[Classique Challenge] Lady Susan – Jane Austen

http://litteratureetchocolat.files.wordpress.com/2012/02/austen_lady_susan.gif?resize=284%2C475Après presque un mois d’absence (bah oui les J.O et des petits soucis personnels), me revoici avec la suite de mon challenge des Classiques (surtout que là, vous allez en morfler dans les heures qui viennent). J’ai choisi de prendre de la littérature anglaise, après la française et la danoise, avec un auteur bien connu : Jane Austen. Cependant, je n’avais pas spécialement envie de me lancer dans la lecture des romans les plus connus c’est pourquoi j’ai choisi un petit roman épistolaire, plutôt court pour pouvoir lire un peu plus de livres que prévu (pour info, j’ai choisi de lire 5 classiques au moins) : Lady Susan.

C’est un échange de lettres entre divers personnages dont celle qui donne son nom au roman, Lady Susan Vernon, en particulier sur les agissements de Lady Susan et de sa fille Frederica. C’est très simple : Frederica doit être mariée à un homme riche que, bien évidemment, elle n’aime pas.

Et bien que dire, j’avoue avoir par moment retrouver certains traits de caractère d’une certaine Mrs Bennet mais mis à part cela, j’ai beaucoup aimé la tournure de ce roman.

Rien que le fait qu’il ne s’agisse de lettres m’a plue. Cela me change de mes gros pavés et puis c’est surtout limple et rapide à lire. Après, il y a les personnages. On parle de Frederica mais en fait, elle n’écrit aucune des lettres qui composent ce roman. C’est surtout sa mère, Lady Susan ainsi que sa chère amie Mrs Johnson que l’on retrouve à la plume. Lady Susan … quelle peau de vache ! Il y a de quoi s’arracher les cheveux quand on l’entend parler de sa (pauvre) fille et de ce foutu mariage. Mrs Bennet à côté, c’est de la rigolade. On la déteste … avec ironie bien sûr ! Et oui, si Lady Susan a des manigances plus horribles et bien … elles sont quand même grosses comme des maisons. Les autres personnages, j’ai eu du mal à les discerner étant donné que le roman est tout petit et bien on a pas spécialement le temps de s’attacher à eux et de s’intéresser à leurs traits de caractère. La fin est trop rapide même si le dénouement (la chute même) est un peu surprenant au début mais tellement logique par la suite.

Ce n’est pas facile de donner un avis complet sur un si petit classique alors le mieux que je puisse faire est de vous conseiller de lire par vous même.

A propos de Holly Goli

Holly Goli ou Noémie de mon prénom. 90's girl vouant un culte à Audrey Hepburn, passant son temps à écrire sur tout et n'importe quoi, culturée jusqu'au bout des ongles, prof d'anglais, ex-étudiante en lettres et ex-assistante de français chez les Anglais.