« Pas nés sous la même étoile », le roman prometteur d’Adèle Ninay

Bonjour tout le monde ! Nouvel article aujourd’hui sur un roman qui paraît ce jour : Pas nés sous la même étoile d’Adèle Ninay. J’avais plutôt hâte de découvrir un nouvel auteur donc mille mercis à Marion et Jessica pour l’envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Mike et Camille n’avaient aucune raison de se plaire. Sa vie à lui c’est le rap avant tout et les potes du quartier. Son monde à elle est fait de danse, de littérature, d’une vie confortable dans le centre de Paris. Il a découvert la violence et la rébellion depuis déjà de nombreuses années, elle est délicate et solaire. Il l’insupporte dans son rôle de macho à deux balles, elle l’agace avec ses airs de princesse.
Pour l’un et pour l’autre, aucun mot n’a la même définition : violence, plaisir, avenir… fidélité. Pourtant leur rencontre doit avoir lieu, et elle les prend par surprise comme un coup de poing en plein cœur.
Mais quand on est si différents, comment avancer ? Balancés l’un contre l’autre par la vie, ils devront résister au choc. Ou exploser en plein vol.

On pense quoi ?

Je n’avais pas d’attentes particulières sur ce roman et si je n’ai pas de coup de cœur, j’ai passé un bon moment avec Pas nés sous la même étoile.

On suit donc l’histoire de Mike et Camille. Deux personnages que tout oppose mais dont la rencontre va bouleverser leurs univers. Camille est coryphée (nom d’une danseuse dans un corps de ballet) à l’Opéra de Paris. La danse classique est toute sa vie depuis qu’elle a cinq ans. Elle mange, boit et vit pour la danse tant est si bien qu’elle n’a pas le temps ou même la place pour quelqu’un et surtout l’amour. Lors d’un concert de rap, elle rencontre Mike, la vingtaine, qui rêve de produire son album et qui ne vit que pour ses potes de quartier. Elle le déteste et c’est réciproque.

Mais un simple baiser fait tout basculer. C’est deux mondes complètement opposés qui se télescopent, se percutent et explosent. Mais seront-ils s’affranchir des codes de leur monde pour apprendre à se connaître, s’accepter et pourquoi pas s’aimer ?

Si j’ai trouvé l’histoire très intéressante, je note quand même quelques bémols qui m’ont parfois gênée. Après, il s’agit d’un premier roman. C’est donc normal de trouver des petites imperfections.

Mike et Camille sont des personnages touchants chacun à leur manière. Camille et sa passion pour la danse. C’est exactement ainsi que j’imaginais ce type de personnage. Son rêve ultime ? Devenir danseuse étoile. Elle est prête à tout pour réaliser son rêve, quitte à sacrifier sa vie amoureuse. Quand elle rencontre Mike, si au départ elle ne l’aime pas, elle va finir par revoir certaines de ses priorités.

De son côté, Mike est l’exemple type du jeune des banlieues. Certains pourraient le voir comme un cliché mais moi non. Je retrouve bien le jeune de vingt ans au langage codé et dont la priorité est la musique. De plus, il voit les femmes d’une certaine manière qui pourrait être révoltante mais … encore une fois c’est un jeune homme. La maturité sexuelle s’acquiert avec le temps non ?

J’ai aussi aimé la rencontre de deux univers totalement différents et opposés. On se retrouve dans un genre de Roméo et Juliette des temps modernes quoique … On a pas des familles qui se détestent mais des mondes tellement différents qui font que les protagonistes n’ont rien à faire ensemble. De plus, ils font tout pour se repousser tout en s’attirant comme des aimants. On pourrait trouver ça énervant mais moi, ça ne m’a pas gênée.

Même le vocabulaire ou bien les scènes de sexe ne m’ont pas gênée. Avec Mike, c’est normal, c’est un jeune des banlieues pour Camille … j’ai eu beaucoup de mal. Je ne comprenais pas ce langage parfois fleuri dans sa bouche. Je ne pense pas être réac mais je n’imaginais qu’une danseuse pouvait parler ainsi. Dans Pas nés sous la même étoile, Adèle Ninay a voulu raconter une histoire réaliste avec tout ce qui va avec. C’est réussi à quelques imperfections près.

A côté de ça, j’ai adoré l’univers choisi. Que ce soit la danse classique que le milieu urbain et le rap. C’est pas forcément des thèmes vers lesquels j’ai l’habitude de me tourner donc j’ai été ravie de cette plongée. On sent bien que dans Pas nés sous la même étoile, Adèle Ninay partage avec nous une partie de son âme, qu’elle nous plaise ou non.

Sa plume est intéressante. Il y a de l’idée. Je pense que si elle avait proposé un peu plus de passages dans un style « littéraire », j’aurais vraiment adoré cette histoire. Elle a su capter mon attention et me donner envie de lire jusqu’à la fin l’histoire de Mike et Camille. D’ailleurs, la fin … Elle est ouverte et me plaît beaucoup. Libre à moi d’imaginer une suite ou non. Je crois que c’est probablement l’un des gros points forts de ce livre.

Conclusion

Pas nés sous la même étoile est un roman prometteur avec lequel on passe un bon moment. Certes, on peut ne pas aimer le langage, la plume de l’auteure ou bien les personnages, il y a quand même une âme dans ce roman. L’univers et les thèmes choisis sortent de l’ordinaire et méritent qu’on s’y intéresse. Adèle Ninay démarre sa carrière d’auteure avec ce livre et je trouve qu’elle s’en sort plutôt bien. J’ai très envie de la découvrir dans un autre registre.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge