“Le mystère du magicien disparu”, humour et enquête en Irlande

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je ne travaille pas et j’en profite donc pour vous parler de ma nouvelle surprise signé Eric Poupet (encore merci à lui !) : Le mystère du magicien disparu de Ian Sansom.

C’est quoi le pitch Holly ?

Le-Mystere-du-magicien-disparu-ian-sansomAprès Le Mystère des livres disparus, on retrouve avec plaisir le plus drôle des bibliothécaires-détectives !

Depuis qu’il a résolu le mystère des livres disparus, Israël Armstrong sillonne les routes du nord de l’Irlande du Nord à bord de son bibliobus, traquant les usagers récalcitrants à rendre leurs prêts. Ce qui plonge ce boulimique de littérature dans les affres du désespoir, lui qui avait toujours cru aux vertus de la lecture. Son existence semble s’éclaircir lorsqu’il est chargé d’organiser une exposition itinérante commémorant les cent ans du légendaire grand magasin Dixon & Pickering. Mais par un hasard dû à la malchance congénitale de notre héros malgré lui, le voici mêlé à une sale affaire : l’éminent M. Dixon, propriétaire de l’établissement et membre de l’Association des magiciens de l’Ulster, vient de  disparaître. Tout à l’art d’être au mauvais endroit au mauvais moment, Israël devient le suspect n°1. Menotté, mis en examen, duffle-coat et livres confisqués, il est incarcéré. Il devra pour prouver son innocence se lancer dans une enquête à cent à l’heure à travers le pays, s’aidant maladroitement des techniques de détectives de papier glanées dans quelques polars. Arrivera-t-il à retrouver le magicien et à blanchir sa réputation ?

On en pense quoi ?

Un roman avec lequel j’ai passé un très bon moment. Il s’agit du second tome des aventures d’Israël Armstrong. Je n’ai pas lu le premier mais cela ne m’a pas gênée dans ma lecture.

J’aime beaucoup l’humour du roman car l’auteur n’hésite pas à se moquer des travers des Irlandais, car Israël Armstrong, au nom très surprenant, est un Anglais travaillant et vivant au Nord de l’Irlande (comme son créateur). Il est fiancée à Gloria, une femme qui va passer son temps à jouer l’Arlésienne durant toute l’histoire, et il lui arrive des sacrées aventures dans ce pays d’adoption. De plus, il a un look plutôt étrange à mes yeux et raisonne différemment. J’ai parfois eu l’impression d’être face tantôt à un surdoué, tantôt à un homme pas né à la bonne époque.

Bref … passons à l’histoire. Israël, en plus d’être bibliothécaire ambulant dans on bibliobus, prépare une exposition et se retrouve mêlé et suspecté malgré lui dans une affaire de cambriolage et d’enlèvement. Faut dire que la police là-bas mène l’enquête sans chercher trop loin. Israël va tenter de se défendre contre cette erreur judiciaire et donc prouver son innocence. Lui qui est pourtant discret, il va vite se retrouver au cœur des conversations de personnages plus ou moins secondaires et tous aussi drôles les uns que les autres. J’ai bien aimé Ted le chauffeur de taxi, il m’a beaucoup fait rire. Nous allons donc le suivre dans sa quête et ce avec beaucoup de plaisir et de rire.

Ian Sansom a un humour bien à lui, typiquement british même et hésite donc pas à critiquer gentiment ses compatriotes nord-irlandais avec des jeux de mots et des tournures de phrases qui apportent un ton léger à une affaire qui est plus qu’importante pour Israël, le héros. J’ai souri quand j’ai vu une petite allusion à Philip Roth … Pour ceux qui ne le savent, cet auteur est en quelque sorte responsable de mon inscription pour mon année d’assistante de français en Angleterre il y a deux ans. De plus, c’est aussi un auteur connu pour se moquer lui aussi gentiment de ses origines (il est juif et dans bon nombre de ses romans, il y glisse quelques petites critiques. L’autodérision, il n’y a que ça de vrai.). C’est donc très chouette.

Conclusion

Une lecture très sympathique avec laquelle j’ai ri, souri aussi, et aimé voyagé aussi car même si on voit surtout des personnages plutôt que des paysages, on voyage quand même un peu. Je recommande Le mystère du magicien disparu à tous ceux qui aiment l’humour, typiquement british, aux adeptes d’enquêtes policières et à ceux qui ont envie de découvrir l’Irlande du Nord.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

2 thoughts on ““Le mystère du magicien disparu”, humour et enquête en Irlande

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge