Spirales de Tatiana de Rosnay. Une nouvelle plongée dans le suspense Hitchcockien

En avant pour la deuxième chronique littéraire du jour et après la littérature Mummy Porn (rassurez-vous, on la retrouve avec les deux suivantes), on va faire un tour du côté de (chez Swann) la littérature contemporaine avec ma déesse littéraire, Tatiana de Rosnay.

« Spirales » est une réédition d’un roman publié en 2004 (si ma mémoire est bonne). J’ai acheté ce livre en attendant d’avoir ENFIN entre mes mains son dernier roman (ce qui est le cas et il va pas tarder à passer à la casserole).

Hélène est une femme sans histoires à la vie lisse. Un jour, sur un coup de tête, elle trompe son mari pour la première fois avec un inconnu. L’adultère vire au cauchemar quand, au lit, l’amant sans nom meurt d’une crise cardiaque. Hélène s’enfuit, décidée à ne jamais en parler, et surtout, à tout oublier. Mais dans l’affolement, elle laisse son sac à main avec ses papiers dans la chambre de l’inconnu… Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences à tout prix. Jusque où ?

Que dire … ? Que comme d’habitude, Tatiana de Rosnay me happe encore une fois et je n’ai pas réussi à la lâcher une seule minute. Ce que j’ai adoré dans ce livre c’est que le personnage d’Hélène qui semble être un ange en apparence et bien finalement … elle est capable d’aller très loin pour s’en sortir. Faut dire qu’elle est en quelque sorte prisonnière dans une cage qu’elle entretient elle-même et puis un beau jour, un coup de tête, elle s’écarte de ses petites habitudes et tout part en cacahuètes. En oubliant son sac, elle va commencé par mentir, un non-dit et toute sa vie en prend un coup, un coup de sang et tout est chamboulé, une femme bien droite (dans tous les sens je dirai) aux idées organisées qu’une tempête va traverser et perturber.
Une fois de plus, l’auteure nous fait vivre une aventure qu’elle nourrit de mots bien choisis et surtout, qu’elle rythme habilement tout au long de ses phrases. On est dans un univers sombre et avec un suspense digne d’un film d’Hitchcock, réalisateur qui inspire puisqu’il est référencé dans une autre de ses oeuvres, « Le Voisin », que j’avais tout simplement adoré ! Frontière entre le bien et le mal, la lumière et l’obscur … oui je crois que ça pourrait résumer le tout.

Bref … un petit coup de coeur pour moi.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

12 thoughts on “Spirales de Tatiana de Rosnay. Une nouvelle plongée dans le suspense Hitchcockien

    1. Ah bon ? Je suis surprise dis donc. Si ça t’intéresse, j’ai fait un article sur ses autres romans (enfin une partie). Tu tapes « Tatiana de Rosnay » dans ma barre de recherches et tu en auras l’autre article où il y a plein d’oeuvres qu’elle a écrit et certains sont mes préférés. 😉

  1. Je viens de finir mon premier livre d’elle et je sais déjà que je vais aimer les suivants, ce qui est rare chez moi ! Je n’avais pas sélectionner celui-ci mais maintenant il me tarde de le lire aussi ! merci !

  2. J’avais aimé ton article, mais c’est seulement maintenant que j’ai découvert l’auteur que je peux commenter ! J’ai adoré le voisin vraiment beaucoup plus que ce à quoi je m’attendais, une très agréable surprise donc. Si j’aime les 3 autres que j’ai dans ma pal, je prends celui-là aussi !! Je lis rarement plusieurs livre du même auteur mais elle elle m’a vraiment séduite alors j’ai envie de tester. J’espère les trouver aussi bien que le voisin, mais ton article est plutôt rassurant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge