« Love and other words », mon gros coup de cœur !

Bonjour tout le monde ! Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle chronique et pas des moindres : Love and other words de Christina Lauren.

C’est un secret pour personne : Christina Lauren et moi, c’est une longue histoire. J’ai découvert ce duo d’auteures avec leur premier roman, Beautiful Bastard. Un roman qui m’a touchée et qui malgré le sexe très présent m’a fait sourire plus d’une fois. Puis avec dix tomes, elles se sont lancées dans un autre genre avec Dating You Hating You ou encore le superbe Josh et Hazel, des comédies romantiques bourrées d’humour.

L’an dernier, au Festival New Romance, j’ai eu la chance de les rencontrer enfin alors quand un nouveau roman allait sortir et encore dans un autre genre, je ne pouvais que craquer. Mille mercis à Marie pour l’envoi ! Et merci ma Kim pour me l’avoir fait sortir de ma PAL très vite.

C’est quoi le pitch Holly ?

Macy, interne en pédiatrie, prépare son mariage avec un homme plus âgé qu’elle, aisé financièrement, tout en gardant ses distances. Lorsqu’elle tombe sur Elliot – son premier et unique amour – la vie parfaite qu’elle avait construite commence à se craqueler.

Jadis, Elliot était tout pour Macy. Son ami studieux et maladroit s’était transformé en l’homme auquel elle ouvrirait son coeur après le décès de sa mère… avant qu’il ne le brise le soir-même où il lui déclarait son amour.

Dix ans après leur rupture, le hasard réunit deux amours de jeunesse séparés pour de mystérieuses raisons. Combien de temps faudra-t-il aux deux héros pour découvrir ce qui a provoqué leur rupture ? Ce qui a mal tourné ? Le véritable amour ne disparaît jamais totalement des coeurs. Un récit entre passé et présent, le lecteur ignore jusqu’à la toute fin de l’ouvrage, jusqu’au dénouement final, ce qu’a fait Elliot, ce qui a mal tourné. Elliot parviendra-t- il à percer le secret des dix années de silence de Macy et à se dépasser lui-même, pour la convaincre que l’amour absolu existe…

On en pense quoi ?

Ce n’est pas juste un coup de cœur, c’est plus qu’un coup de cœur. C’est MON roman de cette année. Point. Rien à ajouter.

Ce roman ne se classe pas en New Romance. Alors oui, il y a beaucoup d’amour mais on est loin du sexe et de l’humour auxquels on est habitué avec le duo d’auteures. Le roman est encore plus profond avec des personnages magnifiques, bouleversants et touchants. Je ne suis pas sortie indemne de cette lecture.

On suit donc l’histoire de Macy et Elliot même si tout se passe dans la tête de Macy. On alterne entre le présent et le passé et ainsi comprendre leur histoire et ce qui les lie. Macy est donc interne en pédiatrie et sur le point d’épouser un homme, Sean, plus âgé qu’elle, qui lui offre la stabilité idéale pour l’avenir. Son rythme bien réglé se retrouve bouleversé quand elle revoit Elliot après dix ans de silence.

Elliot, elle l’a rencontré adolescente Macy. C’est un tout pour elle. Son meilleur ami, son premier amour … bref … vous avez compris. Du jour au lendemain, ils se sont perdus de vue, frappés par une souffrance, une déchirure, difficile à soigner. Elliot, quant à lui, revoir Macy est une évidence : c’est LA femme de sa vie. Mais comment lui faire comprendre ? Il s’est passé quelque chose il y a dix ans et Macy n’est pas prête à en parler. Comment l’aider ?

Et puis entre chaque chapitre du présent, on revit leur rencontre et l’évolution de leur histoire. Comment dire … c’est tellement doux ! C’est le baume qu’on passe sur les plaies tant le présent nous fait ressentir la souffrance et le dilemme de Macy concernant son histoire avec Elliot. Je … Il n’y a pas de mots. J’ai tellement eu envie de prendre Macy dans mes bras et l’aider.

Adolescente, Macy est une boule de lumière dans l’obscurité. Elle a perdu sa mère très jeune et son père s’est vite retrouvé dépassé par cette enfant qui grandissait. La rencontre avec Elliot a été une vraie bouffée d’air frais. Il lui a permis de remonter la pente et de vivre à nouveau. Puis au fil des ans, leurs sentiments ont évolués vers un amour indéfectible, impossible à détruire et pourtant … Elliot lui déclare son amour comme jamais et paf ! Quelques instants plus tard tout bascule et les cœurs se brisent.

Alors quand Macy et Eliott vont se revoir onze ans après cette fameuse nuit qui a gâché leurs vies respectives, tout leur revient. Un regard pour comprendre que leur amour est toujours là, présent en eux et qu’il était juste endormi. Mais peut-on tout pardonner ? Peut-on aussi passer au-dessus des fantômes qui nous ont construits ?

Comment ne pas aimer Macy et Elliot ? J’ai complètement craqué pour ces deux personnages tellement attachants, touchants et bouleversants. Leur séparation a eu un énorme impact sur leurs vies respectives. Ils ont souffert chacun à leur manière et tenté de se construire sans l’autre. On n’est pas dans la tête d’Elliot mais en même temps … il est franc et dit clairement ce qu’il pense que finalement, on a pas besoin de connaître ses pensées. On a déjà tout dans notre tête.

Love and other words renferme, en plus de personnages marquées par la vie et ses aléas, une belle histoire d’amour. L’amour comme on l’a toujours rêvé en fait. Une histoire que même le temps ne peut arrêter.  Et entre nous, l’amour se ressent à toutes les pages et sous toutes ses formes. De l’amitié intense qui se transforme en un amour invincible … Christina Lauren ont fait fort, très fort. Je savais qu’elles pouvaient écrire différentes histoires avec de l’humour, de l’amour et du sexe mais là … On peut dire adieu au sexe et au style de Beautiful Bastard. Elles ont choisi, fait le pari d’écrire une histoire sans fioriture avec énormément d’émotions. Et c’est réussi. Vraiment.

Le genre est différent des précédents romans de Christina Lauren et pourtant … on les retrouve totalement ! J’ai fait le choix de savourer cette histoire mais j’aurais pu la dévorer tant je ne voulais plus quitter Macy et Elliot. Le gros point fort du roman, c’est cette toute petite tension, cet infime suspense qui concerne la raison de leur séparation des années plus tôt et quelle révélation ! Je ne m’y attendais pas. J’ai été touchée, frappée de toute part. Je n’aurais jamais pensé que cela pouvait être LA raison. Heureusement qu’il y avait les chapitres au présent pour le coup car j’avais besoin d’être apaisée de cette révélation.

L’impact psychologique de cette histoire est impressionnant. Sincèrement, voir des personnages brisées par des événements, s’aimer envers et contre tout au point de vouloir pardonner et tenter de se reconstruire … puis avoir LA raison de tout cela, la cause … C’est dur de ne pas sortir indemne de cette histoire. Moi la première et c’est pour ça que c’est mon roman de cette année 2019, LE roman numéro 1 dans mon petit cœur.

Conclusion

Love and other words est mon gros gros coup cœur. Une histoire touchante et déchirante sur la puissance de l’amour et du pardon. Christina Lauren ont réussi le pari de proposer une histoire à l’opposé de ce qu’elles écrivent d’habitude mais tout en gardant l’essence de leur plume. Les personnages sont touchants, attachants et bouleversants. On passe par tout un tas d’émotions que c’est un roman impossible à oublier comme le démontre la fin surprenante. Non vraiment, C’est LE roman à lire cette année.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge