« Midnight Blue », amour et rock’n’roll !

Bonjour tout le monde ! J’espère que vous ne souffrez pas trop de la chaleur plutôt écrasante. Cette dernière me contraint à rester enfermée chez moi vu que les épreuves du brevet ont été décalées à la semaine suivante et que je devais les surveiller. J’en profite donc pour rattraper mon retard de publication avec Midnight Blue de L.J Shen.

Je ne connaissais pas du tout cette auteure avant de lire ce roman et pour tout dire, ce fut une belle découverte. Je vais me pencher sur ses autres romans très bientôt. En attendant, merci Marie et Morgane pour l’envoi de ce roman.

C’est quoi le pitch Holly ?

Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d’argent. Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller.

Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au cœur de trop de scandales médiatiques.

Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons.

Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son cœur.

On en pense quoi ?

Je n’ai pas eu de coup de cœur mais c’est une très jolie découverte et j’ai passé un excellent moment avec Midnight Blue.

On suit donc Alex Winslow et Indigo Bellamy. Le premier est une star britannique du rock au succès international. Un succès fulgurant qui lui a fait perdre les pédales car très vite, il a sombré dans l’alcool et la drogue. La preuve ? Un album absolument raté ! Un véritable flop ! Alex n’a pas d’autre choix que de se reprendre s’il veut continuer dans la musique. Pour redorer son blason, une tournée est programmée mais surtout, Alex va être filer au train par une baby-sitter.

Sa baby-sitter ? Indigo Bellamy dite Indie. Une fille au look bohème plus qu’improbable et aux cheveux aussi bleus que son nom. Indie vit avec son frère, sa belle-sœur et leur enfant depuis … toujours. Depuis que ses parents ne sont plus de ce monde. Son frère galère (ou pas) à trouver un job et être la baby-sitter d’un dieu du rock semble être LA solution à tous leurs problèmes – d’argent et autres.

Nous voilà donc partis pour trois mois de tournée avec un Alex plus qu’affreux – abominable même – et une Indie déterminée à tout faire pour que tout aille bien. Au fil du temps, un lien se tisse entre eux mais est-il possible d’aimer quelqu’un lorsque l’on est complètement brisé ?

Chacun des deux héros m’ont touchée à leur manière. D’abord Alex. Dès les premières lignes, cet homme est absolument détestable (insupportable même et je pourrais aller encore plus loin). Au début, j’ai été clairement déstabilisée. Même s’il assume d’être ainsi Alex, je n’avais encore jamais eu affaire à un homme dans son genre. J’ai déjà vu des héros affreux et qui assume mais pas à ce degré-là. Puis, petit à petit, j’ai appris à le connaître et à le voir au-delà de sa carapace.

Alex Winslow est un prodige, un virtuose de l’écriture. Il est capable d’écrire des chansons qui vont vibrer le monde entier. Sous ses airs de rock star, il impose un magnétisme sans tomber dans le cliché. En fait, il est clairement en décalage avec l’univers dans lequel il évolue. Mais il a des faiblesses qu’il a du mal à montrer et il lui faudra Indie pour y arriver et évoluer. Il devient alors un personnage vraiment attachant.

Indie m’a plu tout de suite malgré son look plus qu’étrange. Si physiquement elle semble faible, elle possède un caractère de feu et tient tête avec détermination à Alex. Mais a-t-elle les épaules solides pour mener à bien sa mission ? C’est une fille aussi solaire qu’Alex est taciturne. C’est une artiste – elle réalise elle-même ses propres tenues – qui a des rêves plein la tête mais qui ne peut les réaliser faute de pouvoir quitter sa famille. Indie a perdu ses parents très jeunes et son frère a tout fait pour la garder avec lui. Oui mais voilà, il a désormais une famille et Indie ne veut plus être un poids. A condition que son frère se reprenne en main car Monsieur est sans emploi et a des exigences. Enfin bref … toutes ces petites choses qui font qu’Indie doit garder ce job pour s’en sortir.

Les personnages secondaires sont très intéressants. Que ce soit le groupe ou bien l’agent d’Alex. Chacun d’eux apporte sa pierre à l’histoire ce qui la rend plus profonde et intéressante car on ne se concentre pas seulement sur les deux héros mais sur toute l’équipe de la tournée. Ainsi, on n’a pas que l’histoire d’Alex et Indie. D’ailleurs, la romance prend tout son temps pour s’installer même si j’ai trouvé qu’Indie succombait un peu trop facilement. Je veux dire … Indie et le sexe avec Alex … bah moi ça me gêne. J’ai l’impression qu’elle perd son aura, qu’elle est une fille totalement différente. Alors oui, on peut avoir des fantasmes et ce genre de choses mais … je ne sais pas, ça m’a gênée. Il m’a fallu du temps avant d’accepter son comportement et d’apprécier la romance. C’est certainement pour cela que je n’ai pas eu de coup de cœur pour ce roman.

Après j’ai beaucoup aimé l’écriture de L.J Shen. Le récit est prenant malgré le fait que les personnages principaux soient pas gâtés par la vie, l’humour est décapant avec des joutes verbales qui m’ont fait rire plus d’une fois. La romance est toute belle même s’il m’a fallu du temps pour l’apprécier du fait de la réaction d’Indie. Après l’auteure a pris son temps pour poser son histoire et on a pas le sentiment que tout est bâclé. On apprend à les connaître en même temps qu’eux et c’est très agréable. Et puis la fin … vraiment elle est parfaite ! Je l’ai adorée !

Conclusion

Midnight Blue est une jolie romance sous fond musical. On a une rock star exécrable qu’on finit par apprécier voire aimer au fil des pages et une jeune femme solaire avec une volonté de fer. Même si parfois la romance m’a gênée, on prend plaisir à les suivre, à apprendre à se découvrir, le tout ponctué de musique. Les personnages secondaires ont une place à part entière dans l’histoire et rendent l’attraction entre les héros intéressante. On ajoute de l’humour et le tour est joué ! Avis aux fans de musique, ce livre est fait pour vous !

A propos de Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge