« So what » : sea, sun and love ?

Bonjour tout le monde ! Nouvelle chronique aujourd’hui et pas des moindres puisqu’il s’agit de So What de Lou Marceau. J’avoue que j’avais très envie de découvrir cette auteure dont j’entends parler depuis quelques temps. Mille mercis à Célia et Jessica pour l’envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Quelle meilleure façon, pour se remettre d’une rupture pénible, que de partir dans un hôtel-club, tout confort, au soleil, avec ses meilleures amies ?

Alexandra pense que cela ne peut lui faire que du bien. Il est temps qu’elle pense de nouveau à elle, qu’elle s’amuse et fasse la fête. Au diable la morosité !

Cela tombe bien, ses amies sont toutes plus drôles et déjantées les unes que les autres et dès leur arrivée dans leur petit paradis, elles repèrent un spécimen masculin tout à fait admirable.

Leandro, venu pour se reposer, est là incognito.

Il ne cherche pas vraiment à avoir une liaison pendant ses vacances. Alexandra encore moins.

Mais le soleil, les cocktails, les amies d’Alexandra et la persévérance du beau Brésilien… tout conspire à les rapprocher. Quel mal cela pourrait-il faire ? Ce n’est qu’un amour de vacances. Et puis, peu importe qu’il soit plus jeune qu’elle… Non ?

On en pense quoi ?

Je n’avais pas d’attente particulière avec ce roman. Je savais qu’il était un premier roman et que les thèmes évoqués font partie de ceux que j’aime découvrir dans un roman. Je n’ai pas eu de coup de cœur mais cela ne m’a pas empêché de passer un bon moment avec cette lecture.

Nous suivons dans un premier temps Alexandra. Cette presque quarantenaire vient d’être quittée par le seul homme de sa vie au profit d’une jeune femme qui a bien quinze ans de moins qu’elle. C’est un sacré coup dur pour elle, surtout quand elle découvre que tout ce que Louis lui refusait jusqu’à présent et bien il l’a accepté avec sa nouvelle copine.

Pour lui changer les idées, ses amies l’emmènent en vacances au soleil, dans un super hôtel luxueux où il fait bon vivre. Elles espèrent même qu’Alexandra succombera à un bel homme pour qu’elle puisse tourner la page et refaire sa vie. Pour elles, Leandro est l’homme idéal. Mais pas pour Alexandra. Certes il est beau comme un dieu et elle ressent des choses en sa présence mais il est bien plus jeune qu’elle. Comment pourrait-il être celui qui lui offrirait un nouveau bonheur ? Et puis même si elle succombe, ce ne sera qu’un amour de vacances non ?

L’idée de départ de So what est classique mais très intéressante. Cela me plaît toujours de découvrir une femme plus âgée que les héroïnes typiques de New Romance. Elles ont souvent plus de maturité et de recul pour exprimer certaines choses. C’est un peu le cas d’Alexandra.

Louis la quitte pour son assistante, bien plus jeune qu’eux deux, et s’apprête à vivre une étape de la vie qu’il a toujours refusé avec Alexandra. J’avoue que si on m’avait fait ça, j’aurais été au trente-sixième dessous. Surtout quand on a connu qu’un seul homme dans sa vie. Je crois que c’est cela qui est encore plus difficile à gérer. Finalement, on se dit qu’on a perdu notre temps avec cette personne. Alexandra voit son horloge biologique tourner et elle se dit que sa vie est finie. Mais Leandro débarque et remet tout en question.

Je reconnais que cette barrière qu’elle met entre eux m’a un peu refroidie même si j’ai parfaitement compris pourquoi. Je me suis attachée à elle comme à Leandro. Ce dernier a un petit quelque chose de spécial. Si ce trentenaire se rapproche assez de ce que j’ai l’habitude de voir, il a un petit truc de différent. Il a vécu un truc pas très cool quelques temps auparavant et donc il ne souhaite que se reposer. Mais sa rencontre avec Alexandra le change. Peut-être un peu trop vite (ce serait donc un bémol pour moi) mais bon … So what est avant tout un roman qui nous permet de passer un bon moment sans prise de tête.

Je dirais que ce qui m’a dérangée dans So what, c’est la rapidité du roman. Je l’ai trouvé un poil trop court et donc j’ai l’impression que parfois, cela manque de développement, surtout après les vacances et donc l’évolution de la relation entre Alexandra et Leandro. Je crois que j’aurais voulu que cela prenne plus de temps et ainsi de découvrir davantage Leandro. J’ai pas le sentiment que c’est survolé mais je pense qu’il y avait matière à pousser un peu plus. Mais ce n’est que mon avis.

En revanche, j’ai adoré l’ambiance de So what ! Je trouve que les amies d’Alexandra sont complètement barrées et cela fait du bien. On rit, on sourit et on ne se prend pas la tête. J’ai vraiment été détendue durant cette lecture. C’est exactement le type de livre à lire sur la plage cet été. Bien sûr, les thèmes proposés en particulier la différence d’âge est intéressant. Par contre, ce n’est pas cliché. On suit vraiment les interrogations d’Alexandra sur l’idée avoir une histoire qui dure avec Leandro et je pense que c’est important. Nous sommes tous différents et uniques et les préjugés et les clichés ne doivent pas nous empêcher d’être nous même.

La plume de Lou Marceau est prenante. Il n’y a pas de défaut ou d’imperfection. C’est fluide, ça se lit vite et on passe un bon moment avec les personnages qu’elle a créé. Comme j’ai dit plus haut, la seule chose à lui reprocher serait que parfois, cela aurait mérité de plus de développements. Mais il y a vraiment beaucoup de potentiel dans cette plume et cette histoire. Je suis vraiment ravie de la découverte.

Conclusion

So what est le roman idéal pour l’été ! Lou Marceau propose une jolie histoire, parfois en douceur, parfois pleine d’humour mais la juste dose pour se détendre. Même si l’histoire aurait mérité d’être un peu plus développée, les personnages sont touchants et très drôles. Idéal pour passer un bel été de lecture.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge