« Quatre chats dans le coeur », la vie après Toby

Bonjour tout le monde ! Petit à petit, je lis et avec la rentrée, ça va être un peu plus long (surtout que demain, il y a de la neige.). J’avais beaucoup aimé A pas de velours qui retraçait l’histoire de Denis O’Connor et son chat Toby Jug. Aujourd’hui je vous parle de Quatre chats dans le cœur, un roman qui parle lui aussi de chats. Merci Bragelonne et Hauteville pour cet envoi !

C’est quoi le pitch Holly ?

Quand Denis O’Connor et sa femme reviennent au cottage de la Hulotte, ce dernier est à l’abandon. Ils décident alors de lui redonner vie. Ces travaux de restauration ravivent le souvenir de Toby Jug et Denis décide sur un coup de tête d’adopter quatre chatons maine coon qu’il nomme Pablo, Carlos, Luis et Max. Il nous raconte avec tendresse et humour les progrès et les bêtises de ses chatons espiègles.Cette douce chronique faite d’incursions dans la campagne sauvage du Northumberland est ponctuée d’incidents charmants. Mais quand Pablo disparaît brusquement, Denis se souvient de Toby et du lien très fort qui unit l’homme et le chat.

On en pense quoi ?

Quatre chats dans le cœur se passe bien des années après A pas de velours. En effet, à la mort de Toby Jug, Denis O’Connor avait décidé de quitter son cottage de la Hulotte car il lui rappelait trop de souvenirs. Et pourtant … désormais marié à Catherine, Denis rachète ce cottage. A partir de là, avec son épouse, ils vont adopter des chats mais toujours des maine coon, une race que Denis affectionne vu qu’elle était celle de Toby Jug.

Le livre se coupe en quatre parties, chacune s’intéressant à un chat. D’abord Pablo puis Carlos, Luis et enfin Max. Comme pour A pas de velours, Denis O’Connor nous conte l’arrivée de chacun d’eux, toujours avec tendresse, humour et dérision. Parfois certains partent et d’autres restent mais on passe un super moment avec ces chats.

J’ai eu un faible pour Carlos. Je l’ai trouvé attachant et son lien avec Denis … il est juste magnifique. On rit, on pleure … bref ! C’est comme si on revivait l’histoire de Toby Jug. Alors bien sûr, les chats sont tous différents mais c’est cette histoire qui est plus dans la veine du précédent roman. Pablo aussi m’a plu ainsi que Max. Luis est celui avec lequel j’ai moins accroché. Mais bon … peut-être que sa personnalité ne me parlait pas.

En revanche, j’ai aimé rencontrer Catherine. Denis O’Connor l’évoquait dans son précédent roman et là, c’est du concret. On la voit, on partage des moments avec elle et Max. Car oui, si jusqu’à présent, on voyait bien le lien qui unit Denis à ses chats, il s’avère que l’un d’eux, Max, préfère Catherine. Ce n’est pas plus mal. Cela rend les épisodes moins redondants.

Quatre chats dans le cœur est lui aussi un roman sur l’amitié et le lien entre maître et animal. On sent bien que Denis est proche d’eux et qu’il a besoin de nous en parler et de nous les présenter. On devient membre de la famille. Par contre, il est moins bouleversant que A pas de velours du fait qu’on a pas une histoire entre un homme et son chat mais deux personnes et leurs quatre chats. Et puis, le décès de Toby Jug a fait qu’il a fallu des années à Denis avant d’avoir d’autres chats et donc cela se ressent (sauf pour Carlos) dans la lecture. Ça touche mais moins quand même.

Conclusion

Si vous aimez les animaux, Quatre chats dans le cœur est fait pour vous ! On reste dans la même veine que le roman précédent de Denis O’Connor avec un bel hommage aux chats et aux liens qu’on a avec eux. On rit, on pleure et on vit l’histoire comme si nous étions membre de la famille. N’hésitez pas ! On passe un super moment.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Requise pour vous identifier *

Commenter *






CommentLuv badge