“Les lettres de Rose”, premier roman bouleversant !

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je vous parle d’un livre lu la semaine dernière, un livre qui me faisait envie depuis quelques temps et grâce à Élise des éditions Charleston, j’ai pu le lire un peu avant sa sortie : Les lettres de Rose de Clarisse Sabard. Merci beaucoup à elle pour cet envoi !

Clarisse Sabard, c’est une ancienne lectrice Charleston. Sur la blogosphère, on la connaît sous le blog Aux Douceurs Littéraires. Elle a participé au Prix du livre Romantique et … elle a gagné. Ce roman vainqueur, c’est Les lettres de Rose qui sort aujourd’hui en librairie.

C’est quoi le pitch Holly ?

Lettres_de_Rose__c1_largeLola a été adoptée à l’âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.

Sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.

Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait…

On en pense quoi ?

J’ai eu un gros gros gros coup de cœur pour ce roman. J’aime tout dans ce roman : l’histoire, les différents thèmes abordés, les personnages … tout ! Si bien que je l’ai dévoré.

On suit donc Lola. Abandonnée à la naissance, elle a eu une enfance heureuse avec ses parents qui l’ont adoptée à l’âge de trois mois. Ils sont très proches tous les trois et travaillent même ensemble. Mais Lola a un rêve : ouvrir une librairie. Quant à ses amours, c’est vraiment la catastrophe. Elle vient de se faire larguer par SMS et son meilleur ami Tristan essaie de lui faire comprendre qu’elle n’arrive pas à s’investir pleinement dans une relation du fait de son passé. Et cela inclut aussi sa vie professionnelle. Comme si cela n’était pas suffisant, sa grand-mère biologique réapparaît enfin … son fantôme.

Rose, la dite grand-mère, vient de décéder et choisit de léguer une partie de son héritage à Lola. Un sacré coup de massue que la jeune femme de 27 ans va choisir d’affronter pour enfin savoir d’où elle vient et ainsi avancer dans sa vie. Lola atterrit donc à Aubéry, un petit village loin de Paris (où elle vit), pour découvrir son passé à travers des lettres que sa grand-mère lui a laissées. Elle devra aussi affronter Vincent, son cousin, et Jim, le meilleur ami de ce dernier, qui trouble Lola plus que de raison. A travers les lettres et les carnets laissés par Rose, nous allons voyager à travers deux autres époques. Tout d’abord avec Louise, la mère de Rose à la fin de la Première Guerre Mondiale puis enfin avec Rose et sa fille, la mère biologique de Lola. Les lettres et carnets vont permettre à notre jeune héroïne de découvrir d’où elle vient et de comprendre pour quelles raisons elle a été abandonnée des années plus tôt.

Ces trois femmes m’ont plu chacune à leur manière. Louise par sa ténacité, Rose par son romantisme et Lola par sa curiosité. Les différentes périodes s’imbriquent les unes dans les autres sans pour autant se mêler et apporter de la confusion au lecteur. On se prend parfois d’affection pour elles. D’ailleurs, j’ai trouvé que l’Histoire était bien maîtrisée et que donc l’auteur a su me plonger totalement dedans. Clarisse Sabard a une très belle plume, une plume qui évolue au fil de la lecture. Dès les premières pages, j’ai ressenti les premiers mots d’un auteur qui débute et au fur et à mesure, j’ai senti la plume se développer, s’épanouir et devenir celle d’un excellent auteur (non, je n’ai pas été payée pour écrire ces lignes), décrire l’âme de Lola au fur et à mesure de ses découvertes et de sa quête pour enfin s’épanouir.

J’ai adoré le personnage de Lola. Cette femme courageuse qui affronte son destin, cette femme fidèle en amitié et surtout cette femme romantique. Car oui, une romance se dessine à travers cette quête, une romance tout en douceur qui ne prend pas les trois quarts du roman. J’ai beau aimé les histoire d’amour, j’aime bien quand ça prend son temps. Bon j’avoue que j’aurais aimé voir un peu plus souvent le  Clovis Cornillac de la campagne (note à l’auteur : j’adore cet acteur !) pour voir Lola être poussée un peu plus mais bon … c’est doux c’est joli et c’est pas de la guimauve. J’ai eu des petits ascenseurs émotionnels pendant ma lecture et pour une fois, j’ai pas tout deviné car souvent dans mes lectures, je devine la fin. Je pense à la conception de Lola par exemple. On m’a bien eue !

Les personnages secondaires sont plaisants. Tristan sort bien évidemment du lot. Il est le meilleur ami de Lola, homosexuel et avec une personnalité détonante. Il est loin du cliché du meilleur ami, loin du cliché de l’homosexuel bref … unique en son genre et plaisant à suivre. J’ai bien évidemment apprécié Jim, le fameux Clovis Cornillac, qui, s’il est un mystère au début, apporte un petit quelque chose avec Frédérick, le notaire. J’aurais bien aimé découvrir Vincent d’avantage mais c’est un choix et il est tout à fait justifié.

Les lettres de Rose, c’est le genre de roman que j’aime lire : une histoire de famille, des secrets enfouis, des découvertes, de l’Histoire et de l’amour. Tous ces éléments sont bien réunis ici. Un roman qui se lit tout seul et qui propose un voyage initiatique, une quête de soi qui malgré les ombres du passé, ouvre vers la lumière et le bonheur.

Conclusion

Un excellent premier roman ! Je pèse mes mots en disant ça. Clarisse Sabard nous offre une histoire contemporaine, conviviale et chaleureuse. Un petit doudou à la campagne qui parle de famille, d’amitié, d’amour et surtout de vie. Une quête de soi à travers le passé pour envisager l’avenir plus sereinement. En tout cas, c’est une auteure à suivre sans la moindre hésitation. Les lettres de Rose n’est que le premier roman d’une longue série, j’en suis sûre.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

8 thoughts on ““Les lettres de Rose”, premier roman bouleversant !

    1. Effectivement on en parle. L’auteur est une blogueuse assez connue et avec les lectrices Charleston qui les reçoivent … Ca en fait du bruit ^^ Mais si tu as l’occasion de le lire ça en vaut la peine.

  1. Je trouve que l’histoire n’est pas tres original. Elle me rappelle etrangement un telefilm americain passe un apres-midi. Le genre de truc qu’on regarde en se demandant bien pourquoi.

    1. J’avoue que je ne regarde plus beaucoup la télé alors je ne saurai pas te dire mais honnêtement, l’histoire d’amour elle est là mais sans être là car ce n’est pas le plus important. Mais chacun ses goûts et je te comprends tout à fait.

  2. Je n’ai pas eu un coup de coeur mais c’est vrai que j’ai adoooooré ce roman ! Tout à fait dans l’esprit Charleston & comme tu le dis dans le précédent commentaire, il y a une histoire d’amour mais très peu prononcée et c’est parfait comme ça ! Franchement, c’est un super roman !

    1. On est bien d’accord toutes les deux. C’est vrai que c’est clairement l’esprit Charleston, je l’ai même trouvé plus prononcé ici que dans les autres romans que j’ai pu lire de cette maison d’édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge