« Prude à frange », premier round : en avant la Cadence !

Bonjour tout le monde ! Moment de creux dans ma vie de prof (entendre par le fait que je n’ai pas de copies à corriger) alors j’en profite pour vous parler d’une des dernières sorties papier de Fyctia en version poche : Prude à frange de C.S Quill. Merci à Marion et Magali pour l’envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Pour retrouver sa meilleure amie disparue dans d’étranges circonstances, Cadence est prête à tout. Y compris à infiltrer le mystérieux Round, l’organisation dans laquelle Ingrid a été aperçue pour la dernière fois. Si elle veut en apprendre plus, Cadence va devoir gravir les échelons à son tour. Mais jusqu’où est-elle prête à aller pour ça ?

Toute la vie de Mas est dévouée au Round. Sa dernière mission ? Former Cadence aux exigences de ce réseau. Ce qu’il ignore, c’est qu’elle poursuit ses propres objectifs et ne l’écoutera pas à la lettre. Elle pourrait bien mettre en péril sa réputation, et bien plus encore.

On en pense quoi ?

J’avais découvert la plume de C.S Quill avec Burning Games et j’avais adoré cette lecture. J’avais donc plus que hâte de découvrir à nouveau cette plume et je peux dire que je n’ai pas été déçue. Mais avant de parler du roman, j’ai juste envie de dire que la couverture est magnifique ! Franchement, elle est top ! Et merci à C.S Quill pour la jolie petite carte dédicacée glissée dedans. Je l’adore !

On suit donc l’histoire de Cadence. Cette jeune femme n’a plus de nouvelles de sa meilleure amie Ingrid et elle décide de se lancer à sa recherche en commençant par la seule piste qu’elle possède : Le Round. Ce n’est ni plus, ni moins … qu’un réseau de prostitution de luxe. Si physiquement, Cadence n’a pas vraiment le profil recherché, elle possède néanmoins un atout de taille pour rentrer dans ce cercle très sélect : elle est vierge. Et croyez-moi, de nombreux clients sont à la recherche de ce genre de détail (même si ça paraît un peu sordide). Bref … Toujours est-il qu’elle va se retrouver dans Le Round mais avant de pouvoir approfondir ses recherches, Cadence va devoir être formée par un tuteur. Le hasard lui a désigné Master dit Mas. Mas est un maître en la matière pour former les nouvelles recrues du Round. Surtout qu’il a commis une erreur et qu’il doit se rattraper. Cadence devrait faire l’affaire mais cette dernière a prévu de suivre son propre chemin, à leurs risques et périls. Arriveront-ils à trouver un terrain d’entente ?

J’ai eu un coup de cœur. J’ai adoré l’ambiance, l’histoire, les personnages … tout ! Je m’attendais à replonger avec des personnages qui ont un passé difficile et qui doivent faire un travail sur eux pour finir par trouver l’amour qui va les guérir et bien non ! C’est encore plus profond que ça. Oui les personnages ont un passé difficile mais non, il n’est pas question d’amour (du moins pour le moment). On a une ambiance sombre et déconcertante au début qui devient vite addictive. On veut découvrir un à un les secrets du Round, de Mas et de Cadence.

On plonge donc dans un univers qui tire sur le policier voire le thriller de part l’ambiance. C.S Quill explore le commerce de la chair et de la prostitution. Cadence est prête à tout pour retrouver la trace de sa meilleure amie quitte à commettre l’irréparable. Mais elle va vite comprendre qu’elle a visé un peu haut. Le Round est une organisation bien huilée et Cadence doit gravir les échelons pour ensuite obtenir des informations capitales dans son enquête. Pour cela, elle doit passer par Mas qui va la former à être la parfaite recrue du Round. Mais c’est une jeune femme très maladroite qui se fourre dans des situations de pire en pire et qui ne sait pas se taire. Elle a du caractère et elle n’hésite pas à le montrer. Sauf que Mas en a lui aussi.

Mas reste pour moi une énigme mais une belle énigme. Le fait d’alterner les chapitres avec son point de vue m’a permis de le découvrir au fur et à mesure, comme je découvre au fur et à mesure le Round et ses secrets. En fait, Prude à frange, c’est comme les poupées russes : histoire dans histoire. On a donc l’histoire de Cadence dans laquelle s’imbrique celle de sa meilleure amie puis celle du Round … Bref ! Vous voyez où je veux en venir. Ne vous attendez pas à du sexe à foison. Bon … il y en a mais c’est pas le plus important. Ce premier round sert à apprivoiser le milieu ainsi que les deux héros.

On est presque dans un huis-clos puisque Mas doit garder Cadence avec lui pour la former (il y a des personnages secondaires mais ce n’est pas ce qui prime pour moi). Ils ne sont jamais l’un sans l’autre. Ils semblent si différents alors qu’ils sont quand même similaires. Chacun a son propre caractère, des avis bien tranchés et cela provoque des étincelles. Et c’est juste génial car avec l’ambiance qu’on a depuis le début … cela crée des tensions qui nous font bouillir de l’intérieur et donne chaud. Malgré cela, on a toujours des questions qui restent en suspens notamment sur Mas. J’ai donc hâte de découvrir le tome 2 pour connaître le fin mot le concernant.

C.S Quill a su attiser ma curiosité en ne dévoilant que des bribes par-ci par-là. Cela rend son écriture encore plus addictive. Par contre, ses personnages sont toujours aussi travaillés avec une belle psychologie qui se développe, se dévoile, au fil des pages. Elle satisfait la curiosité sans tout déballer d’un coup. J’adore ! L’univers qu’elle propose est solide si bien que son histoire est plus que cohérente. Limite, elle pourrait être vraie. Cela fait fonctionner l’imagination du lecteur et je crois que c’est le plus important quand on lit un roman.

Ce premier tome offre une immersion dans Le Round et dans le quotidien de Cadence et Mas. On découvre au fur et à mesure des personnages qui sont plus ou moins importants dans la quête de Cadence. Le gros point fort est bien sûr la psychologie de Cadence qui est bien travaillée car en fait, plus elle avance dans Le Round, plus elle doit faire corps avec celle que Mas veut qu’elle soit et plus on la sent partagée entre deux feux. Prude à frange montre clairement que parfois, il faut assombrir son âme pour aller au bout de ses choix et désirs.

La romance, car bien sûr qu’il y en a une, se dévoile petit à petit. Certes elle reste au second plan mais au vu de la fin de ce tome, je suis sûre qu’elle va exploser dans le tome 2 et prendra toute la place ! En effet, Cadence et Mas vont, en s’apprivoisant, se découvrir et comprendre qu’il y a certainement plus entre eux. J’ai vraiment hâte de découvrir ce que C.S Quill nous réserve pour la suite. Pour finir, le plus surprenant mais le plus agréable, c’est la présence de l’humour qui détend un peu l’atmosphère. Cela rend Prude à frange encore plus prenant.

Conclusion

Un excellent premier tome pour Prude à frange. J’ai aimé cet univers sombre et bien travaillé. C.S Quill continue de proposer des héros travaillés mais dans Le Round où l’ambiance est encore plus sombre. On ajoute un peu d’humour pour détendre l’atmosphère et le tour est joué ! La romance s’installe petit à petit, laissant d’abord la part belle au contexte et à l’intrigue pour ensuite s’offrir une place de choix qui donne envie de très vite découvrir la suite de l’histoire de Cadence et Mas. Moi j’ai vraiment hâte !

A propos de Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

2 commentaires sur “« Prude à frange », premier round : en avant la Cadence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge