« Tout près d’ici », l’ovni littéraire de la collection New Way !

Bonsoir ! Probablement la dernière chronique de la semaine et pas des moindres puisqu’il s’agit du dernier né de la collection Hugo New Way paru en février : Tout près d’ici de Katrina Leno. J’avais hâte de découvrir ce roman car je suis une grande fan de cette collection. Mille mercis à Jessica et Marion pour l’envoi et les petites merveilles qui l’accompagnaient.

C’est quoi le pitch Holly ?

Magpie se souvient du jour où elle a écrit les premières lignes de son journal. C’était le jour où sa soeur a quitté la ville. Le jour où elle a surpris son père au lit avec sa tante. Le jour où sa mère est tombée dans une spirale infernale d’autodestruction. Le jour de la soirée chez Brandon Phipp.

Depuis, au lycée, Magpie a hérité du surnom de salope. Sa meilleure amie ne lui adresse plus la parole, et elle passe ses pauses déjeuner à la table des rejetés du lycée, en silence. Alors, pour sortir un peu de l’enfer du quotidien, elle invente dans son journal un mystérieux endroit appelé  » Tout près d’ici « .

Tout près est une contrée parfaite. Son père n’y trompe personne, sa mère n’a jamais bu une goutte d’alcool et les soirées ne dérapent pas. Elle s’y sent tellement bien qu’elle pourrait presque toucher  » Tout près  » du doigt. La porte d’entrée semble là, à quelques pas, juste dans la cour de sa maison… Serait-ce l’endroit rêvé pour enfin prendre sa revanche ?

On en pense quoi ?

Il existe des romans qui peuvent dérouter et Tout près d’ici en fait partie. Je n’ai pas eu de coup de cœur mais j’ai adoré ma lecture ! L’histoire, l’intrigue même a tout pour plaire.

C’est donc l’histoire de Margaret dite Magpie. Cette jeune fille vit une vie solitaire depuis que ses parents se sont séparés. De plus, sa meilleure amie lui a tourné le dos. Résultat : elle rase les murs, se fait toute petite et choisit d’être amie avec ceux qui sont en quelque sorte les parias de son lycée. Alors pour oublier sa vie triste et fade, elle écrit et invente dans son carnet une ville, Tout près d’ici, où tout va bien pour elle et où tout est parfait. Et si un jour, cela devenait réalité ?

Je me suis tout de suite attachée à Magpie. Elle a vraiment vécu des choses traumatisantes, le genre d’événements qui marquent et déstabilisent à jamais, comme des cicatrices indélébiles et invisibles. Pour fuir, pour sortir de ce quotidien qui la dévore petit à petit, Magpie s’imagine vivre dans un autre univers, parallèle à ce qu’elle vit et qui s’appelle Tout près d’ici.

Je crois qu’on a tous rêvé un jour de vivre dans un lieu parfait, à l’image du livre de Thomas More (ndlr : le livre s’appelle Utopie.). Un autre monde qui nous permettrait d’oublier toutes les souffrances et la dureté d’une réalité qu’on aimerait voir disparaître de notre existence.

C’est dans cet univers sorti de son imagination que va se réfugier Magpie, un univers où elle va trouver – obtenir – la revanche qu’elle cherche depuis si longtemps, une revanche qui lui permet de vivre sans subir la vie. Tout près d’ici est un endroit perturbant pour le lecteur car on plonge dans les pensées les plus profondes de l’héroïne, au point d’être parfois perdu et dérangé pour ce monde onirique. On finit même par ne plus trouver la limite, la frontière entre le rêve et la réalité.

Tout près d’ici m’a rappelée, fait penser à un film que j’aime énormément : Black Swan. Vous vous rappelez ce film où l’héroïne, une aspirante ballerine qui rêve de devenir le rôle principal du Lac des Cygnes et finit par en perdre la raison. (Et Natalie Portman est juste magnifique dans ce film !) Et bien c’est ça que je retrouve en Magpie, c’est Nina (ndlr : héroïne du film), c’est une folie douce qui explose mais sans que le personnage principal ne s’en rende compte.

La plume de Katrina Leno est parfaite, collant parfaitement au contexte de l’histoire. Incisive, claire parfois dérangeante mais tellement juste et neutre en même temps, permettant au lecteur de se faire sa propre opinion sur l’intrigue, l’histoire. Libre à chacun d’interpréter Tout près d’ici à sa manière. Il n’y a pas d’explication propre mais que des réponses justes. Chacun est libre de se mettre à la place de Magpie et d’imaginer ce qu’on aurait fait ou non à sa place.

Finalement, j’ai compris ce désir qu’à Magpie de trouver un instant de bonheur, un moment de répit et de réconfort quand tout va mal dans sa vie. Il peut sembler difficile de s’attacher à Magpie mais pourtant, je retrouve vraiment en elle Nina la ballerine mais le souci de perfection orienté sur un autre élément (et Nina, j’ai adoré ce personnage). J’ai compris ce qu’elle ressent et pourquoi Tout près d’ici existe et ce que cet univers onirique représente pour elle.

Plus les pages défilaient et plus je me suis sentie perdue mais dans le bon sens. J’aime bien qu’on me balade et ne pas trouver de réponses à mes questions. Ca me permet de voyager, de m’évader et de passer un super moment. Par contre, j’avoue ne pas avoir compris la fin enfin … de pas avoir trouver de réponse possible. En tout cas Katrina Leno a réussi son pari car elle m’a vraiment poussé à la réflexion, à démêler le vrai du faux ou bien à me perdre, me perturber. Résultat : Tout près d’ici est un onvi, un roman unique en son genre. Depuis quelques temps, la collection New Way propose des ouvrages percutants, des ovnis littéraires qui demandent de plus en plus de réflexion et des thèmes plus qu’intéressants. Je suis conquise !

Conclusion

Tout près d’ici est un ovni littéraire qui pousse le lecteur à voir au-delà des apparences, des idées que Katrina Leno veut faire passer. Les thèmes sont touchants, criant de vérité et actuels, pouvant parfois heurter la sensibilité du lecteur. Une nouvelle fois, la collection New Way propose un roman sortant des sentiers battus, atypique, percutant bref … unique en son genre et inoubliable. On peut ne pas aimer, ne pas comprendre, abandonner sa lecture mais une chose est sûre : il ne laisse pas indifférent. Libre à vous de vous faire votre propre idée et d’apprécier ce roman. N’hésitez pas !

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

One thought on “« Tout près d’ici », l’ovni littéraire de la collection New Way !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge