“Landon et Shay”, la nouvelle série de Brittainy C. Cherry

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, c’est une chronique un peu particulière car ce n’est pas un roman mais deux dont je vais vous parler. Il s’agit de la duologie Landon et Shay de Brittainy C. Cherry. J’avais été transportée par le roman Eleanor et Grey et j’avais hâte de découvrir ce que l’auteure réservait aux deux amis proches. Mille mercis à Marie et Jessica pour l’envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Shay et Landon se détestent depuis toujours. Ca fait des années qu’ils s’évitent. Des années qu’ils n’échangent ni un regard ni un mot… une insulte peut-être ? Tout change le jour où on leur propose un défi. Un pari stupide : faire en sorte que Shay tombe amoureuse de Landon avant que lui ne tombe amoureux d’elle.

Pour Landon, c’est un pari déjà gagné. Il n’aime personne.

Pourtant, lentement, tout se complique. Shay lui ouvre de nouveaux horizons. Elle pénètre son intimité et perce ses secrets les plus enfouis. Ce qui était un jeu devient bien trop réel. Leurs sentiments grandissent, comme grandissent les risques de se blesser mutuellement.

Shay est tombée amoureuse d’un garçon. Un beau garçon, blessé, enfermé dans son monde d’angoisse. Tout le monde l’avait prévenue. Mais elle n’a pas écouté. Ils étaient jeunes et idiots.

Dangereusement amoureux. Rien d’autre ne comptait. Ils protégeaient leur amour en le gardant secret. C’était leur histoire, et tout a fonctionné jusqu’à ce que leurs vies changent à jamais.

Le garçon qu’elle aimait est devenu le nouveau chouchou d’Hollywood. La carrière de Landon a éclaté alors que celle de Shay a stagné. Il a connu un succès énorme alors qu’elle affrontait de multiples échecs. Il a construit sa vie, elle a vu ses rêves s’éloigner. Leur équilibre s’est effondré.

Dans les contes de fées, l’amour est plus fort que tout. En réalité, l’amour était en train de les perdre. Shay a toujours su que Landon avait une place dans sa vie. Elle n’est plus sûre d’avoir encore une place dans la sienne.

On en pense quoi ?

Mon cœur bat encore à la chamade à la pensée de ces deux romans. J’ai ressenti tellement de choses en les lisant que je ne me voyais pas chroniquer les deux séparément. Ils sont indissociables l’un de l’autre. J’ai eu un coup de cœur. Peut-être pas aussi fort et puissant qu’avec Eleanor et Grey mais on est vraiment pas loin.

Deux personnages touchants et prenant chacun à leur manière

Nous suivons donc sur deux tomes Landon et Shay. Le premier est le meilleur ami de Greyson et la deuxième est la cousine d’Eleanor. Dans Eleanor et Grey, on avait découvert deux personnages au caractère fort et dont on comprend très vite que c’est l’amour vache qui les fait vivre. Dans Landon et Shay … c’est autre chose. On apprend les dessous de leur relation et on s’attache à eux.

D’abord Shay. Fille populaire au lycée, elle a le monde à ses pieds, du moins, c’est ce que tout le monde croit. Pourtant, elle cache bien des choses. Si elle a grandi dans un foyer plein d’amour avec sa grand-mère et ses parents, il y a pourtant une ombre au tableau. Dans cette belle famille, il y a un élément qui rend la structure bancale et prête à s’effondrer à tout moment. Et Shay n’ose pas en parler. Elle se réfugie dans l’écriture et le théâtre au lycée. C’est tout à fait le genre de fille qui semble bien mais qui a des failles.

Quant à Landon … c’est à la fois similaire mais tellement différent. Fils unique entouré de l’amour de sa mère, il a cependant un père plutôt compliqué. Leur relation est très conflictuelle et a un impact important sur Landon. C’est son oncle Lance qui a fini par occuper la place du père et sa disparition a mis Landon sans dessus dessous. Lui aussi a une famille bancale prête à exploser. Quand son oncle disparaît … il s’enfonce dans des paradis artificiels. Ses amis, Greyson en tête, sont sa seule bouée pour l’empêcher de sombrer. Contrairement à Shay, il assume ses failles auprès de ses amis.

Parallèlement, on retrouve Eleanor et Grey et on vit leur histoire d’une autre manière mais sans faire de l’ombre à Landon et Shay. J’ai beaucoup aimé les voir de l’autre côté et revivre leur histoire. J’ai aussi découvert les amis qui gravitent autour de ces quatre personnages. C’est vraiment sympa.

Un pari qui va bouleverser le court des choses

Landon et Shay se reprochent chacun des choses depuis très longtemps. En effet, ils se connaissent depuis qu’ils sont enfants et au fil du temps, une haine l’un pour l’autre apparaît. Puis vient ce pari qui doit faire tomber amoureux l’adversaire. Chacun est sûr de gagner. Puis au fil des pages, ils apprennent à se découvrir, à révéler leurs failles et leurs démons à l’autre et l’histoire prend une autre tournure. Landon et Shay n’est pas juste un roman mettant en scène une histoire d’amour. C’est aussi une histoire sur la construction de soi et le fait que l’on peut avoir des failles et vivre avec.

Petit à petit, on les découvre vraiment et on les aime Landon et Shay. On ne peut pas rester indifférent à leurs histoires respectives et au lien qui se crée au fur et à mesure entre eux. J’ai souffert pour eux, j’ai ri avec eux, bref … j’ai vécu l’histoire avec eux. Brittainy C. Cherry est très douée pour créer des personnages avec des failles qui semblent brisés mais qui associés à d’autres … deviennent plus forts et meilleurs.

Deux tomes qui permettent de mieux construire l’histoire de Landon et Shay

Pour Eleanor et Grey, Brittainy C. Cherry avait choisi de couper le roman en deux parties : l’adolescence puis la vie active. Pour Landon et Shay, elle a opté pour deux romans. Si le premier se centre uniquement sur l’adolescence avec le pari et l’explosion des sentiments, le deuxième tome se concentre sur la suite sans émettre la moindre ellipse narrative. Pour Eleanor et Grey, on avait quinze ans entre les deux parties alors que pour Landon et Shay, on a pas véritablement de temps mort. On continue de suivre leur évolution, même après la fin de leur adolescence.

C’est pour moi le point fort de Landon et Shay et donc le fait que je sois incapable de dissocier les deux romans l’un de l’autre. Les deux romans ne peuvent pas être lus indépendamment car il y a des éléments dans le premier qui sont nécessaires pour la suite. On alterne le point de vue entre les héros à chaque fois mais surtout, chaque tome met en lumière un des deux personnages.

Le premier tome se concentre plus sur Landon et ses démons à combattre. Shay et le pari qui débarquent dans sa vie pour remettre Landon dans le droit chemin et l’aider à se reconstruire après la disparition de son oncle. Le tome suivant met Shay en lumière. Landon a désormais réussi sa vie alors que Shay stagne. C’est à son tour de voir sa vie défiler et plus que jamais, c’est Landon qui va intervenir et l’aider à remonter la pente et enfin vivre la vie qu’elle rêve. A deux, on est plus fort. Ensemble, on est invincible. C’est là tout l’esprit de Landon et Shay.

Des thèmes évoqués et une plume toujours aussi prenante et addictive

Comme je l’ai dit précédemment, Brittainy C. Cherry est très douée pour créer des personnages complexes aux histoires touchantes et prenantes. Elle a l’art de maîtriser la psychologie et aucun de ses personnages n’est pas abouti. C’est difficile de ne pas lâcher chacun des tomes avant de connaître la fin. On ressent le besoin de rester avec eux le plus longtemps possible et de vivre à fond leur histoire.

Encore une fois, l’auteure met en avant des thèmes d’actualité, parfois difficiles mais toujours très bien présentés. Avec chacun d’eux, elle fait passer un message mais aussi, elle rend vraiment ses personnages encore plus attachants au point d’en oublier les scènes de sexe qui parcourent le roman. J’ai fini par les occulter pour ne me concentrer que sur Landon et Shay et leur évolution respective. C’est juste génial !

Conclusion

Une nouvelle fois, Brittainy C. Cherry a encore frappé. Avec Landon et Shay, elle nous propose une histoire dont elle seule a le secret. Une histoire avec des personnages abîmés par la vie mais qui renaissent de leurs cendres et deviennent plus fort quand ils sont ensemble. Les thèmes évoqués sont bien dosés et la psychologie des personnages est toujours aussi bien décrite. Je n’ai qu’une hâte : lire sa prochaine histoire.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge