« Regretting you », telle mère telle fille ?

Bonjour tout le monde ! Nouvelle chronique aujourd’hui et pas des moindres. Il s’agit du dernier roman de Colleen Hoover : Regretting you.

Colleen Hoover fait partie de ces auteurs dont je ne rate aucune sortie alors quand j’ai vu ce roman dans le programme Hugo, je n’ai pas hésité une seconde. Mille mercis à Célia et Jessica pour l’envoi.

C’est quoi le pitch Holly ?

La fille de Morgan, Clara, ne pourrait pas être plus différente qu’elle. Devenue mère très jeune, Morgan craint plus que tout que Clara fasse les mêmes erreurs qu’elle. Elle mène une vie sans projet ni ambition, qu’elle commence à trouver ennuyeuse et qui la rend de plus en plus invisible auprès des autres. Clara aime sa mère bien sûr, mais ne se reconnaît pas dans cette femme fade et sans volonté à ses yeux. Elle est bien plus proche de son père, Chris, et de sa tante Jenny, la sœur de Morgan. Mais leur monde va voler en éclats lorsque Chris est victime d’un accident de la route qui va les obliger à reconsidérer toute leur vie et leurs relations. Car, au-delà du drame qu’il suscite, Morgan et Clara vont devoir apprendre à communiquer et trouver un sens à leur vie.

On en pense quoi ?

Comme d’habitude, Colleen Hoover a fait mouche. J’ai été plus que frappée en plein cœur par cette histoire. Même encore aujourd’hui et même si tout n’est pas parfait.

On suit donc dans un premier temps Morgan. Cette trentenaire est marié à son amour de jeunesse, Chris, et a une fille, Clara. Elle s’entend à merveille avec sa sœur Jenny qui vient d’avoir un enfant avec Jonah, un de ses plus proches amis quand elle était adolescente. Le seul souci, la seule ombre à son bonheur, c’est sa relation avec sa fille. Clara est bien plus proche de Jenny que d’elle et c’est souvent conflictuel entre elles.

Puis tout vole en éclat. Chris, son mari a un accident. Morgan va avoir besoin de Clara et inversement pour surmonter cette épreuve. Au fil du temps, des secrets, des non-dits se dévoilent et toute leur vie est remise en question. Et si cela pouvait les aider à se retrouver ?

Je me suis pris une sacrée claque même si j’avais vite deviné des éléments de l’histoire. L’accident arrive à un moment charnière de la vie de Morgan et Clara. Chacune va le gérer à sa manière avant de voir les conséquences qu’il cause. Beaucoup de choses sont remis en cause et font réfléchir.

Morgan dans un premier temps. Elle s’est mariée très jeune car enceinte de sa fille à dix-sept ans. Au début de Regretting you, on a un premier flashback qui laisse entrevoir un chemin que Morgan aurait pu suivre si elle n’avait pas eu sa fille. C’est assez troublant au départ parce que j’avoue que même si c’est un accident, ce n’est jamais évident de savoir ce qu’on aurait pu vivre si on était pas tombée enceinte. Et là, on comprend de suite où Colleen Hoover va en venir. Mais ce que j’ai aimé, c’est Clara.

Au final, c’est probablement le personnage le plus intéressant qui évolue vraiment. A dix-sept ans, elle rêve de vivre sa vie et sa première histoire. Cependant, quand elle voit sa mère, elle a du mal à se dire qu’elle a eu son âge. Elle s’est enfermée dans une vie plan-plan et c’est pourquoi il est plus facile pour elle de communiquer avec son père et sa tante Jenny. Mais l’accident de son père va vraiment la chambouler. Elle va petit à petit prendre conscience de certaines choses et évoluer.

Bien sûr, on va la voir vivre sa première histoire et que dire … c’est très beau. En effet, cette histoire va l’aider à grandir et se trouver mais surtout, elle va aussi lui permettre de comprendre sa mère. Quelle fille n’a jamais été proche de sa mère ? Je sais que la mienne compte énormément pour moi même si nous ne sommes pas toujours d’accord. On a des points communs, des avis divergents mais on s’aime. Au final, Clara aime sa mère à sa manière et l’accident de son père va l’aider à en prendre véritablement conscience. Tout au long du roman, on voit Morgan craindre que sa fille suive sa voie. C’est même un genre de fil rouge, du moins pour Morgan.

J’ai donc beaucoup aimé cette relation mère-fille dans Regretting you. Mais j’ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires comme Jonah par exemple. Il cache bien son jeu, ses souffrances et ses secrets. L’accident va aussi avoir un impact sur lui et il va se révéler. A côté de cela, j’ai aussi appris à connaître Chris et Jenny. Je les ai vus d’une autre manière et je n’ai pas toujours cautionné certains de leurs actes. D’ailleurs, certains d’entre eux restent en suspens et ça … j’ai du mal. J’aurais aimé avoir des solutions à tout.

Pourtant, encore une fois, Colleen Hoover aborde des thèmes forts et percutants dans Regretting You. Difficile de les citer sans spoiler l’histoire. Tout ce que je peux dire, c’est que comme pour Jamais plus, elle a choisi de mettre en scène des personnages touchants de par leurs faiblesses qui doivent passer par une ou plusieurs épreuves difficiles pour se reconstruire et vivre. C’est assez particulier comme sentiment et sa plume fait le reste.

J’ai refermé le livre assez rapidement après l’avoir commencé. J’ai dévoré cette histoire même si elle reste un poil en dessous de ce que j’ai pu lire (si je compare à Jamais plus). Mais j’ai passé un très bon moment avec Morgan et Clara.

Conclusion

Regretting you est encore un très beau Colleen Hoover. L’auteure se concentre à nouveau sur des thèmes forts avec des personnages touchants et bouleversants qui doivent affronter des épreuves difficiles pour en ressortir plus forts. Je regrette cependant que certaines intrigues restent sans réponse (façon de parler) mais c’est un livre à lire c’est sûr !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge