« Restart with song », quand la musique est salvatrice

Bonjour tout le monde ! Même s’il est vrai que je croule sous les copies à corriger (je m’approche dangereusement de la barre des 100) dues aux derniers devoirs donnés, j’ai pu lire un peu et en particulier le nouveau roman d‘Elle Seveno sorti chez La Condamine en numérique et en version papier avec Hugo Poche le 1er février : Restart with song.

Tout le monde sait que j’ai adoré sa plume avec le tome 1 et le tome 2 de Make me bad et j’avais hâte de la retrouver. C’est le cas alors merci Magali pour l’envoi.

C’est quoi le pitch Holly ?

Combattre les démons de leur passé grâce à la musique et l’amour.

Après des mois passés au bout du monde pour oublier son désespoir, Camille revient en France. Malgré son retour, elle continue sa fuite en avant à coup de sensations fortes et de sauts dans l’inconnu.

En passant un casting pour intégrer le célèbre groupe des Nameless Options, la jeune femme ne se doute pas qu’elle risque de faire voler en éclats le fragile équilibre qu’elle tente de conserver.

Léo, le ténébreux guitariste du groupe n’aura en effet de cesse de le pousser dans ses retranchements. Mais Camille est-elle prête à faire face à ses démons et à oublier le passé ?

On en pense quoi ?

Alerte coup de cœur ! Je répète, alerte coup de cœur ! Mes élèves de Première ont été adorables ce matin quand elle m’ont vu débarquée avec mon livre presque fini (car oui, je l’ai démarré la veille au soir et je me suis couchée à pas d’heure tant j’étais à fond dans ma lecture) et l’une d’elles a même lu le résumé à la fin de son devoir. Enfin bref … tout ça pour dire que le temps d’une lecture, j’ai pu mettre ma casquette de prof de côté et être à nouveau … une lectrice.

On suit donc Camille, la vingtaine, serveuse aux Etats-Unis. Dis comme ça, on se demande ce qu’elle fait là-bas et pourtant … Camille n’a pas eu la vie facile et après un événement douloureux, elle a fait le choix de partir – pardon, de fuir – loin des siens pour s’en sortir. Dix-huit mois plus tard, elle revient en France, plus ou moins prête à retrouver sa famille et surtout à avoir une nouvelle vie. Elle postule au hasard pour un job de choriste dans un célèbre groupe de rock (qu’elle ne connaît pas du tout) : les Nameless Options. Alors qu’elle pense être recalée, il s’avère que Jules, le chanteur et leader du groupe, la choisit. Mais pas pour être choriste mais chanteuse à ses côtés. Les autres membres du groupe, Gaspard et Paul, l’acceptent sauf un : Léo.

Léo était le leader du groupe à une époque mais suite à un événement, il a choisi de se mettre en retrait. Une fille n’a rien à faire dans son groupe. Point. Alors pourquoi la voix de Camille lorsqu’elle chante le trouble autant ? Cela reste un mystère. Attirant certes, mais un mystère tout de même. Prêt à tout pour la faire partir, Léo joue les exécrables, les odieux, bref … tous les mots commençant par C. Mais contre tout attente, Camille réagit, le provoque et crée en lui des émotions auxquelles il ne pensait jamais revoir un jour. Entre eux se noue un lien indéfectible : ce sont deux écorchés vifs que la vie n’a pas épargnée. Et si dévoiler ses souffrances à l’autre était un moyen de s’en sortir et de reprendre goût à la vie ?

Franchement … j’étais fan de Make me bad et là, je le suis encore plus. Je crois que la New Romance avec un drame psychologique, c’est mon domaine. J’en reviens pas ! J’ai littéralement dévoré l’histoire de Camille et Léo. Je voulais les comprendre, en savoir plus sur eux et découvrir leurs réactions. Restart with song est l’un des meilleurs romans de ce genre que j’ai lu jusqu’à présent. Elle Seveno a toujours cette fluidité dans sa plume qui fait que les phrases coulent de source et qu’il est impossible de s’arrêter. Je suis tombée raide dingue de cette histoire. Il est clair que l’univers est différent, moins dérangeant que ses romans précédents mais après tout, c’est ce que j’attends d’un bon auteur : d’être capable d’aller plus loin et de savoir s’adapter à différents univers.

Camille et Léo ont chacun leurs fragilités, leurs démons à vaincre. Ils n’ont vraiment pas eu la vie facile et Elle Seveno nous offre leur histoire avec beaucoup de justesse, de douceur aussi, sans pour autant tomber dans le drame. C’est bien dosé, juste comme il faut. Et puis, comme pour Make me bad, on a ce suspense, cette curiosité qui nous prend aux tripes car elle prend tout son temps pour nous dévoiler au fur et à mesure le passé et les souffrances de ses héros. Et comme on a les deux points de vue, c’est encore meilleur. Et quand ça explose, et bien on est ravi tant et si bien qu’on ne peut pas lâcher Restart with song sans connaître la fin.

A côté de ça, j’ai beaucoup aimé les intrigues secondaires notamment celle de Margaux, la meilleure amie de Camille, et celle de Paul et Gaspard. Cette dernière m’a surprise mais beaucoup plu car j’ai eu le sentiment de sortir des sentiers battus des intrigues secondaires habituelles ou du moins du genre. C’est rafraîchissant. Surtout avec l’ambiance générale du roman. Restart with song parle de reconstruction après des épreuves difficiles et que la musique n’adoucit pas seulement les mœurs mais qu’elle peut aider deux êtres à reprendre goût à la vie en exprimant à travers elle. J’ai adoré les chansons qui se trouvaient à l’intérieur, les chansons de Léo. Limite, j’aurais aimé en voir plus tant elles sont bien écrites. Et pas de panique : elles sont en anglais certes mais il y a la traduction à la fin. Je pense qu’un concept à la Maybe Someday ça aurait pu le faire. Du moins, j’aurais adoré voir ça.

Conclusion

Un très beau coup de cœur pour le nouveau Elle Seveno et La Condamine. Un univers qui reste psychologique comme ses romans précédents mais dans un univers moins sombre, un peu plus coloré et surtout mélodieux. Des héros écorchés vifs avec des souffrances palpables mais dont la reconstruction se fait petit à petit, au son des guitares et de la batterie qu’on imagine sans peine. Des personnages secondaires attachants et très intéressants viennent compléter le tableau. Sans la moindre hésitation je vous invite à découvrir cette belle histoire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Commentaires on « Restart with song », quand la musique est salvatrice

  1. Morgane Lily
    31 janvier 2018 at 15 h 48 min (4 mois ago)

    Coucou 🙂 J’avoue que ton article m’a donné envie de lire ce roman ! Une histoire qui se passe dans le monde de la musique, ça me parle tout de suite, surtout que mon projet de premier roman se passe dans ce même monde, donc je suis intriguée de voir ce que d’autres ont écrit à ce sujet ! Je mets ce titre dans ma pile à lire, et j’en reparlerai sûrement sur mon blog pour donner mon avis ! Merci pour cet article qui m’inspire pour lire 🙂 et bon courage pour tes copies ! xx – Lily

    Répondre
    • Holly Goli
      31 janvier 2018 at 20 h 17 min (4 mois ago)

      Hey ! Merci ! J’approche des 100 copies alors ça craint un peu. Surtout que certaines sont des catas. Bref … C’est assez psychologique le fond mais il est vraiment top ! Tu vas aimer je suis sûre 😉

      Répondre
  2. Marlène eloradana
    4 février 2018 at 17 h 51 min (4 mois ago)

    Un coup de coeur également pour moi. Cette histoire était démentielle ! Et l’univers musical un régal..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Requise pour vous identifier *

Commenter *






CommentLuv badge