« Quand il me prend dans ses bras » : la découverte Charlie Wat

Dernière chronique de la journée (mine de rien, j’ai encore une rentrée à préparer pour demain) et pas des moindres puisqu’il s’agit véritablement d’une découverte pour moi : Quand il me prend dans se bras de Charlie Wat. Mille mercis à Camille pour l’envoi et  Charlie pour la dédicace.

C’est quoi le pitch Holly ?

Une histoire drôle et émouvante dans laquelle les apparences sont souvent trompeuses… Narcoleptique depuis plusieurs années, Emma partage son quotidien entre thérapies et cours de gestion du stress. Un jour, un appel du notaire lui apprend le décès d’une grand-tante qu’elle connaît à peine. Et lorsqu’elle découvre qu’Anna l’a désignée comme unique héritière, c’est la stupéfaction ! Pour la jeune femme, c’est le début d’une aventure qui pourrait bien changer le cours de sa vie. Et si le bonheur était là où on ne l’attend pas ?

On en pense quoi ?

Ce fut un joli petit coup de cœur. Un moment drôle et à la fois hors du temps pour moi. Je ne connaissais pas du tout Charlie Wat et je vais me pencher sur ces écrits précédents c’est sûr !

On suit donc Emma. Cette jeune trentenaire a un problème : elle est narcoleptique. Sa vie est donc réglée par des thérapies et des cours de gestion du stress, histoire de l’aider au mieux avec ce petit problème. Alors que tout est bien planifié, voilà qu’un notaire lui apprend le décès de sa grande-tante Anna . Un vague souvenir pour elle mais tout pour la tante Anna en question. En effet, elle a fait de Emma son unique héritière. Une fois sur place, Emma se retrouve face à des conditions et une aventure qui vont mettre sa narcolepsie à rude épreuve. Et si c’était là la clef de sa vie et de son bonheur ?

Franchement, j’ai adoré ! Tout m’a plu dans ce roman. Que ce soit l’intrigue ou bien les personnages. Il y a tellement de choses à dire qu’il va vraiment falloir que je sois la plus neutre possible.

Emma est un personnage qui me parle beaucoup dans ce genre de roman. Sa narcolepsie est clairement un frein dans son épanouissement que ce soit personnel, professionnel et amoureux. A tout moment, une crise peut surgir et ce malgré les nombreuses thérapies et cours de gestion de stress. Quand elle se retrouve héritière de sa grande-tante Anna, il y a de quoi paniquer. Mis à part la maison qui tombe un peu en ruine et dont le mobilier est des plus originaux, Anna avait une entreprise. Mais pas n’importe quelle entreprise : des pompes funèbres. Tout le monde connaît le concept du wedding planner qui organise le mariage de vos rêves et bien dites-vous que Anna c’est la même chose … mais avec les morts. Grâce à elle, vous pouvez avoir l’enterrement de vos rêves.

Emma ne veut pas de cet héritage et encore moins reprendre la suite de sa grande-tante. Mais petit à petit, elle se familiarise avec les lieux et cela lui ouvre de nouveaux horizons. On s’attache facilement à elle et sa narcolepsie offre quelques scènes drôles malgré tout. Je crois bien que c’est l’un des points forts de Quand il me prend dans ses bras. L’humour malgré tout et cette héroïne attachante.

A côté de cela, on a une galerie de personnages secondaires tous plus sympathiques, tordants et loufoques. On les aime et on rit avec eux. Un vrai bonheur ! Faut dire que la plume de Charlie Wat est vraiment belle et prenante. J’aime son humour, son envie de faire sourire malgré les mauvais moments et la réflexion profonde autour de thèmes qui parlent : courage, résilience, deuil, … Ce sont des thèmes qui soulèvent de grands points quand on construit sa vie pas à pas et qu’un grain de sable vient enrailler notre routine.

J’ai refermé Quand il me prend dans ses bras avec un grand sourire aux lèvres et d’avoir passé un super moment avec Emma et toute cette bande. Peut importe les thèmes difficiles, Charlie Wat a su mettre en avant de la lumière et du positif que ce soit pour Emma ou pour le message qu’elle a voulu faire passer. Un joli coup de cœur !

Conclusion

Quand il me prend dans ses bras est un petit bonbon à savourer. Emma est une héroïne attachante malgré sa narcolepsie et on aime la voir évoluer dans un monde qu’elle ne connaît pas. Les personnages secondaires sont drôles et rendent l’histoire captivante. Charlie Wat a une plume prenante et addictive, teintée de la juste dose d’humour pour passer un bon moment et finir le livre le sourire aux lèvres. Sincèrement, c’est une petite pépite à découvrir !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge