Il était une fois, « Nicholas » : conte de fées moderne !

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, c’est la St Valentin (bonne fête cousin si tu passes par là !) ! Alors que certains la passeront avec leur moitié, d’autres iront probablement au cinéma voir le dernier volet des aventures de ce cher Christian Grey. Si vous ne savez pas quoi faire, j’ai LA solution : Nicholas, le nouveau roman d’Emma Chase, le premier tome de sa série Royally.

Si la série Love Game dort encore dans ma bibliothèque, faute de temps, j’ai dévoré la série Sexy Lawyers (mais je n’ai chroniqué que le premier). J’ai aimé cette plume parlant de belles histoires avec beaucoup d’humour. J’avais donc hâte de découvrir cette famille royale et de vivre un conte de fées moderne avant de voir le dernier héritier britannique épouser sa belle américaine. Merci à Marie et Magali pour cet envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Nicholas Pembrook est le prince héritier du trône de Wessco. Son Délice Royal, comme le nomment les médias est incroyablement sexy, il a un charme fou mais il est incroyablement arrogant… en même temps, comment ne pas l’être quand tout le monde s’incline constamment devant vous ?

Par une nuit froide, sous les flocons de neige à Manhattan, le prince rencontre une ravissante brune qui ne baisse pas les yeux et ne fait pas de révérence… mais qui lui envoie une tarte en pleine figure. Nicholas tombe sous le charme et est prêt à tout pour parvenir à ses fins.

Olivia Hammond, serveuse à New York se fiche de la royauté et n’avait jamais imaginé rencontrer un prince. Il était une fois une Reine austère et inflexible, un prince héritier de secours complètement instable et des paparazzis acharnés. Même si le royaume a échangé son carrosse contre une Rolls Royce et qu’aucune tête n’est tombée depuis bien longtemps, la famille royale n’entend pas accepter de roturière sur le trône.

Nicholas a grandi les yeux rivés sur lui, mais aujourd’hui c’est pire, avec l’échéance d’un mariage royal, le monde entier scrute ses moindres mouvements. Mais le plus important, au-delà de ce qu’il représente, le prince devra décider qui il veut être : un roi…ou l’homme qui aimera Olivia pour toujours.

On en pense quoi ?

Dès qu’on me parle de Prince et de Cendrillon, je signe direct. J’ai eu un beau coup de cœur pour cette histoire.

Nicholas, Prince de Pembrook, est l’héritier présomptif de Wessco, principauté semblable à Monaco mais dont le fonctionnement se rapproche de la monarchie britannique. Si officiellement il prend très à cœur son rôle, officieusement, c’est un sacré polisson. Toutes les filles tombent dans ses bras et poussent des cris de jouissance dans ses draps (la rime n’est pas volontaire). Son jeune frère, Henry, fait des siennes et le voilà envoyé à New York par la Reine sa grand-mère pour le ramener à la raison et à la maison. Une fois sur place, ivre, il fait une proposition indécente à une jeune femme qui le renvoie balader à l’aide … d’une tarte aux pommes.

Olivia est serveuse et son café est toute sa vie. Quand ce bel homme entre et lui fait cette proposition, elle le repousse comme il se doit malgré le fait qu’il éveille un feu en elle. Elle n’est pas comme lui. Nicholas est séduit, Olivia aussi. Mais quand la monarchie et le protocole vont entrer en collision avec eux, il faudra faire des choix : la raison ou bien l’amour ?

Comment ne pas craquer ? Impossible. Emma Chase est vraiment douée pour entrer dans la tête de ses héros masculins. Dès les premières lignes, Nicholas séduit par son humour, son charme ravageur et surtout sa lucidité. Il dépeint l’univers dans lequel il vit et on rit mais on le comprend aussi. Le décès de ses parents l’a placé directement dans la ligne de mire du trône. S’il a toujours fait ce qu’il avait à faire, il a pu discrètement se permettre des choses pour échapper à son quotidien notamment avec les femmes. Oui mais voilà, la prochaine étape avant le trône, c’est le mariage et il n’est clairement pas prêt. Et puis aller à New York … très peu pour lui mais quand il pose les yeux sur Olivia, il va prendre conscience de son avenir et tenter malgré tout de l’accomplir, mais à sa manière.

Olivia est une héroïne forte et fragile à la fois. Portant sa famille à bout de bras après la mort tragique de sa mère, elle commence à ne plus suivre. Échapper à son quotidien serait la solution. Et puis Nicholas débarque dans son café. Ne le reconnaissant pas de suite, elle finit par succomber à son charme petit à petit, même si son temps avec lui est compté. Dès le début, elle sait qu’il n’y a pas d’avenir entre eux. Cendrillon ne devient princesse que dans les contes de Perrault et Grimm. Elle, elle sera toujours serveuse, à s’occuper de sa famille, entourée d’amour malgré l’absence d’une mère. Nicholas sera son échappatoire, sa bulle de liberté dans sa vie quotidienne. Avec lui, elle pourra être ce qu’elle veut. Avec elle, Nicholas pourra être un homme et non un prince. Mais la monarchie et le protocole sont des univers étrangers à Olivia et pourtant, j’ai aimé la voir évoluer là-dedans. J’ai eu l’impression de revoir Kate Middleton à ses débuts aux côtés de William. Bref …

Emma Chase s’est encore surpassée (et merci pour le petit crossover !). J’ai adoré retrouver cet humour qui m’a tant fait rire dans sa série précédente. J’ai aimé son héros charismatique mais touchant à la fois et son héroïne forte et déterminée. J’ai clairement rêvé avec la monarchie de Wessco, j’ai rêvé du prince charmant comme toutes les petites filles. J’ai soupiré, souri, été émue par cette belle histoire qu’est Nicholas car même si on sait comment cela va se terminer, un conte de fées reste un conte de fées et fait rêver, même à presque 27 ans 3/4. A défaut d’avoir trouver mon prince, j’en ai eu un par procuration et ça fait du bien ! On m’a vendu du rêve et c’est ce que je voulais ! Merci !

Bien évidemment, les personnages secondaires sont intéressants, tantôt sympathiques, tantôt malveillants, comme dans les contes de fées en fait. L’aperçu que j’ai eu d’Henry, le frère cadet de Nicholas, m’a convaincue et j’ai hâte de voir ce que sa créatrice lui a réservé dans le prochain opus.

Conclusion

C’est LA romance de ce mois de février à ne pas rater. Oubliez Christian Grey ! Oubliez le Prince Harry ! Venez rêver avec l’histoire d’Emma Chase. Nicholas est un prince qui ne vous laissera pas insensible par son charisme et son humour. Quant à Olivia, elle retiendra votre attention avec sa force, sa détermination et sa fragilité. L’épilogue vous fera rêver comme devant les contes de fées de votre enfance. N’hésitez plus et foncez le découvrir ! Et je ne dis pas ça parce que c’est la St Valentin.

A propos de Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

4 commentaires sur “Il était une fois, « Nicholas » : conte de fées moderne !

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte, un enchantement. blog très intéressant et bien construit. Vous pouvez visiter mon univers. au plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge