« La toute première fois » : le premier roman de Cameron Lund

Bonjour tout le monde ! Nouvelle chronique pour cette fin de semaine avec le roman de Cameron Lund : La toute première fois. Quand j’ai lu le résumé, je n’avais qu’une envie : le découvrir. Mille mercis à Camille pour l’envoi !

J’aime de plus en plus lire des romans jeunesse. C’est un fait et je suis toujours à la recherche de pépites. La toute première fois n’échappe donc pas à la règle.

C’est quoi le pitch Holly ?

« Attends d’être prête » , disent toujours les gens. Mais comment sait-on qu’on est prête ? Si coucher signifie risquer d’avoir le cœur brisé, d’être tournée en ridicule ou de souffrir, je ne suis pas certaine de l’être un jour.

Keely vient d’avoir 18 ans et elle est la seule de ses amies à ne jamais  « l’avoir fait » . Quand elle rencontre Dean, elle en a envie mais a terriblement peur de paraître inexpérimentée. Un plan presque parfait prend alors forme dans sa tête : demander à son meilleur ami, Andrew, d’être sa toute première fois et de lui apprendre les règles du jeu. Mais c’est bien connu : en amour, il n’y a pas de règles qui tiennent…

On en pense quoi ?

Un joli petit coup de cœur pour ce roman. J’avoue que le sujet principal m’avait vraiment donné envie de découvrir cette histoire. La virginité. C’est toujours le sujet un peu tabou pour certains adolescents et c’est aussi une étape important (à différents degrés) dans la vie et cela est très bien amené dans La toute première fois. C’est aussi doux qu’un bonbon.

Keely vient d’avoir dix-huit ans. Elle est désormais la dernière de son groupe de copines à ne pas avoir franchi cette étape qu’est de perdre sa virginité. Petit à petit, cela devient vraiment un poids pour elle et quand elle rencontre Dean, cela n’arrange rien.

Ce garçon lui plaît vraiment beaucoup mais elle refuse de paraître inexpérimentée devant lui. La seule solution pour elle : demander à Andrew d’être son premier. Andrew, c’est son meilleur ami. Elle a grandi avec lui et le connaît depuis toujours. De plus, il fait tomber toutes les filles donc il a toute l’expérience nécessaire pour lui faire passer cette étape qui devient de plus en plus un poids pour elle. Mais si son plan semble parfaitement réglé, est-ce qu’on a déjà vu un plan parfait se réaliser ?

J’ai tout aimé dans ce roman ! Je me suis pleinement attachée à Keely, me retrouvant parfois en elle. Comme elle, j’aime le cinéma et comme elle, ma première fois … ça m’a beaucoup travaillée. On entend tellement de choses, que ce soit positif ou négatif, qu’on a du mal à ne pas focaliser dessus. On s’attend à tellement de choses que l’on idéalise ce moment qui n’arrive qu’une fois dans notre vie. Et puis surtout, on veut le vivre avec une personne en qui on a confiance et qui ne nous jugera pas.

Je crois que c’est cela qui domine dans La toute première fois. Le fait de vivre ce moment magique avec sérénité et confiance. Pas facile donc. C’est aussi pour cela que j’ai aimé Keely. Parce que Cameron Lund ne nous épargne aucune de ses pensées et donc l’histoire de l’héroïne nous fait forcément écho. Par contre, ce n’est pas cliché. Il y a beaucoup de justesse et cela permet de passer un message. Je suis certaine que de nombreux adolescents (filles ou garçons) vont se retrouver en Keely et pour ceux qui n’auront pas perdu leur virginité, peut-être que cette histoire leur permettra de voir d’un nouvel œil ce qu’ils vivent sur ce sujet.

A côté de cela, j’ai adoré les personnages secondaires qui gravitent autour de Keely. La bande de copines un peu barrées, un peu déjantées ou un peu clichées qui sont véritablement des adolescentes américaines de nos jours. Ava et Danielle m’ont souvent fait sourire quant à Hannah, j’ai aimé son caractère. Quelque part, elle équilibre assez bien ce groupe de filles qui ensemble ne semblent pas assorties du tout.

Bien sûr, il y a Andrew et Dean. Les deux garçons sont donc au cœur de La toute première fois. L’un est le meilleur ami, l’autre le crush de Keely. Si on a du mal à cerner Dean au départ, on se prend facilement d’amitié pour Andrew. Il a un petit quelque chose qui me plaît. Il y a une dualité qui règne en lui, le Andrew fêtard qui collectionne les filles et le Andrew qui cache certains de ses sentiments. Enfin bref … vous l’aurez compris, je suis plus Team Andrew que team Dean.

J’ai adoré la plume de Cameron Lund. Je la trouve légère et fluide. On ne voit pas les pages défiler. Et puis il y a une dose suffisante d’humour pour transformer un sujet qui semble pourtant pas si simple à aborder dans La toute première fois et qui pourtant … passe sans souci. Parfois on rit de certaines scènes, parfois on sourit mais jamais on pleure. Ce roman est bien écrit qu’on ne peut pas ne pas aimer ce qu’on découvre au fil des pages.

Mis à part la virginité, d’autres thèmes d’actualité sont mis en avant et je trouve cela vraiment bien présenté. On ne nous épargne rien mais … je trouve vraiment que c’est amené de manière très juste. Non vraiment, je n’ai rien à dire là-dessus.

J’ai aussi aimé la fin. Parce que Cameron Lund nous propose un sacré retournement dans La toute première fois. Sincèrement, je ne m’y attendais pas du tout ! Et je crois bien que c’est pour cela que j’ai eu un coup de cœur. Pour ce petit élément qui fait la différence. Pour finir avec la fin, j’aime cette idée qu’elle reste ouverte et qu’elle n’offre pas forcément un happy end tout tracé. C’est bien plus facile ainsi pour des adolescents qui se retrouvent dans les personnages.

Conclusion

La toute première fois est un très joli roman, le premier de Cameron Lund. Une histoire douce, tantôt drôle et tantôt tendre, qui parle de sujets d’actualité comme la virginité avec beaucoup de justesse sans en faire trop, permettant ainsi à n’importe quel adolescent de se retrouver dans un des personnages du roman. Un petit bonbon à savourer avec plaisir !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge