« Disgrace », peut-on trouver la lumière après les ténèbres ?

Bonjour à tous ! Nouvelle chronique et pas des moindres puisqu’il s’agit du nouveau Brittainy C. Cherry : Disgrace. Maintenant que mes oraux sont passés (et que l’attente des résultats est longue), je peux enfin rattraper mon retard de chroniques. Mille mercis à Jessica et Marie pour l’envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Grace Harris a toujours été du genre obéissant, toujours soucieuse de faire plaisir. Digne fille des prêcheurs de la ville elle a dès l’enfance tenu a montrer le bon exemple.

Après la trahison de son mari, elle a découvert qu’elle en avait assez de faire plaisir à tout le monde.

Jackson Emery a depuis toujours été méprisé et jugé par les habitants de la ville. Il était le mouton noir et personne ne voulait avoir affaire avec lui ou son père à cause de sa réputation de mauvais garçon. Cependant personne n’a jamais pris le temps d’essayer de le connaître vraiment et de voir le garçon brisé en lui, personne jusqu’à ce qu’il la rencontre.

On en pense quoi ?

Il est vrai que ce livre fait partie de la série Music Streets mais en aucun cas, il existe un lien entre Behind the bars et Disgrace. Donc lisez-le sans penser à cela. J’ai beaucoup aimé cette lecture !

On suit donc Grace. Cette jeune femme vient de subir la pire trahison possible par son mari. Un comble lorsque l’on est fille de pasteur. Pourtant, si cette trahison lui fait extrêmement mal, elle fait le choix de reprendre sa vie en main.

Jackson travaille dans le garage avec son oncle. La vie ne l’a pas épargné lui non plus. Il est considéré comme le paria, le mouton noir de sa ville. Grace et lui se connaissent depuis longtemps et les préjugés de leurs deux familles ne les ont pas aidés. Pourtant, les failles et les blessures de l’un parlent à l’autre et les aident à voir la lumière au fond de leurs ténèbres. Et si cela pouvait les aider à être enfin ceux qu’ils sont véritablement ?

Disgrace ne laisse personne indifférent, encore moins les deux héros. Grace est une jeune femme touchante. Si aux premiers abords on la voit comme celle qui fait tout ce qu’on lui dit, celle qui ne fait jamais de bruit, au fil des pages, on finit par voir sur le vernis quelque chose de bien plus profond. Et c’est très bouleversant. On comprend qu’elle a beaucoup souffert et que son côté « lisse » ne l’a pas aidée à surmonter ce qui est en train de lui arriver. Jusqu’à ce que Jackson en aperçoive un morceau.

Ce n’est pas facile de passer de la fille « parfaite » à celle que l’on a toujours été en fond de soi. Cela signifie parfois de sortir de sa zone de confort, ce qui est son cas. On lui a tellement martelé les choses que tout ce qui lui arrive semble normal et mérité. Non ! Jackson va l’aider à le comprendre, quitte à s’émanciper de sa famille et de voir où ses propres choix peuvent la conduire.

Jackson est son opposé d’un point de vue « réputation ». Il n’est pas fréquentable à tout point de vue, que ce soit dans son attitude ou de ses origines. Il a donc fait le choix de laisser les gens parler, quitte à s’isoler des autres. Pourtant, Jackson souffre lui aussi du poids familial. En découvrant une des failles de Grace, il va s’ouvrir à elle et lui montrer qu’il n’est pas celui que l’on croit.

Encore une fois, la plume de Brittainy C. Cherry fait mouche. Elle a vraiment un don pour mettre en scène des personnages marqués par la vie mais tout en insufflant une juste dose de lumière et d’espoir pour les voir réussir et être heureux. La relation entre Grace et Jackson est belle, tellement profonde et juste. Aucun jugement de la part des deux. Chacun trouve en l’autre de quoi être meilleur.

Les thèmes abordés dans Disgrace restent des thèmes vus régulièrement mais je ne sais pas comment le dire mais il y a comme un soupçon de magie qui fait que le lecteur est tout de suite happé par l’histoire, même si elle ne nous épargne pas. De plus, les personnages secondaires marquent aussi le lecteur chacun à leur manière. Chacun d’eux apporte une pierre à l’histoire et indirectement à la reconstruction de Grace et Jackson. J’ai passé un merveilleux moment avec ce roman.

Conclusion

Disgrace montre encore une fois le talent de conteuse de Brittainy C. Cherry. Malgré la peine et la souffrance qui touchent les deux héros, on les voit évoluer ensemble pour enfin trouver la lumière et le bonheur. On n’est pas indifférent à leur passé mais on apprend à les connaître et les apprécier à leur juste valeur. J’en redemanderai presque !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge