TFMA : Ces répliques devenues cultes

Bon bien en retard par rapport à d’autres (j’ai fait plein de choses aujourd’hui d’où ma publication ce soir), voici le rendez-vous du samedi avec les répliques cultes.

5° place : “Messire, messire, un sarrasin dans une charriote du diable !” (Jacqouille, “Les Visiteurs”)

https://i1.wp.com/medias.lepost.fr/ill/2010/02/11/h-4-1936445-1265905769.jpg?resize=500%2C331

En fait, il y en a tellement de répliques cultes chez Jacqouille que j’ai choisi celle qui me fait le plus rire. Le pauvre postier dans sa camionnette pousse des cris aigus en sortant son “C’est des malades !” et là, je ris mais un truc de fous.

4° place, la médaille en chocolat : “Qu’est-ce que c’est que ce pays ! C’est pas possible, il fait au moins -8000 !” (Numérobis, “Astérix et Obélix : mission Cléopâtre”)

https://i1.wp.com/www.replikultes.net/medias/uploads/films/asterix_mission_cleopatre/asterix_mission_cleopatre_romain.jpg?resize=576%2C240

Un des rares films français que j’apprécie. Dans ce film aussi il y a d’autres répliques cultes mais pour moi, c’est celle-ci qui lance toutes les autres.

3° place, la médaille de bronze : “Silônce ! Silônce ! Rabbi Jacob elle va danser !” (Esther, “Les aventures de Rabbi Jacob”)

https://i0.wp.com/image.toutlecine.com/photos/a/v/e/aventures-de-rabbi-jacob-14-g.jpg?resize=500%2C337

Je l’avoue, c’est le film qui me terrifiait enfant quand Victor Pivert alias Louis de Funès tombait dans le chewing-gum
vert. J’en hurlais à la mort. Depuis, je me suis réconciliée avec ce film et cette réplique … c’est le prologue à la meilleure scène du film selon moi : la danse juive.

2° place, la médaille d’argent : “It should take you exactly four seconds to cross from here to that door. I’ll give you
two.” (Holly Golightly, “Breakfast at Tiffany’s”)/”Love means never having to say you’re sorry.” (Oliver Barrett IV, “Love Story”)

http://stat8.blog.ru/lr/0b081c8d477c4f2e75c3ae569012160fhttp://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/4/47/Love_story.jpg

Les deux films étrangers que vous trouverez dans ce top. Le premier est bien évidemment mon film préféré et cette
citation est MA préférée du film. La deuxième, c’est le film qui je crois m’a fait le plus pleurer et cette phrase sur l’amour prend tout son sens.

1° place, la médaille d’or : “Si vous n’aimez pas la mer… Si vous n’aimez pas la montagne… Si vous n’aimez pas la
ville : allez vous faire foutre !” (Michel Poiccard, “A bout de souffle”)

https://i0.wp.com/a4.ec-images.myspacecdn.com/images02/25/991b71d3d4514965831995da95d4a529/l.jpg?resize=464%2C352

Alors elle … je l’adore. Bourrée de cynisme et de tout ce qui va avec. Je l’aime d’amour !

Et voilà ! A très vite pour le prochain RDV.

About Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.

4 thoughts on “TFMA : Ces répliques devenues cultes

  1. Salut,

    Ton top n’a rien envier au mien!!Moi aussi j’avais beaucoup aimé Love Story(Et Ryan O Neal lol)c’était super triste par contre.J’ai vu que t’étais ultra fan d’Audrey Hepburn tu as déjà les vents
    de l’ouest avec elle?C’est un trés bon film également.

    Bises!!!

     

  2. La chariotte du diable <3
    les -8000… un peu comme ” c’est trop calme, je préfère quand c’est un peu trop plus moins calme” 😀 

  3. Hihi, extra cet article ! Je plussoie pour Les Visiteurs, Astérix et Obélix Mission Cléopatre et Rabbie Jacob : mythiques ces répliques et terriblement drôles 😀 Concernant Love Story, je vais
    passer pour une rabat-joie mais le film m’a laissé de glace (et pourtant, je suis une vraie sentimentale). Sortie de la BO (extra et émouvante) et de Ryan O’Neil (bà oui, quand même ;)), je n’ai
    pas accroché même si j’aime beaucoup le livre. Par contre, je suis une fan de cette citation “L’amour, c’est n’avoir jamais à dire qu’on est désolé…”, donc je te rejoins pleinement là-dessus.
    Pour Breakfast at Tiffany’s et A bout de souffle, je n’ai pas eu la chance de les voir mais il est vrai que ces deux répliques valent leur pesant d’or ! Bises

  4. Pour Les visiteurs c’est exactement ca! ^^ Il y a tellement de repliques cultes dedans, comme pour Les bronzes.

    Rabbit Jacob, ca fait un moment il faudrait que je le regarde a nouveau.

Comments are closed.