est un bonbon mais pas aussi doux que ces prédécesseurs, c’est plutôt un bonbon pétillant de part les joutes verbales de Sophie et Andrew, rendant le récit un peu plus dynamique.

Kasie West a toujours cette écriture douce et légère qui décrit l’évolution des sentiments et la vision de soi avec cette tendresse et cette empathie qui la caractérisent. La chose qui diffère des autres romans de l’auteure et qui fait qu’il est pour moi en dessous c’est probablement le caractère de Sophie qui m’a déroutée par moment. A trop vouloir être une adulte et se concentrer sur des choses qui ne me semblaient pas forcément prioritaires, elle m’a un peu perdue.

Pour terminer, après le contenu, parlons du contenant. Cette couverture est superbe ! Elle est fraîche et donne le ton de l’été qui arrive doucement. Quant aux pages … il y a pas vraiment de chapitres mais plutôt des événements illustrés par des fleurs rappelant le job de Sophie. C’est joli et aérien donc associées à la plume addictive de l’auteure, on craque complètement.

Conclusion

Cette fois peut-être est un joli coup de cœur par Kasie West chez Hugo New Way. Les personnages sont attachants et touchants chacun à leur manière.  On apprend à les connaître et les aimer. Les thèmes exploités sont présentés avec justesse et bienveillance le tout agrémenté de scènes drôles pour rendre l’histoire légère et sans prise de tête. Un nouveau bonbon plus pétillant que ce que j’ai pu lire jusqu’à présent. Sincèrement, vous pouvez lire cette petite pépite sans hésiter.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

6 thoughts on “« Cette fois peut-être », le nouveau Kasie West !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge