« Crazy in love », du strass, des paillettes et de l’amour

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, nouveau roman lu en avant première grâce à Eric Poupet et Solène des éditions Le Cherche Midi. Merci à eux !

Certains le savent, je lis beaucoup de New Romance ces dernières années alors quand Eric Poupet m’a envoyée son programme de parution dont ce roman faisait partie, je ne pouvais pas ne pas le lire. Je savais à quoi m’attendre avec ce genre de roman et pourtant …

C’est quoi le pitch Holly ?

maxresdefault

Moi j’adore cette couverture ! Et en plus les pages sont roses de l’extérieur. Super joli !

Mélodie, 22 ans, quitte son Paris natal pour partir étudier à New York. Elle rêve d’y décrocher un diplôme à la hauteur de ses ambitions. Son avenir semble tout tracé. Oui, mais… la rencontre avec Ryan, un célèbre acteur américain, va bouleverser ses plans. Dès le premier regard, Mélodie tombe follement amoureuse. Aux prises avec cette passion dévorante, elle néglige son travail, ses amis, et commence à fréquenter le gotha mythique d’un monde de paillettes où se dissimulent perfidies et trahisons. Ryan la désire, la jette. Elle se donne, s’abandonne, se rebelle…
Jusqu’où leur attrait charnel incontrôlable les entraînera-t-il ? Par quelles joies et quelles souffrances devront-ils passer pour ne pas perdre pied ? Le terrible secret qu’elle réussira à percer sera-t-il la clé de leur dernière chance ?

On en pense quoi ?

Je frôle le coup de cœur ! Non vraiment ! J’ai passé un super bon moment avec cette histoire. Nous suivons donc Mélodie qui vient d’obtenir une place à l’Université de Columbia à New York. Alors qu’elle prend l’avion pour rejoindre sa nouvelle vie d’étudiante, elle se retrouve surclassée et placée à côté d’un beau spécimen masculin. Elle ne le sait pas encore mais il s’agit de Ryan Reed, étoile montante du cinéma hollywoodien.

Pour elle, c’est love at first sight. Elle tombe totalement et complètement amoureuse de lui et pourtant … elle le trouve arrogant et imbu de lui-même. Il se permet des petites réflexions qui blessent l’ego de Mélodie et pour couronner le tout, la maladresse de la jeune fille permet à Ryan de voir en moins de vingt-quatre heures ses fesses et ses seins (ah la robe mal ajustée …). Elle sent bien que cet homme n’est pas fait pour elle mais elle ne peut résister à ses yeux verts. Et une fois à New York … cela de va pas arranger les choses. Elle sait pertinemment qu’elle ne le reverra jamais mais elle a quand même un petit espoir. Et elle a bien raison car Ryan va vite la retrouver et passer du temps avec elle, pour le meilleur … et pour le pire.

J’ai beaucoup aimé ces deux personnages. Mélodie est un sacré phénomène. Elle a tout quitté pour s’installer à New York et vivre son rêve de brillante élève. Elle a toujours été droite dans ses baskets et consacre beaucoup de temps à ses études. Elle n’a rien contre les garçons, au contraire, c’est juste qu’elle n’a pas encore trouvé le bon. Puis Ryan arrive et là, c’est l’hécatombe, elle laisse tout tomber (enfin presque) et se jette à corps (et cœur) perdu dans son histoire avec Ryan. C’est une passionnée certes mais … parfois j’ai trouvé qu’elle manquait un peu de discernement.  Elle agit comme un bon petit toutou et rapplique dès que Ryan a besoin d’elle et quand elle est rejetée, elle persiste. Elle est bien plus intéressante qu’Ana Steele car elle n’est pas cruche mais … parfois, j’ai eu envie de la secouer un peu. Ryan est intéressant lui aussi bien que beaucoup de mystère plane autour de lui. C’est un peu l’archétype de la star qui a le melon mais qui malgré tout, aimerait bien échapper à tout ce star system. Mélodie arrive dans sa vie et bim ! Il se passe quelque chose. Pourtant, il ne prend pas conscience qu’elle n’est pas comme les autres, que ce qu’il fait dans la vie n’est pas la raison de son amour pour lui, et il va quand même se servir d’elle, la faire tourner en bourrique un bon moment avant d’accepter qu’il y a bel et bien quelque chose avec sa bitchy frenchie.

J’ai été captivée par l’histoire malgré le fait que le sujet soit assez classique. On a une femme qui donne tout en amour et un homme qui prend de la distance et ne sait pas gérer ce qui lui tombe dessus. Comme tout héros de New Romance, il a un passé mais un passé pas si horrible et si traumatisant que ça. On est loin de Christian Grey (et oui, voilà longtemps que je n’avais pas parler de lui) ou plus récemment de Colton Donovan de la série Driven (ayé, j’ai fini le premier tome mardi ! Par contre, pour Colton, c’est vraiment plus intéressant que Christian). J’ai aimé la façon qu’à l’auteur de nous décrire les héros et de les faire évoluer avec des chapitres courts qui se dévorent. Comme Mélodie est la narratrice, c’est comme respirer en même temps qu’elle, ressentir ses sentiments pour Ryan et tenter de comprendre et de vivre pleinement leur histoire. Ces chapitres sont parfois si courts que j’ai quasiment lu le livre d’une traite tant Lauren Chapman sait tenir le lecture en haleine. A côté de ça, il y a bien évidemment les scènes de sexe entre les deux héros. Si comme beaucoup de héros New Romance Ryan adore dominer Mélodie, les scènes n’en sont pas moins intenses et bien écrites, elles sont comme il faut et surtout pas trash (je pense à mon cher Linden en écrivant ça). J’avoue que les fouets et les cordelettes de velours … j’en peux plus ! On peut penser que cela est redondant et énervant d’avoir encore un héros dominateur mais je peux assurer que ne pas avoir de BDSM … c’est un vrai plaisir !

La fin est sympa. Juste ce qu’il faut pour imaginer une suite à leur histoire et laisser Mélodie prendre conscience qu’elle aime bien au final la façon dont Ryan la traite. Une chose est sûre, je lirai la suite, si elle existe un jour, avec grand plaisir.

Conclusion

Un sujet classique, une histoire classique mais qui a tout de même du charme. Lauren Chapman a un style bien à elle qui est d’écrire une histoire impossible entre deux personnages de deux mondes opposés avec beaucoup d’intensité. L’écriture et les chapitres aident à nous mettre pleinement et facilement dans la peau de Mélodie. On en redemanderait même ! Alors n’hésitez pas ! Vendredi (29 avril), Crazy in love sera dans toute bonne librairie alors foncez !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Commentaires on « Crazy in love », du strass, des paillettes et de l’amour

  1. My-Little-Anchor
    27 avril 2016 at 14 h 47 min (2 années ago)

    Heureusement que je l’ai dans ma PAL XD Tu me donnes vraiment envie de le lire maintenant mais je pense le garder pour mes vacances en juin ! 😀 Ca passera crème ! En tout cas, je pense qu’il y aura une suite vu qu’il y a écrit ‘saison 1’ au début du livre ! 😉 Surprise !

    Répondre
    • Holly Goli
      27 avril 2016 at 19 h 48 min (2 années ago)

      En Juin ??? Remarque en étant Lectrice Charleston, tu dois avoir beaucoup de lectures aussi et donc tu dois planifier.
      Je t’avoue qu’au début, j’avais envie aussi de secouer Ryan car il apparaît puis disparaît … Mais au final, s’il y a un second tome, il a des chances d’être un peu plus développé ^^ Comme tu dis, surprise ! 🙂

      Répondre
  2. Wéro
    27 avril 2016 at 15 h 33 min (2 années ago)

    Hello, ça faisait longtemps que je n’étais pas passée sur ton blog ^^ !

    J’avoue que j’ai souvent du mal avec la New Romance (je déteste presque viscéralement 50 Nuances de Grey et tout ce que ça véhicule ^^’), en partie parce qu’on a souvent à faire aux même histoires, aux mêmes stéréotypes, etc. Mais tu as réussi à titiller ma curiosité avec ce résumé et ton avis sur ce livre :). Je pense aussi que le titre n’y est pas pour rien (on est fan de Beyoncé ou on ne l’est pas !)

    Répondre
    • Holly Goli
      27 avril 2016 at 19 h 50 min (2 années ago)

      En même temps, tu dois aussi être prise 😉
      Je fais partie des filles qui ont lu 50 shades et qui n’ont pas accrochées. Alors oui, il y a des stéréotypes dans ce genre de lecture mais tu vois, il n’y en avait pas trop, ni pas assez. Certes tu devines la fin mais … il y a vraiment des choses sympas qui font qu’il est unique. (Toi aussi fan de Beyoncé ? 🙂 )

      Répondre
  3. My-Little-Anchor
    28 avril 2016 at 18 h 00 min (2 années ago)

    @Holly Goli – En mai c’est mon dernier mois de cours, du coup j’ai beaucoup de taff + les lectures Charleston + celle du cherche midi en ENC donc bon… Mes lectures perso sautent un peu alors que je veux lire Outlander 3 mais ça sera joint aussi parce que je suis en grandes vacances ! 😉

    Répondre
    • Holly Goli
      28 avril 2016 at 20 h 23 min (2 années ago)

      Toi aussi ! Moi j’en peux plus des cours qui sont mis un peu partout vu que les écrits du CAPES sont passés et du travail. Vivement que ça se termine et que je reprenne un rythme normal de lecture. En tout cas, courage à toi !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Requise pour vous identifier *

Commenter *






CommentLuv badge