« Partie fine » de Selen Itoka, roman chorale … érotique

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je reviens avec une nouvelle lecture. Vous le savez tous, je lis de tout. Le roman du jour est un genre que je lis de temps à autre (ndlr : rappelez-vous mon Deal Plaisirs coupables avec ma copinaute Marine de Smells like rock). Alors quand Marine a poussé un certain coup de gueule, je pense que cet article devrait la rassurer. C’est Selen Itoka qui m’a contactée, il y a quelques temps, pour lire son livre, j’ai dit oui tout de suite ! Je la remercie, ainsi que les éditions J’ai lu pour l’envoi.

C’est quoi le pitch Holly ?

partie-fineEt si un diner pouvait tout changer ?

Dix camarades de lycée qui se sont perdus de vue. Dix adultes qui se retrouvent quinze ans plus tard, le temps d’une soirée. Ils pensaient ne partager qu’un repas, mais l’un d’entre eux leur propose un jeu… Très particulier.

Bienvenue dans un huis clos sensuel où les frontières les plus intimes vont se brouiller, où les secrets les mieux gardés vont sortir au grand jour, où la séduction, la jalousie et la manipulation seront autant d’armes pour gagner cette partie et dévoiler les véritables intentions du maître du jeu…

On en pense quoi ?

Et bien j’ai passé un très bon moment avec Partie fine. C’est donc l’histoire d’un groupe de camarades de lycée. Marc réunit autour d’un diner dix d’entre eux. Certains sont liés par l’amitié, d’autres par l’amour et même parfois par la haine (farouche). Leurs relations entre les uns et les autres sont compliquées et se trouvent mises à mal lorsque Marc propose lors de sa soirée une idée de jeu : tous devront se retrouver nus (dans tous les sens du terme) pour tenter de le remporter avec de l’argent à la clé. Réticents au départ, tous vont rapidement se prendre au jeu pour offrir des scènes toutes plus sensuelles les unes que les autres.

Il y a donc de nombreux points très positifs comme le fait qu’il s’agisse d’un roman chorale puisque chaque personnage s’exprime (par la pensée bien sûr) dans chacune des manches qui composent le jeu. On découvre donc deux visions de chaque corps à corps entre les différents protagonistes. J’ai aimé que ce soit uniquement pendant les manches. Avant chaque point de vue, le nom du personnage est écrit mais la manière de s’exprimer de chacun est reconnaissable. Chaque personnage a donc sa personnalité identifiée et reconnaissable. De plus, les scènes de sexe sont très belles à mes yeux. C’est vraiment érotique – que dis-je ! Érotisme ! – et pas vulgaire comme on peut le trouver dans certains New Adult (j’en lis pas mal et certains ont des scènes assez vulgaires et crues à mes yeux) qui cartonnent en ce moment. Selen Itoka écrit ça comme une sorte de poésie avec des mots simples mais plein de sens. On pourrait penser que lire un roman érotique c’est comme prendre un livre au hasard dans le rayon attitré mais non ! Celui-ci a une petite touche d’originalité avec derrière toutes ses manches, un autre jeu de piste : qui est le maître du jeu ? Marc ? Ou bien un autre membre du groupe ?

J’ai aussi adoré que cette partie fine soit comme un règlement de compte, une mise à plat entre les différents personnages et leurs relations. Combinée à l’ambiance sexuelle et sensuelle particulièrement mouvementée (certaines manches sont … surprenantes), on a la sensation de se trouver dans un roman policier : la quête du maître du jeu et ce règlement de compte entre chacun. On finit avec le fait que ce jeu est un huis-clos, saupoudré d’une atmosphère plein de mystère, offrant un nouveau genre à l’histoire. Donc en plus du fond érotique, une enquête qui pousse à tenter de découvrir l’identité du maître du jeu ainsi que le but de cette expérience hors du commun. Et hop ! Du suspens et une certaine tension tout au long du récit. Les entractes où le narrateur revient un personnage totalement externe à l’histoire, un omniscient, sont là pour laisser traîner quelques indices jusqu’à la dernière page où le nom du maître du jeu est enfin révélé. Et croyez-moi ! Ça surprend (même si après quelques heures, on finit par réaliser la logique) !

Conclusion

J’ai adoré Partie fine qui est un roman érotique particulièrement original et prenant. Une grosse mention spéciale pour la fin très intelligente et surprenante. Oubliez Christian Grey, oubliez Bennett Ryan et sa bande de copains (même si je l’adore !!!) ou encore Gideon Cross. Si vous aimez les romans érotiques, Partie fine est forcément fait pour vous.

Vous pouvez retrouver Selen Itoka sur Hellocoton, Twitter et Facebook

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

6 thoughts on “« Partie fine » de Selen Itoka, roman chorale … érotique

  1. Hello ! Je suis l’auteure de Partie Fine (Selen ITOKA). Je voulais simplement remercier Holly de cette belle chronique, heureuse qu’elle ait appréciée l’ouvrage ! N’hésitez pas à me poser des questions sur le livre, Holly peut vous le confirmer, je prends toujours grand plaisir à répondre aux questions des lectrices et lecteurs.

    A bientôt 🙂 Selen

    1. Bonjour Selen, je suis ravie que ma chronique vous ait plu.
      Sinon oui, vous répondez toujours aux questions de vos lecteurs. Je le confirme.
      A très bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge